Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Vidéos femme russe

Mariage de Jean et Irina - Granby, Quebec – 10 juin 2017 - CQMI

Le CQMI, Antoine et Boryslava ont eu le privilège et l’honneur de participer au mariage de Jean et Irina le 10 Juin 2017 dans la ville de Granby qui n’est pas uniquement célèbre pour son Zoo. Rappelez-vous cette vidéo de Jean à l’été 2016 dans laquelle Jean nous expliquait l’importance de bien préparer son voyage avec le logiciel Skype. Vous avez vu les images de Jean et Irina à Kiev au parc de la Victoire et un an plus tard, ils se marient au Québec au palais de justice de Granby.

Beaucoup de Mariages CQMI cet été 2017 !

Le Centre Québécois des mariages internationaux mesure son succès au travers de ses unions réalisées entre des adhérentes ukrainiennes et des hommes français, belges ou canadiens. Le mariage est un moment important dans le processus de création du couple. Il s’agit d’un évènement heureux qui officialise la relation devant ses proches et sa famille.

Depuis le début du mois de mai 2017 nous sommes heureux de compter 6 mariages entre des hommes québécois et des femmes ukrainiennes.

Merci à Jean et Irina de nous avoir invité à leur mariage champêtre !

Jean et Irina ont eu la grande bonté de nous inviter et de nous permettre de filmer ce moment de leur vie important, en compagnie de leur famille et amis proches. Nous leur en sommes très reconnaissants car très peu de nos couples ont accepté de rendre ce moment public en vidéo. En regardant ces images, vous pourrez vous convaincre de la simplicité de cette union dans une ambiance conviviale, dans un relais hôtelier de Bromont dans les Cantons de l’Est.

Une histoire en 3 vidéos :

La première fois que nous avons rencontré Irina c’était à Kiev proche de l’hôtel Bratislava

Voyage de Jean à Kiev l’été 2016 :

En préparation du voyage romantique de cet été à Kiev

Nous aurons cet été encore un peu plus de 10 personnes à faire le voyage au mois de juillet et Aout. Avec un système de rencontre de plus en plus efficace, nous allons avoir de nombreux mariages à célébrer l’année prochaine en France, au Québec ou en Belgique.

langue française

Natalia et son client Belge en Ukraine – Assistante CQMI

Ce Reportage vidéo est intéressant à plus d’un titre. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’un homme belge qui est allé chercher l’amour en Russie à plusieurs reprises et sans succès avec d’autres agences de rencontre que le CQMI. Il en a logiquement déduit qu’il manquait une corde à son arc pour réussir son projet amoureux. En visionnant les vidéos du CQMI, il a été attiré par le concept des assistantes. Il s’est dit que probablement les assistantes CQMI étaient l’ingrédient manquant pour atteindre son but. Au mois de mai, alors que le voyage à Kiev était plutôt mal engagé avec son client Belge, Natalia a fait preuve de solidité et a été capable de retourner une situation difficile. Encore une fois il s’agit du problème de la différence d’âge entre l’homme occidental et la femme slave. Comme nous en avions parlé en vidéo à plusieurs reprises, si vous souhaitez vous marier avec une femme qui pourrait être votre fille, vous vous exposez à la douche froide de la réalité.

Première partie : Antoine présente l’entrevue de Natalia

Présentation du client de Natalia

un homme de 44 ans qui vit en Belgique, séparé, avec 2 enfants adolescents en garde partagé qui a déjà fait plusieurs voyages romantiques en Russie sans succès. Il a décidé de s’inscrire au CQMI parce qu’il a été séduit par le système des assistantes en voyage de groupe.

Son objectif (qu’il m’a indiqué clairement au départ) est de rencontrer une jeune fille ukrainienne dans la vingtaine car il pense que les jeunes femmes slaves sont plus joyeuses et plus en adéquation avec son caractère.

Cet homme s’est inscrit environ 3 semaines avant le voyage de mai donc il n’a pas forcément eu le temps de bien discuter par Skype avec les dames ukrainiennes qu’il a choisi de rencontrer.

Cette histoire est d’autant plus intéressante que cet homme belge a rencontré l’amour grâce au CQMI et grâce au travail de son assistante Natalia. Il avait donc pressenti pour son bien que l’assistante était indispensable. Il a senti le besoin d’utiliser les services du CQMI du fait de l’aide donnée par nos assistantes, dont Natalia, Svetlana, Nadia.

Au niveau des faits : que s’est-il passé exactement à Kiev ?

Sur sa liste de rencontres complète, cet homme avait 4 rencontres planifiées avec des filles beaucoup plus jeunes que lui. Des femmes de type mannequin ayant 20 ans de moins ou même davantage. Ces filles ne se sont pas présentées aux rencontres en invoquant des prétextes farfelus ou mensongers.

Ces filles ont été supprimées de notre site de rencontre. En effet, notre politique est très stricte sur cet aspect. Si une fille ne se présente pas à une rencontre sans avoir un bon prétexte, nous l’excluons de l’agence.

Toutefois peut-on réellement leur en vouloir ? Les filles ont accepté au départ par politesse pour ne pas déplaire à l’agence. Rappelez-vous ce que disait Svetlana au sujet du fait que les femmes ukrainiennes ne veulent pas dire Non. Au moment décisif de la rencontre, elles ne veulent pas perdre une demi-journée pour une rencontre stérile qui ne mènera nulle part.

Nous avons donc dû refaire un agenda de rencontre sur place avec l’aide de l’assistante et de l’équipe CQMI. Dans cette situation c’est le paramètre temporel qui est le plus critique car il faut renverser la situation alors que nous avons seulement quelques jours pour atteindre un objectif. Et devinez ce qui s’est passé ? Notre travail et nos efforts ont payé puisque de son propre aveu, cet homme a rencontré la femme de sa vie.

Note au sujet de l’humour Belge ! Revoir la vidéo sur les 10 conseils

L’humour restera toujours une thématique régionale qui déborde rarement vos frontières. Ce qui est drôle en Belgique ne le sera pas forcément en Ukraine. Natalia mentionne des moments de flottement lorsque son client faisait de l’humour à Kiev.

Préparation d’une liste de questions ouvertes très pertinentes contrairement aux questions fermées.

Natalia mentionne que son client de Belgique avait très bien préparé son voyage en préparant des questions.

Aujourd’hui il est retourné à Kiev pour passer plus de temps avec sa conjointe et construire sa relation. Cette femme ukrainienne n’a pas 22 ans mais 33 ans. Et vous ferez attention au discours de Natalia, il l’appelle la femme de sa vie.

Deuxième Partie : Témoignage de Natalia – assistante CQMI : une semaine difficile !

En résumé ce n’était pas facile, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Organisation matérielle :

Natalia pense que l’organisation de l’agence CQMI était impeccable. Il n’y a pas eu d’incidents à signaler sur le plan de la logistique en Ukraine.

Les Cadeaux offerts :

Des beaux bouquets de fleurs. Son client choisissait les fleurs en fonction des femmes qu’il rencontrait. Voir les conseils de Philippe en ce qui concerne les cadeaux.

Les lieux des rencontres :

Les rencontres se sont fait dans un coin tranquille pour aborder des questions à caractère privé. Il est mieux de faire la rencontre dans un endroit secret et intime. Il faut éviter les lieux publics.

Le sujet délicat de la différence d’âge.

Les grandes différences d’âge ont causé des problèmes. Elle indique que son client a été désespéré et il est mieux d’accepter les conseils.

Pourquoi choisir des femmes beaucoup plus jeunes ?

Le physique, la joie, une femme qui n’a pas d’expérience négative.

Avez-vous aidé votre client ?

Natalia explique tout le travail de support moral et psychologique qui a été réalisé lorsque son client était désespéré. Elle a réalisé un travail d’assistance exceptionnel pour aider son client à se sortir d’une situation difficile dans un temps record.

Natalia est restée à l’écoute des sentiments de son client. Heureusement il a suivi les conseils de Natalia.

La rencontre de la femme de sa vie

Elle lui plait énormément mais cela n’a pas été facile car uniquement quelques femmes ukrainiennes de notre site l’intéressait.

L’importance de la traductrice se fait sentir lorsqu’il y a des différences culturelles dans la conversation

Préparation du client : il sait précisément ce qu’il veut et il prend en considération le paramètre de sa situation de famille avec ses enfants. Il est prêt à aider sa future conjointe à s’intégrer dans son pays en Belgique.

Son client avait préparé une liste de questions ouvertes. Il recherchait une femme qui a du caractère qui doit être responsable, joyeuse, répondre à ses plaisanteries et surtout aimer les enfants.

La problématique de l’humour : l’humour belge n’est pas drôle pour les femmes ukrainiennes.

langue française

Svetlana décortique le processus de rencontre pour le voyage de groupe à Kiev

Après sa vidéo de conseils en Séduction, Svetlana revient avec une autre vidéo du même calibre dans laquelle elle vous explique comment se déroulent les rencontres à Kiev en plongeant dans les détails. Elle aborde des questions que vous posez régulièrement : comment se passe la semaine du voyage à Kiev, comment gérer le stress occasionné par ce voyage, à quel moment faut-il prendre une décision et faire le choix de sa conjointe, quels cadeaux offrir et quand les ouvrir, la différence d’âge, la résolution des problèmes, le niveau de préparation et la capacité d’être à l’écoute des conseils de l’agence matrimoniale CQMI !

Comment s’est déroulée la semaine à Kiev au mois de mai 2017 ?

Tout s’est passé de manière calme et tranquille même si le client accompagné était très inquiet au départ. Après avoir pris sa décision, Svetlana explique que la tension nerveuse a considérablement baissé pour son client.

Aide de l’assistante CQMI pour les questions matérielles : hôtel, changer de l’argent, achat de nourriture et vêtements.

Sur le plan matériel, Svetlana indique que l’aide était requise pour les achats de type habillement ou les excursions à la banque pour convertir les dollars en grivenas. En ce qui concerne les magasins d’alimentation, aucune aide n’était requise. Son client ne faisait que regarder le prix sur l’écran de la caisse enregistreuse. Son client a été surpris que les caissières en Ukraine ne parlent pas un mot d’anglais. En gros, le dépaysement n’a pas été si fort que cela en ce qui concerne les supermarchés ukrainiens.

Le choix des cadeaux pour les jeunes femmes ukrainiennes

Le client de Svetlana a choisi des produits de beauté cosmétiques (comme Philippe) et Svetlana trouve que c’est une excellente idée. Également il ne faut pas oublier les fleurs et les chocolats. Les fleurs ont une forte symbolique en Ukraine. Nadia fait la remarque que certaines femmes en Ukraine viennent à la rencontre avec leur propre cadeau sous forme d’un souvenir du pays. Il s’agit d’un geste de convivialité. Ce type de geste de la femme permet d’équilibrer la rencontre selon Svetlana. L’homme se sent accepté au niveau humain. Nadia fait remarquer que certaines femmes hésitent à ouvrir leur cadeau en présence de l’homme. Il s’agit d’une différence culturelle. Le client homme s’attend à ce que la femme en Ukraine ouvre son cadeau devant lui. Or c’est une différence de mentalité en Ukraine. Ce n’est pas un manque d’attention.

Dans quels lieux se passent les rencontres amoureuses ?

Svetlana répond que la première rencontre se déroule toujours dans un restaurant mais dans un lieu calme et intime, à l’écart de la foule pour garder un maximum de discrétion. Pour la seconde rencontre, ce sont l’homme et la femme qui décident ensemble. Cela peut être une rencontre active avec une promenade en ville ou dans un parc, comme le parc de la victoire à côté de l’hôtel.

Est-ce que l’assistante CQMI accompagne son client pour la 2ème rencontre ?

Cela dépend surtout de la question de savoir si la femme ukrainienne parle suffisamment bien l’anglais. Cela dépend surtout de la femme. Les hommes préfèrent en général l’accompagnement car cela donne plus de confiance à l’homme. L’assistante a un rôle d’aide très utile pour l’homme. Par contre les femmes ukrainiennes sont en général plus timides et préfèrent se retrouver seules avec l’homme sans la présence d’une tierce personne. Comment vont se faire les interactions pour sentir et résoudre les questions du quotidien. Parfois certaines adhérentes ne connaissent pas la ville de Kiev et elles nécessitent aussi l’aide de l’assistante pour définir des sorties intéressantes.

La question de la différence d’âge entre l’homme et la femme

La différence d’âge n’était pas un problème dans le cas du client de Svetlana. Dans certains cas Svetlana a été témoin de grosses différences d’âge et elle donne son opinion. Elle pense que c’est une question complexe qui n’a pas de réponse unique. L’âge est un paramètre superficiel, biologique, qui peut conditionner le caractère et la personnalité. Mais ce n’est pas toujours évident. C’est toujours mieux si la différence d’âge ne dépasse une vingtaine d’année. Svetlana croit que chaque cas est unique. Sans se faire traiter d’idéaliste, Svetlana pense que la différence d’âge n’est pas importante. C’est la communication de 2 personnes au niveau du cœur quand il y a quelque chose de plus profond entre les gens.

Avez-vous eu des problèmes à résoudre sur place ?

Il y a eu de petites difficultés faciles à surmonter et notamment la question de comment dire aux femmes son refus. Son client a eu peur de faire du mal aux femmes. Le fait de dire non n’est pas un mauvais geste car c’est mieux de dire la vérité et de donner un faux espoir aux dames. Lorsqu’un homme ne ressent rien pour une personne alors c’est une bonne chose car il laisse de la place à la bonne personne. Il est par ailleurs poli de dire la vérité sans faire attendre les filles. Voir nos témoignages de clients.

Conseil de séduction de Svetlana : donner aux femmes une gamme d’options

Svetlana propose aux hommes de donner des options plutôt que de laisser la femme donner un refus. Pour aider la femme à ne pas dire non, il faut proposer une gamme d’option d’un extrême à l’autre.

Par exemple :

Je voudrais passer plus de temps avec toi et j’aimerais que tu puisses rester mais je comprends que tu es fatiguée et que tu veuilles rentrer chez toi. Ainsi la femme se voit présenter une palette d’options qui sont toutes proposées par l’homme. Elle ne sera donc pas obligée de refuser.

Le choix à faire : est-ce facile ?

Non cela n’a pas été facile de faire un choix pour le client de Svetlana. Il trouvait que ce n’était pas une tâche facile de faire un choix car les femmes étaient toutes chaleureuses. Il a du faire un gros travail intérieur pour arriver à sa conclusion. Il faut être prêt. La difficulté est de faire un choix dans une courte période de temps. Le processus de choix commence par Skype, puis la première rencontre et finalement la deuxième rencontre pour finaliser le choix. Après avoir fait son choix, l’homme s’est senti en paix avec son choix car c’était mutuel.

À quel moment l’assistante CQMI est déterminante ?

Surtout lors des premières rencontres lorsque la discussion s’essouffle. Alors les assistantes peuvent intervenir pour guider la conversation en évitant une longue période de silence inconfortable. L’assistante permet aux hommes de se relaxer davantage dans le processus. Également lors des malentendus d’ordre culturel, comme la question des cadeaux, l’assistante joue un rôle fondamental.

Les femmes ukrainiennes prêtes à voyager dans un autre pays ?

Dans certains cas, Svetlana a remarqué que certaines femmes n’étaient pas suffisamment matures pour envisager la vie à l’étranger. Les niveaux culturels étaient en général égaux.

Qu’avez-vous aimé chez votre client ?

Il était prêt à coopérer et écouter les conseils. Son approche était réfléchie et attentionnée. Le client de l’agence matrimoniale était préparé pour son voyage à Kiev. Il s’agit d’une personne qui a fait un grand voyage intérieur. Il faisait attention à ce que disent les autres personnes autour de lui.

Quand on va chercher sa femme à l’étranger on doit forcément être prêt à écouter les autres. Il faut être ouvert aux attentions et aux remarques.

langue française

Analyse d’un voyage à Kiev en solo avec Nadia, assistante CQMI – forfait Explorateur

Depuis la mise en service de l’option 2 du forfait Explorateur qui donne une grande autonomie tout en ayant recours à l’assistante CQMI, quels sont les résultats ? Pourquoi la formule de groupe donne-t-elle de si bons résultats ? Vaut-il mieux faire 4 ou 5 tentatives à Kiev en Ukraine au hasard d’expériences stériles ou faire confiance à des spécialistes ? Les différences d’âge dans le couple, encore et toujours, reviennent de nouveau au centre du débat.

Introduction : aborder des jeunes filles ukrainiennes dans la rue sur la place Maiden à Kiev

Cette semaine Boryslava faisait des prises de vue au centre à Kiev et elle se faisait aborder par des hommes canadiens sur la place principale. Quelle probabilité avez-vous de réussir à rencontrer une femme bien et sérieuse de cette manière ? Est-ce la bonne approche pour démarrer une relation de couple ? Quel est le sens de voyager en Ukraine à Kiev depuis le Canada pour rencontrer des filles ukrainiennes dans la rue.

Pourquoi le voyage en format groupe donne-t-il de si bons résultats ?

En optant pour la formule de groupe vous allez pouvoir obtenir un grand nombre de contacts pour sélectionner les filles qui sont le plus susceptible de vous convenir et inversement. Les communications par Skype permettent de filtrer vos rencontres pour qualifier les dames ukrainiennes que vous allez rencontrer. Ainsi, lorsque vous serez à Kiev, toutes vos rencontres peuvent potentiellement déboucher sur un succès. La combinaison de ces rencontres avec une assistante qualifiée va provoquer un cocktail au gout de victoire.

Essayons de dédramatiser la notion de voyage de groupe

Un voyage de groupe ne ressemble pas à un voyage organisé pour personnes âgés qui se promènent de villes en villes en autobus. Vous avez une autonomie salutaire dans toutes vos décisions. La personne que vous allez voir le plus régulièrement est votre assistante CQMI.

Je me mets à votre place et je comprends que vous voulez rester seul mais la solitude est justement ce que vous voulez changer dans votre vie ? N’est-ce pas justement en sortant de votre zone de confort que vous allez pouvoir réaliser le changement tant attendu dans votre vie ?

Dans une structure comme la nôtre vous avez un bassin de possibilités avec des expertes en relations humaines et en différences de culture qui vont remettre en question vos choix et décisions pour vous aider !

Nadia parle de son accompagnement au mois d’avril avec un homme français

Déçu par les agences matrimoniales à Kiev qui proposent des images photographiques qui ne correspondent pas à la réalité, cet homme a été convaincu par les reportages du CQMI et le sérieux de notre agence. Habitué de voyager à Kiev, il a décidé d’opter pour la formule indépendante type explorateur.

Cet homme de 58 ans recherche une femme ukrainienne dans la trentaine et il a peu apprécié les refus des dames ukrainiennes (reliés à la différence d’âge). Il a donc décidé de s’orienter vers une autre agence matrimoniale après avoir fait ses rencontres avec le CQMI. Nous voulons mettre en garde nos clients sur le fait que certaines agences peu scrupuleuses payent leurs adhérentes pour les motiver à rencontrer des hommes avec une grosse différence d’âge. Nadia parle notamment d’une rencontre entre son client et une jeune femme ukrainienne de 37 ans qui ne comprend pas la différence d’âge.

Faire 4 ou 5 voyages en Ukraine en solo ou faire un seul voyage de groupe qui donne un résultat ? Quelle est la solution la plus efficace pour votre porte-monnaie et votre estime de vous-même ?

Faites confiance à des spécialistes en Ukraine pour trouver la perle rare qui vous correspond. Il suffit parfois d’ajouter un regard externe féminin pour que vous trouviez la formule magique de l’amour.

Exemple du choix des photos : j’ai présenté un article qui explique que vous êtes la pire personne pour choisir vos photos pour vous mettre en valeur.

Un voyage de groupe au final cela coute moins cher car vous n’en faites qu’un seul.

langue française

Marina jeune fille ukrainienne timide prête pour le grand Amour

Marina a 28 ans, vient de la ville industrielle de Dniepropetrovsk dans le sud de l’Ukraine. Cette jeune fille ukrainienne se dit créative, gentille, attentionnée et à la recherche d’une relation de couple harmonieuse. La confiance et le support mutuel avec son futur mari sont des aspects importants dans son futur couple. Marina travaille dans l’industrie de la beauté et participe à la création de masque pour les visages. Elle adore son travail qui lui permet de faire vivre pleinement sa créativité.

Marina veut faire affaire avec des spécialistes des relations humaines pour trouver un homme sérieux.

Contrairement aux hommes ukrainiens, Marina pense que les hommes européens ont un regard différent sur la vie familiale et le couple en général. C’est une pensée dominante en Ukraine chez les femmes slaves qui ont souvent la certitude qu’un homme étranger sera plus sérieux dans le couple. Ce qui est d’autant plus surprenant que marina n’a jamais voyagé à l’étranger. C’est donc une idée reçue.

Marina rappelle à juste titre qu’il y a de très belles villes à visiter en Ukraine, en passant par Lviv, Dniepropetrovsk, Kharkov, Odessa en bordure de la mer noire.

Marina est opposée à l’embrassade sur la joue sur une première rencontre

À moins qu’il y ait eu une longue correspondance par Skype au préalable et que Marina connaisse la personne, Marina n’est pas partisante de ce genre de situation, qui va la mettre mal à l’aise. Ce comportement est inapproprié sur une première rencontre.

La confidentialité de la rencontre et les questions posées pour les conseils en séduction

Lorsque nous avons demandé à Marina de partager avec nous les questions qu’elle a préparées pour l’homme qu’elle veut rencontrer, elle s’est refermée. Elle a indiqué poliment son souhait de garder ses questions pour elle. Voilà qui confirme encore une fois l’aspect de la confidentialité que nous avons abordé dans la vidéo sur les forces et faiblesses de l’agence de rencontre CQMI 

Langue russe avec sous-titres français

Les peuples Russes et Ukrainiens sont gentils et attentionnés

Alexandra est de mère russe et père ukrainien. Elle a 30 ans, habite dans la ville de Kharkov et elle s’occupe surtout de son enfant Gleb qui a 1 an et demi. Elle travaille dans le domaine de la vente de souvenirs en provenance d’Italie. Elle a trouvé l’agence de rencontre CQMI après avoir eu des déceptions sur un site de rencontre pas tellement sérieux. En effet, les propositions qu’’elle y recevait avaient un caractère sexuel. La discussion est devenue particulièrement intéressante lorsque nous avons abordé le thème des différences de mentalité entre les russes et les ukrainiens. De mère russe, Alexandra avait beaucoup de choses intéressantes à nous expliquer sur la culture et le peuple russe…

La confiance dans le couple : ingrédient pour la relation amoureuse

Pour Alexandra, une relation de couple épanouissante commence par de l’amitié qui se transforme en amour. À plusieurs reprises, elle insiste sur l’importance de la confiance réciproque dans le couple.

Site de rencontre : des hommes qui cherchent du sexe plutôt qu’une relation sérieuse

Après avoir tenté sa chance sur un site de rencontre populaire, elle s’est rapidement désinscrite en constatant que les hommes faisaient plutôt une recherche de partenaires sexuelles plutôt que de relations sérieuses.

Un homme étranger plutôt qu’un homme ukrainien

Sans vouloir généraliser, Alexandra donne sa préférence aux hommes étrangers car elle trouve que les hommes en Ukraine sont de gros égoïstes.

Alexandra à une mère Russe

Comme c’est le cas pour beaucoup d’Ukrainiens qui vivent en Ukraine, leurs origines sont russes. La mère d’Alexandra est Russe, arrivée en Ukraine avec ses parents russes lorsqu’elle était petite.

Alexandra ne pense pas qu’il y ait des différences entre la Russie et l'Ukraine. De plus, l’est de l’Ukraine est exactement pareil à la Russie. Par contre l’Ouest de l’Ukraine ressemble davantage à l’Europe. Et cela explique pourquoi l’Ukraine est en conflit. D’une manière générale, le peuple russe et ukrainien sont des peuples très gentils et attentionnés, expliquent Alexandra. Voilà un son de cloche différent de ce que nous relayent les médias !

De plus les peuples ukrainiens et russes ont la même base religieuse orthodoxe.

Une fois par an, Alexandra se rend en Russie. Elle est déjà allée à Moscou, Saint-Pétersbourg et Ivanovo.

Ivanovo est la ville des filles russes à marier !

Du fait de son héritage industriel en rapport avec la fabrication de vêtement et de machines à tisser le linge, Ivanovo est une ville au nord-est de Moscou, composée de 80% de femmes russes. C’est la ville des fiancées russes. Nous vous montrons de belles images du défilé des fiancées russes de Ivanovo, en robes de mariées blanches.  

Entrevue en anglais avec sous-titres français

Ksenia cherche un homme pour le mariage

À 33 ans, Oksana est une très belle femme ukrainienne célibataire qui cherche un homme en Amérique ou au Canada pour fonder une famille. Active sur le plan professionnel, elle gère une entreprise de coaching en Yoga pour les entreprises en Ukraine. Pour elle, il est totalement impossible de tomber amoureux à distance par Skype sans avoir au préalable fait une rencontre en tête-à-tête à Kiev.

Oksana a 33 ans et elle travaille à Kiev dans sa propre entreprise dont le but est d’apporter la Santé au travail.

Ses clients sont majoritairement des entreprises du domaine informatique. Elle et son équipe de coach sportif viennent sur les lieux de travail des entreprises, de jour ou de soir et elles enseignent le Yoga pour un groupe de personnes. Dans un monde idéal, Oksana (Ksenia est le diminutif d’Oksana) aimerait développer son projet en Amérique ou au Canada. En effet, il est logique de penser que les revenus de l’entreprise augmentent quand les employés qui y travaillent sont en bonne santé.

Oksana a déjà voyagé en Amérique

En 2016, cette belle jeune fille ukrainienne est allée rejoindre des amies aux USA, à Miami, New-York. Son expérience inoubliable lui a donné envie de s’inscrire dans l’agence de rencontre CQMI. En effet elle aimerait vivre sur le continent américain.

Quel genre d’homme pour Ksenia ?

Avant tout Oksana cherche un homme bon, gentil, attentionné, sportif. C’est important pour elle que cet homme ait une vie sociale active. Ce n’est pas obligatoire qu’il fasse du Yoga, dit-elle avec humour. Dans la mesure où elle aime voyager, Ksenia veut rencontrer un homme qui aime le voyage.

Oksana veut voyager et découvrir le monde

C’est intéressant de noter que Ksenia s’est déjà renseignée sur le Canada, elle a lu que les hommes canadiens ne voyagent pas car ils ont suffisamment d’espace dans leur pays pour voyager. Elle aimerait découvrir l’Europe de l’ouest. Notez que les Russes et Ukrainiens voyagent surtout en Asie (Thaïlande) ou en Turquie car les prix sont abordables. Elle rêve d’Aller en France. Ses yeux brillent.

Se faire la bise lors d’une première rencontre ?

Ksenia y voit une forme d’ouverture d’esprit. Même si en Ukraine les salutations sont plus modestes, cela ne la dérange pas qu’un homme célibataire la prenne dans ses bras pour lui faire la bise sur une première rencontre. Elle a une approche différente de Liudmila.

Communication par Skype avant la première rencontre : Amour et relation à distance

Évidemment Ksenia préfèrerait que la première rencontre avec un homme célibataire se fasse en personne à Kiev mais elle est prête à faire une rencontre par Skype car elle comprend que l’homme ne vient pas forcément immédiatement à Kiev. En ce qui concerne le fait de tomber amoureux par Skype, alors ce n’est pas de l’amour mais simplement du flirt ou de la passion basée sur une attirance.

langue russe avec sous-titres en français

Comment la danse sociale peut nous apprendre des choses sur le Couple

Quand j’ai décidé de changer ma vie…J’ai pris la responsabilité de me remettre en question. C’est différent de l’attitude qui consiste à payer sur un site de rencontre et d’attendre patiemment que la femme de vos rêves vienne s’assoir avec vous dans votre salon. Je me suis directement exposé. J’ai décidé de sortir de ma zone de confort. Pour cela j’ai décidé de travailler à temps partiel et de consacrer plus de 50% de mon temps de travail à mon développement personnel. Autrement dit, j’ai décidé d’investir sur moi-même. Pour cela je me suis orienté dans 4 directions : la danse, le chant choral, improvisation théâtrale, la PNL (psychologie). Aujourd’hui nous allons parler de la danse dans cette première partie. Voyons ce que la danse sociale peut nous apprendre sur les couples...

Les prochains thèmes à étudier:

  • Le chant : développer sa voix et sa confiance en soi. Une forme d’affirmation
  • L’improvisation : déconner, faire n’importe quoi comme Aldo. Laisser le corps prendre le contrôle plutôt que la tête et les bienséances
  • PNL : Aborder des inconnues pour développer des techniques en séduction

 

Pour pouvoir séduire une personne du sexe opposé (ou pas) il faut en fait ne pas avoir besoin de cette personne pour être heureux. C’est quand notre vie à nous, nous plait, qu’elle peut potentiellement plaire à une femme. Quand une femme vous rencontre, elle se pose la question de savoir quel est votre univers émotionnel.

La danse : l’histoire de mon premier cours de danse swing un vendredi soir lorsque j’ai gravi courageusement les escaliers du Cat’s Corner. Dans la même soirée, j’ai dansé avec 30 ou 40 filles différentes du fait de la surreprésentation du sexe féminin aux cours de danse swing.

Sortir de sa zone de confort : On ne peut pas faire de progrès sans sortir de sa zone de confort.

Passage de la bible :

En vérité je vous le dis, lorsque le grain de blé que l’on sème ne meurt pas, il reste seul. S’il meurt, il donne naissance à beaucoup de fruits.

Attention, tout cela passe par des grosses remises en question. On ne parle pas vraiment d’échec. L’échec est un feedback pour changer.

La danse impose de respecter des règles pour le rôle de l’homme et de la femme

Lors de mes premières leçons de danse j’ai fait une énorme découverte, qui ne plaira pas aux féministes : L’homme guide et la femme suit. Il existe 2 rôles différents dans le couple de danseurs : celui qui guide et celle qui suit. L’homme dirige et la femme suit pour créer un dialogue dans lequel il existe un ordre établi par la nature.

Questions à vous poser avant de regarder la vidéo de Skye Humphries et Frida :

  • Pensez-vous que la partenaire de Skye s’ennuie ?
  • A-t-elle l’air de passer un mauvais moment ?
  • Voyez-vous des comportements différents selon si c’est la femme ou l’homme qui exécute un mouvement ?
  • Voyez-vous l’harmonie des mouvements et la complémentarité des 2 partenaires ?

L’ordre établi qui impose à l’homme de diriger les mouvements de danse, donne une structure à la danse dans laquelle chacun des 2 sexes peut s’exprimer à sa manière. Il n’est pas question de domination (rappelez-vous notre vidéo qui pose la question : la femme russe est-elle une femme soumise ?), de maltraitance et de frustration ou de revendication féministe ! Chacun y trouve son compte pour s’exprimer dans son plein potentiel.

Si la femme et l’homme dirigent tous les 2 en même temps alors l’ensemble s’écroule car il ne peut y avoir qu’un des 2 qui dirige. Certaines femmes décident donc de danser avec d’autres filles pour jouer le rôle de lead.

Si les 2 décident de diriger, la danse s’arrête : divorce

Si les 2 ont chacun une position clairement établie, la danse fonctionne.

L’absence de paroles : le corps ne ment jamais (psychologue Alice Miller)

Le soir ou j’ai dansé avec une jeune fille espagnole qui venait d’arriver à Montréal. On n’a pas parlé un mot et pourtant on a eu une connexion exceptionnelle sans échanger un mot. On retrouve l’expérience vécue par Jean-Louis en Ukraine qui indique ne pas avoir ressenti d’inconfort relié à la différence de langue.

À l’opposé, je peux avoir une attirance physique pour une fille qui se trouve sur le plateau de danse et lorsque nous dansons ensembles, il ne se passe absolument rien : absence de plaisir, pas de synchronisation, les suggestions ne sont pas suivies. Bref, la chimie se produit ou pas.

La danse déclenche des hormones de plaisir : le désir d’être en couple devient secondaire car on arrive dans un état d’euphorie.

Conclusion : C’est en prenant la responsabilité de notre bonheur qu’on peut changer et trouver l’amour.

Pour rebondir sur la vidéo des sites de rencontre, je crois sincèrement que la réussite appartient à ceux qui font des actions concrètes pour trouver leur partenaire de vie.

On n’a qu’une vie. Nos faiblesses, Marx nous dit d’en rejeter la responsabilité sur la société, Freud sur nos parents et l’astrologie sur l’univers. Alors qu’en fait, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même si tu n’as pas eu le courage de t’exprimer à fond, si tu n’as pas écouté tes désirs, si tu ne t’es pas servi de ce que tu avais à portée de main, si tu n’as pas exploité tout ton potentiel.  Joseph Campbell

La danse Swing est un laboratoire d’étude pour le couple

La danse c’est une miniature de la relation de couple. En 4 ou 5 minutes vous vivez des tas d’émotions reliées à une relation de couple entre un homme et une femme. Nous avons vu pourquoi.

Le voyage de groupe du CQMI c’est la même chose. Vous allez danser avec plusieurs adhérentes, vous allez vivre une expérience extraordinaire.  

Nous aurons 6 personnes pour le voyage de mai, il n’y aura pas de vidéos et on ne filmera pas de nouvelles candidates. On filmera les rapports des assistantes qui sont toujours très intéressants. Pour les voyages de cet été, que vous preniez les forfaits explorateur ou tout inclus, il est conseillé de commencer la communication environ 2 mois avant le voyage. Donc inscrivez-vous dès maintenant !

langue française
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating: