Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Dans le cas où vous auriez choisi une femme russe dans le sein de l'Agence CQMI, que vous décidiez de faire un voyage solitaire pour aller à sa rencontre, il y a pas mal de choses à appréhender pour se rendre dans un pays comme la Russie. Contrairement à l'Ukraine, la Russie est un pays qui n'a pas d'accord avec la France et l'Union européenne pour un régime de libre circulation des citoyens, des touristes. Chaque personne qui veut se rendre en Russie, qu'il vienne de France, de Belgique ou de Suisse, à fortiori du lointain Canada, a donc un besoin d'un visa, c'est une démarche majeure et essentielle mais pas seulement, il y a des choses essentielles à connaître et préparer. Dans ce coaching gratuit qui s'adresse aux hommes visant une épouse russe, cherchant une femme de Russie, vous allez découvrir certaines de ces subtilités. Alors sans plus attendre, en avant pour les 9 choses à savoir avant de vous lancer dans l'aventure CQMI en Russie.

femme russe

1-Avoir un passeport en bonne et due forme.

C'est une des premières choses à vérifier : que vous ayez un passeport au moins valable plus de 6 mois au moment où vous ferez votre demande de visa à la Fédération de Russie. Si vous n'avez pas de passeport, vous devez commencer de vous renseigner dans votre village ou votre ville comment faire cette démarche. Elle n'est pas gratuite et coûte environ 90 euros et le prix de quelques photographies. Ces démarches se font dans les grandes villes à votre mairie et demandent un temps d'attente plus ou moins variable. En fonction des régions, de l'importance de votre ville, de votre département, de la saison de demande, cette démarche prendra entre 2 et 6 semaines… Le record d'obtention de passeport dont nous avons eu vent était en Bourgogne, département de la Côte d'Or, avec 10 jours d'attente au mois de juin. En effet les périodes touristiques et la haute saison embouteilleront parfois les mairies. Par ailleurs dans le cas d'un premier passeport, vous devrez également attendre plus longtemps.

2- Vous procurer des billets d'avion.

Cela vous surprendra peut-être mais sans billet d'avion, dates précises, vous ne pourrez demander ni votre assurance rapatriement, ni le visa à la Fédération de Russie. Il y a plusieurs moyens d'acheter vos billets, le plus sûr et rapide, le moins cher, c'est d'utiliser des comparateurs de prix de vols, il en existe beaucoup et d'acheter en ligne, avec votre carte bleue des billets pour les dates qui vous conviennent. N'oubliez pas que vous pouvez raisonnablement accepter une escale courte (de quelques minutes ou heures) pour avoir des billets pas très chers. Selon votre lieu de résidence, n'oubliez pas que les départs sont pratiques en partant de Genève (pour tous ceux habitants dans l'Est de la France), mais aussi de Bruxelles, de Paris, de Nice ou de Lyon. Les étapes pratiques sont souvent des villes d'Allemagne, de Suisse, d'Autriche ou de Belgique, comme Bruxelles, Francfort, Dusseldorf, Munich, Vienne etc, évitez les retours en arrière (Barcelone) ou les étapes dans des aéroports désagréables (Amsterdam), ou de villes excentrées (Oslo ou Istanbul etc.). Préférez atteindre les aéroports sans votre voiture, soit en vous faisant déposer, en utilisant les trains. Pour les Français les meilleurs aéroports pour partir vers la Russie sont Lyon et Genève (à taille humaine), si vous êtes à distance égale avec Paris, évitez absolument le cirque des aéroports de la capitale. Vous pouvez aussi faire appel à des agences de voyage si vous êtes prêts à payer plus cher et ne voulez pas faire les démarches vous-mêmes sur Internet. Il en existe dans toutes les villes de France et de Navarre.

3- Avoir une assurance rapatriement.

En général les gens ne savent pas qu'ils ont une assurance rapatriement pour tous les voyages qu'ils paieront avec leur carte bleue, et donc avec cette dernière. Cette assurance est suffisante pour vous couvrir pendant un séjour touristique (mais pas de longue durée). Il vous suffit de vous renseigner auprès de votre banque, ou de consulter le livret qui vous a   été fourni avec votre carte bleue au départ (et où se trouve ce renseignement). En général il vous faut appeler un numéro spécial où vous demanderez un justificatif d'assurance avec les dates de votre voyage, ce qui explique que vous devez commencer par l'achat de votre billet d'avion. Ce papier vous sera envoyé par la poste et vous devrez compter un délai de 10 à 15 jours environ pour le recevoir.

Attention pour les assurances rapatriement avec la carte bleue. Il convient de bien insister sur le fait que l'assurance ne vous couvrira que pour les achats effectivement réalisés avec ce moyen de paiement. Par exemple si vous payez votre avion par carte bleue mais que vous payez l'agence de voyage avec des chèques bancaires pour étaler votre dépense, seul votre voyage en avion sera couvert même s'il était incontestable que vous étiez à l'étranger.

travel 1410824 640 

4- Faire votre demande de visa.

Vous aurez deux choix pour faire votre demande de visa, la version plus onéreuse mais moins problématique de la demande via une agence spécialisée dans les visas (comme par exemple Lyon Visa Service), plus cher, mais qui vous fournira aussi un Voucher (une invitation nécessaire pour venir en Russie, fournie soit par des particuliers, ce qui est un parcours du combattant que je ne recommande pas, ou une invitation via une agence ou un hôtel), qui pourra aussi vous fournir une assurance temporaire de rapatriement (si vous n'avez pas payé avec votre carte bleue ou pour une autre raison, comme celle de ne pas avoir de carte bleue…). Vous pouvez, second choix faire les démarches vous-mêmes (ce qui est moins cher), avec un consulat et centre de visa de la Fédération de Russie. Les consulats principaux pour prendre vos renseignements se trouvent à Paris, Strasbourg et Marseille, nous vous invitons à découvrir les démarches de vous-mêmes sur Internet et les sites concernés. En fonction également des périodes votre demande peut prendre plus de temps, mais votre demande serait refusée si votre voyage était éloigné dans le temps. Pour un bon compromis demandez votre visa entre 6 et 8 semaines avant votre voyage (un visa demande coûte environ entre 100 et 200 euros).

5- Vous loger sur place en Russie.

Vous vous rendez à la rencontre d'une ou plusieurs femmes, il sera pour le moins tentant si vous venez à la rencontre d'une seule femme de vous laisser inviter par elle dans son domicile. Sachez que cela est une épée à double tranchant et une porte ouverte vers de possibles problèmes. En premier lieu, si vous n'avez pas de chambre d'hôtel, vous devez vous mêmes faire votre enregistrement au service d'émigration local (pour un séjour de plus de 7 jours), une démarche compliquée et qui vous prendra pour le moins une journée bien stressante. Ayez donc une réservation dans un hôtel, ce dernier devant vous faire l'enregistrement (sans dérangement pour vous), une démarche qui également vous protège (vous aurez un statut officiel et une présence officiellement reconnue par les autorités). En second lieu, vous ne connaissez pas cette femme, ceci pourrait être la femme de votre vie, comme pas du tout, et vous pourriez vous trouver en faiblesse dans un environnement où vous ne contrôlerez plus rien, voire au contact de gens malveillants et dans un pays où vous serez une cible vivante pour toutes les escroqueries possibles. Dans le cas où l'osmose serait grande avec cette femme, en commençant par une chevauchée fougueuse sexuelle avec la belle, vous devrez vous demander sérieusement si vous avez vraiment une femme sérieuse en face de vous… Après tout, vous cherchez votre femme pour la vie, ou une partie de plaisir ? Vous gagnerez en estime et en sûreté à résider dans un hôtel, en tout bien tout honneur, si c'est la bonne… vous aurez le temps de faire le tour de la question plus tard !

6- Commencer à apprendre des mots de russe.

Si vous vous rendez en Russie pour rencontrer une femme qui sera peut-être votre future épouse, alors il sera intelligent pour vous de vous préparer à apprendre des notions de la très compliquée langue russe. Il n'y a rien d'impossible, le dicton (le mot est de Napoléon), ne dit-il pas qu'impossible n'est pas français ? Vous pouvez au moins pour commencer vous procurer une méthode (Assimil etc.), regarder sur internet les cours gratuits de débutants qui existent, il y en a beaucoup de très différents. C'est le cas de plusieurs femmes russes venues de Moscou, de Sibérie, de Saint-Pétersbourg, etc, c'est agréable, il y a des vidéos abordant la culture et la civilisation russe, nous vous proposons simplement l'un des sites en question celui d'Anna pour exemple. Avoir des rudiments de russe, comme pouvoir dire « bonjour », « au revoir », « merci » et d'autres mots avec un accent à couper au couteau, mais qui fera craquer vos interlocutrices, c'est un énorme plus à ne surtout pas négliger !

femme russe 

7- Vous imprégner de l'âme et de la civilisation russe.

En partant à la rencontre d'une ou de plusieurs femmes russes en Russie, vous irez à la rencontre d'un des peuples parmi les plus éduqués du monde… et vous avez certainement pour beaucoup d'entre vous un vide sidéral à combler. Pour ne pas paraître être une huître dans un monde cultivé, je vous conseille vivement de faire un minimum syndical pour vous mettre au moins à un niveau normal de culture russe… et franco-russe. Si vous ne savez pas ce qu'est l'escadrille de chasse Normandie Niémen, alors courrez sur internet pour le savoir, faites en sorte d'avoir lu quelques-uns des grands classiques littéraires russes, parmi eux se trouvent Pouchkine, Tchekhov, Boulgakov, Dostoïevski, Soljenitsyne, Tolstoï, Gogol et Tourgueniev, une bonne liste essentielle. Si vous n'aimez pas lire, les Russes adorent… mais vous pouvez aussi faire l'effort de vous pencher sur l'histoire de la Russie, essayez de savoir le minimum sur Riourik, Anne de Kiev, Alexandre Nevski, Ivan le Terrible, Michel Romanov, Pierre le Grand, Catherine la Grande et Nicolas II… et oubliez qui étaient Lénine et Staline, mais renseignez-vous sur ce qu'est la Grande Guerre patriotique ! Vous pouvez aussi simplement vous intéresser au cinéma russe ou du moins ce que vous pourrez en capter en langue française (et aussi découvrir des classiques russes par ce moyen), pensez donc à Michel Strogoff (fiction de Jules Verne), aux films divers que sont Anna Karenine, Le Docteur Jivago, L'Amiral, ou encore 1612, Raspoutine, Guerre et Paix… quelques épisodes de séries comme Les Brigades du Tigre, la Couronne du Tsar etc. La poésie et les arts pourraient aussi être utiles, dans ce temps de préparation plus vous aurez engrangé, mieux cela sera, un capital qui de plus vous donnera des outils de réflexions et une culture étendue non négligeable.

8- Le monde russe ou le fossé colossal… des mentalités.

Vous aurez cru que la Russie est un pays très proche de nos cultures francophones, que les différences ne doivent pas être si grandes, qu'ils nous ressemblent beaucoup et que les orthodoxes sont chrétiens… oubliez tout ce que vous pensez savoir sur les Russes, la Russie et la civilisation russe et soyez prêt au grand choc et à découvrir un pays par vous-mêmes. En premier sachez que les femmes russes recherchent… des hommes, il vaudra mieux donc que vous arriviez en sachant qui vous êtes et que vous êtes de la gente masculine. VOUS venez en Russie et non votre future compagne ou les femmes qui sont en contact avec vous. C'est donc à vous de vous mettre au niveau de la Russie, soyez à l'écoute, ne faites pas de comparaisons déplacées sur ce que vous voyez, ni entre les deux mondes, le vôtre et le sien… Ne dites jamais à une femme russe que… en France c'est comme ceci ou comme ça ! Apprenez à lire ce que vous voyez, à user d'une galanterie maximale, à vous comporter en gentleman, ce qui inclus aussi que vous soyez en mesure de payer les additions de tous les lieux de loisirs ou restaurations où vous irez, mais aussi de la raccompagner et éventuellement de payer un taxi pour elle. Les femmes russes attendent des hommes et l'une des caractéristiques reconnues c'est… la générosité qui ne riment pas avec naïveté ou bêtise. Ne soyez pas dans l'exagération, ne faites pas de cadeaux princiers, ne soyez pas condescendant, restez respectueux et concentrés, ne vous faites pas désarçonner à la première difficulté, ne dites jamais que vous êtes fatigués, et n'émettez pas de reproches, ne montrez pas de mauvaises humeurs (très latines !) ou paroles ou comportements impatients… l'homme russe lui sait contrôler ses émotions, n'oubliez pas que la Russie est un pays avec une façade européenne et une autre asiatique.

9- Les femmes russes adorent… les cadeaux.

Nous l'avons évoqué dans le point précédent, mais sachez que si les femmes russes seront sensibles à des douceurs de votre région, à des attentions particulières personnalisées, vous éviterez les trop gros cadeaux, un parfum fera immanquablement son effet, des chocolats car la femme russe est également sensible aux pâtisseries et au sucré, mais sortir d'entrée de jeu la grosse cavalerie d'un bijou onéreux ou d'un cadeau plus intime est déplacé. La Russie comme l'Ukraine sont des pays où les fleurs sont universellement appréciées partout, offertes pour de multiples occasions, songez donc à vous renseigner par exemple avec votre hôtel où vous pourriez commander des fleurs pour votre (peut-être) future élue. Ne faites pas de cadeaux également trop compliqués qui demanderaient des connaissances ou des explications. Ayez soin peut-être de venir avec un beau livre de photographies de votre région, un plus qui peut faire aussi son petit effet, car dans les faits, si votre couple se forme, cette femme devra bien sûr venir s'installer dans votre univers… Lui faire découvrir le meilleur de votre région sera donc un plus et comme ce fut mon cas, le livre fit bientôt le tour de tout l'entourage entraînant beaucoup de curiosités. Soyez donc dans la justesse, la simplicité avec une pointe d'originalité sans extravagance.

Nous arrivons déjà la fin de ce coaching ludique de préparation de votre voyage en Russie, mais un point numéro 10 aurait été de faire appel justement à mes services de guide et coach privé, car en plus d'avoir rencontré une femme russe par une site de rencontre, d'avoir fait cette démarche et de l'avoir réussi, je suis marié avec cette femme russe, je réside en Russie depuis 10 ans et je possède une expérience très complémentaire à celle d'Antoine Monnier. Mon histoire est parallèle à la sienne, de la Russie à l'Ukraine, de mon épouse Aliona, à Borislava, de mon expérience intéressante de guide touristique, à celle de coach à l'amour avec les femmes slaves, vous devriez aussi songer que tous les plus grands champions, sportifs, les leaders politiques, beaucoup d'artistes et nous en passons, ont des coachs personnels, un atout majeur qui permet la réussite. Contrairement à ce que vous pourriez penser le coach n'est pas pour les « loosers », le coach est pour ceux qui veulent arriver au but et réussir. Il n'y a pas de champion sans coach ! Dans un pays aussi compliqué que la Russie, à tous les points de vue, ceci est encore plus vrai, alors pourquoi ne pas faire appel au coach CQMI Russie ?

Pour approfondir le sujet :

Tout ce qu'il faut savoir avant d'aller à Moscou

les 8 endroits les plus romantiques de Moscou

Les lieux romantiques de Moscou

Les 10 places à visiter en Russie

S'installer en Russie

Théâtres et Salles de concert à Moscou