Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Visite du centre historique de Kiev en 1 jour avec Nadia

langue française

Si vous n'êtes encore jamais allé dans la capitale ukrainienne, c'est l'itinéraire idéal, avec lequel vous verrez ses lieux les plus célèbres: Cathédrale Vladimirsky, Les Portes d’Or, l’avenue Khreshchatyk, la Place de l'Indépendance, la Place Sainte-Sophie, la descente Andreevsky... Si vous êtes encore plein d’énergie, nous conseillons d'aller à la laure de Kiev-Petchersk.

(Version originale Russe)

Cathédrale Saint-Vladimir Владимирский собор

La cathédrale Saint-Vladimir est un monument de l'architecture néo-byzantine à Kiev sur le boulevard de Taras Shevchenko, sur la décoration de laquelle ont travaillé les plus grands artistes de l'Empire russe. De nos jours, c’est le temple principal de l'Église orthodoxe patriarcale ukrainienne de Kiev. En 1852, le métropolite de Kiev et de la Galice (Amphithéâtre) dans sa lettre à l'empereur de Russie Nicolas Ier a exprimé l'idée de la nécessité de construire un temple à Kiev, qui serait un monument de souvenir au Grand Prince Vladimir de Kiev Svyatoslavich. Il a été décidé que le temple sera érigé exclusivement pour des organisations de bienfaisance. Le 12 Juillet 1853, l’empereur Nicolas Ier a approuvé le rapport du Saint-Synode sur la construction de l'église de la cathédrale à Kiev, au nom du Saint-prince Vladimir, et déjà le comité de construction a été créé en Août, qui comprenait principalement des personnes de l’ordre spirituel et religieux. La conception du temple a été confiée à l'architecte Ivan Strom.

Les Portes d’Or - Золотые ворота

Les Portes d’Or sont à Kiev! Ne confondez pas avec celles de Yaroslav, ou Golden Gate (Zoloti vorota en Ukrainien). C’est l'un des rares monuments de l'architecture défensive de l'État russe ancien sous le règne du prince Yaroslav le Sage (Iaroslav Mudrogo). Sous l’époque de Yaroslav, le territoire de Kiev est en pleine croissance, ce qui a nécessité la construction de nouvelles fortifications avec de puissants remparts construits et renforcés par des bois stands, des fossés profonds. La Ville de Iaroslav le Sage était entourée de remparts de terre d'une longueur totale de 3,5 kilomètres, elles étaient disposées sur ce qui est devenu aujourd’hui le centre de Kiev – depuis la place de Lviv (où il y avait les Portes de Lviv) le long de la rue arbre Iaroslav jusqu’aux Portes d’Or, jusqu'à Place de l'Indépendance (où il y avait la porte Lyadsky) et encore allant jusqu'à la Place Saint-Michel. Dans plusieurs récits, il est mentionné le nom de la porte d'or de Kiev qui a reçu son nom de la porte d'or de Constantinople, qui remplit une fonction similaire. Probablement, il existait une sorte de rivalité avec le grand Empire byzantin.

L’avenue Khreshchatyk - Крещатик

Khreshchatyk est la rue principale de Kiev d’une longueur de 1,3 km, sa direction va du nord au sud. Elle part de la Place de l'Europe, passe par la place de l'Indépendance et se termine par la place Bessarabskaya, dont le nom vient de Khreshchaty Yar (c'est-à-dire traversé par des ravins transversaux). Dans les documents du XVIIème siècle, toute cette zone s'appelait Khreshchatyi Dolina.

Le Monument de l’Indépendance - Монумент Независимости Украины

Le Monument de l'indépendance de l'Ukraine (Monument ukrainien Nezalezhnosti) est un monument dédié à l'indépendance de l'Ukraine. Le monument est situé dans le centre de Kiev, sur la place de l'Indépendance, stylistiquement un mélange de style baroque ukrainien et de style Empire. Le monument a été érigé dans le centre de composition de la Place de l'Indépendance à Kiev en l'honneur du 10ème anniversaire de l'indépendance de l'Ukraine en 2001. Il s'agit d'une colonne de 52 mètres couronnée d'une jeune fille (Bereginya) en costume national ukrainien. La hauteur totale est de 62 mètres. Comme le modèle pour la création de Beregin, l'auteur du projet Anatoly Kushch a utilisé sa fille - Christina Katrakis.

La place Maïdan Nezalezhnosti - Майдан Незалежности

Maidan (Ukr Place de l'Indépendance - variante élémentaire "Maydan" "Place de l'Indépendance")est une zone centrale de Kiev. Située entre les rues Khreschatyk, Boris Grinchenko, Sophia, Malo Jitomir, Saint-Michel, Kost'ol'na Institutska, architecte Gorodetsky et la ruelle Taras Shevchenko. Jusqu’au Xème siècle, la zone autour du Maidan était appelée Perevesischem et c’était un marais. Où commence maintenant la rue Sophia, située porte Lyadsky qui menait vers le haut de la ville. À la fin du XVIIIème siècle - début du XIXe siècle, le site était une zone de terrain vague avec accès vers le  reste des remparts. Dans sa « Description de Kiev » en 1868, composée par Nicholas Zakrevskii, il mentionne la place au milieu du centre-ville, « depuis des temps immémoriaux appelé le marais de la chèvre. » Zakrevskii constate que le marché est « à proximité du terrain vague, appelé marais de chèvre. »

Les portes de Lyadsky - Лядские ворота

Les portes Lyadsky ou Lyadskaya au  sud-est des anciennes portes en bois de Kiev, qui conduisaient vers la partie princière de la ville, également connues comme la vieille ville. Mentionnées dans les chroniques en 1151 comme une porte menant à la « terre Pecheniz'ke ». Aussi à travers la porte Lyadsky menait une route au monastère Petchersk et Klov. Les portes Lyadsky faisaient partie d'un système unifié de la ligne de défense de l'ancienne Kiev, qui a été construit sous le règne de Iaroslav le Sage en 103. L’historien russe Soloviev, a suggéré que le nom portes pourraient être reliés au lieu de résidence compacte des Polonais à Kiev. L’Historien Zakrevskii également collé à cette version, citant une liste des chroniques des Laurentides: » ... Le mot Lyadsky, signifie polonais, vu du texte suivant. En l'an 1031.

Cathédrale Sainte-Sophie - Софийский собор

Sainte-Sophie (la cathédrale Sainte-Sophie) est un temple construit dans la première moitié du XIe siècle dans le centre de Kiev, selon les Chroniques, par le prince Yaroslav le Sage. Au tournant des siècles XVII-XVIII, il a été extérieurement reconstruit dans le style du baroque ukrainien. À l'intérieur de la cathédrale est restée l'ensemble le plus complet du monde de mosaïques authentiques (260 mètres carrés) et de fresques (3000 mètres carrés.) de la première moitié du XIe siècle et des fragments significatifs de fresques du XVII-XVIII siècle.  L’église a opéré jusqu'en 1929, et en 1934 elle est devenue un musée - la réserve de Sofia. Maintenant, elle est au cœur de la réserve nationale « Sophia de Kiev », l'un des plus grands centres de musées de l'Ukraine, qui comprend également la porte d'or dans le XI., XII siècle, l'église de saint Cyrille et l'église Saint-André du XVIIIe siècle. En 1990, la cathédrale Sainte-Sophie, ainsi que Kiev-Petchersk, est devenu le premier monument classé patrimoine mondial de l'UNESCO d'architecture sur le territoire de l'Ukraine.

La Place Sainte-Sophie - Софийская площадь

La Place Sainte-Sophie est une des places centrales les plus anciennes et de Kiev. Dans la zone de se trouve le clocher de la cathédrale Sainte-Sophie et le monument à Bohdan Khmelnitski. La zone est située entre la rue de Vladimir, la rue Alla Tarasova Street, rue Sofia. Le site de la place Sofia a été choisi par Iaroslav le Sage, qui en 1036, a vaincu les Petchenègues, puis construit sur le site la Cathédrale Saint Sophie pour remercier son Dieu. Après la construction dans les années 1854-1857 le lieu public est séparé de la voisine place Saint-Michel, où est restaurée la cathédrale Saint-Michel. Entre 1921 et 1944 la place a été renommée la Place rouge des Héros de Perekop, en l'honneur de la victoire de l'Armée rouge sur Wrangel à Pérékop en 1920. De 1944 à 1993 elle portait le nom du monument Bohdan Khmelnitski situé dans son centre, érigé en 1888.

Le monument à Bogdan Khmelnitsky  - Памятник Богдану Хмельницкому

Le monument à Bohdan Khmelnitsky à Kiev est un monument sur une figure historique et politique ukrainien, Hetman Bohdan Khmelnitski. Inaugurée le 11 Juillet 1888 à la place Sainte-Sophie à Kiev pour célébrer le 900e anniversaire du baptême de la Russie. Il s’agit de l’un des symboles de la ville de Kiev, des illustrations du XIXème siècle. L’idée du monument a eu lieu dans la communauté à l'initiative de l'historien, professeur de l'Université de Kiev, Nicolas Kostomarov dans les années 1840. Après avoir obtenu l'autorisation du gouvernement impérial en 1860 un comité a été formé dirigé par Mikhail Yuzefovich - professeur d'université, chef de la Commission archéologique Kiev. Le premier projet du monument, créé par le célèbre sculpteur Mikhail Mikeshin était très puissant : le cheval de Bogdan Khmelnitsky a jeté dans la falaise les nobles polonais, les juifs, et jésuites.

L’Église Saint-André - Андреевская церковь

L’Eglise de Saint-André (Ukrainien : église Andrіїvska.) À Kiev est l'église orthodoxe en l'honneur de Saint-André; Construit dans le style baroque par l'architecte Bartolomeo Rastrelli en 1754. Elle se situe sur la rive droite escarpée du Dniepr, dans la partie historique de la ville - Podole. Il se trouve dans la descente du Saint-André, qui relie la ville haute avec la ville basse. Il est actuellement utilisé pour le culte de l'Église orthodoxe autocéphale ukrainienne: la liturgie tenue des services quotidiens du matin et du soir, bénédiction de l'eau, le baptême, mariage et autres services othodoxes. Il a été construit par ordre de l'impératrice Elisabeth en 1749-1754 avec des architectes locaux dirigés par l'architecte de Moscou Ivan Fedorovitch Michurin à l'endroit où, selon la légende, a été construit la croix de Saint-André lors de son pélerinage au nord (selon le "Tale of Years" et Bygone autres). Les Dessins originaux de l'église Saint-André sont conservés dans l'Albertina à Vienne.

La rue Saint-André - Андреевский спуск

La descente Saint-André à Kiev (en ukrainien Andrіїvsky uzvіz.) est une des plus anciennes routes pavées qui connecte la ville haute avec sa partie centrale, un centre commercial Podole. Le 20 Janvier 2012, le ministère de la Culture de l'Ukraine a publié un décret selon lequel la descente de Saint-André reçoit un statut d'un monument de l'urbanisme d'une importance locale (oh. numéro 675 Kiev). Selon la Version de l’académicien Rybakov, le nom historique de la descente de Saint-André serait « Borichev vzvoz ». Cependant, cette version n’est pas pris en charge par des repères topographiques en les comparant avec les actes médiévaux sur la propriété des terres [citation nécessaire de 1050 jours]. Au contraire, les chroniques historiques indiquent plutôt que Borichev vzvoz était là, où est maintenant le funiculaire et il est parallèle à la rue descente Borichev. Le nom moderne de la descente Sainte-André a été donné au milieu du XVIII siècle, du fait de sa proximité avec l'église de Saint-André.

Замок Ричарда – Львиное сердце Le château de Richard – Cœur de Lion

« Château Richard - Cœur de Lion » - nom poétisée de la maison №15 sur la descente Saint-André à Kiev est un monument de l'architecture du XIXe siècle, érigée dans le style de l’Angleterre-gothique. Nommé par Victor Nekrasov en l'honneur du roi Richard Cœur de Lion, héros du roman de Walter Scott "Ivanhoé". La maison sous la forme d'un ancien château est située sur le relief complexe de l'ancienne chronique de la montagne Vozdyhnitsy juste en dessous de l'église Saint-André. Les façades monumentales décorées avec des éléments architecturaux du château, fortifications - .. Une variété de tours, clochers, sommets déchiquetés des murs, etc. Sur le côté gauche de la maison se dresse une forteresse haute avec des créneaux. À différentes époques ont vécu dans ce château le célèbre artiste ukrainien F. Krasitsky, I.Makushenko F. Balavensky. Sur la façade de la maison est une plaque commémorative en l’honneur de l’artiste ukrainien GP Dyadchenko (où il a vécu en 1909-1921 gg.). L'histoire de la maison et ses habitants fut l’objet de plusieurs devantures de magasins

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating: