4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, QC, H2J2L1
Google Maps

Centre Québécois des Mariages internationaux 4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, Qc, H2J2L1
Google Maps

La plus célèbre d’entre elles est certainement Nadia Comaneci, la jeune gymnaste roumaine qui, un soir d’été à Montréal en 1976, obtiendra la note parfaite de 10 dans les barres asymétriques. Elle deviendra le symbole communiste de la famille Ceausescu qui alors dominait sur la Roumanie. Malheureusement et trop souvent la Roumanie rime avec romanichel ou roms comme on les surnomme parfois. Cette réputation un peu sulfureuse ne laisse pas les hommes indifférents. En effet, la femme roumaine est belle, et elle le sait. Comme la Moldavie, pas très loin, le peuple roumain est composé de différentes origines, un savant mélange entre le soleil de l’Italie et le caractère slave oriental. Les femmes roumaines savent séduire et charmer le cœur des hommes célibataires français, d’autant plus que très souvent, elles connaissent la langue de Molière, pour des raisons historiques.

La Roumanie, se situe juste au sud de l’Ukraine.

Si la capitale Bucarest se trouve au Sud, toute la partie nord fait frontière avec l’Ukraine le long des montagnes Carpates, dont nous avons déjà parlées. C’est une superbe région à cheval entre les Carpates et le Danube, qui possède également un accès à la mer noire à l’est. Pourtant, avec la situation économique difficile, les adultes en âge de travailler ont tendance à partir chercher l’eldorado à l’Ouest, en France, en Espagne ou en Italie. La langue roumaine est une langue latine contrairement aux langues slaves qui utilisent l’alphabet cyrillique. Cette immigration massive inquiète les autorités du pays qui cherchent à limiter la fuite des cerveaux depuis la fin du régime totalitaire communiste imposé par la famille Ceausescu pendant presque 30 ans.

La femme roumaine fait débat

Comme vous pourrez apprécier dans ce reportage exceptionnel sur Nadia Comaneci, le peuple roumain, incluant les femmes, ont vécu 30 années de communisme et de pauvreté épouvantable. Au prix d’un effort surhumain, toute la population a été mise à contribution pour rembourser les dettes du pays. En conséquence il est aisé de comprendre que les femmes roumaines ont une certaine conscience de l’importance de l’argent. Quand on survit, on apprend à se débrouiller et tous les moyens sont bons pour arriver à s’en sortir. (y compris les mariages arrangés ?) Alors en tant qu’homme en quête d’amour, il sera important de faire attention.

nadia comaneci gym

La femme roumaine parle français

Historiquement la France et la Roumanie ont toujours été proches. À l’époque soviétique, les petits roumains et roumaines étudiaient la langue française sur les bancs de l’école et au Lycée. Malheureusement cette tradition a depuis disparu au profit de la langue anglaise, comme c’est d’ailleurs le cas dans tous les pays de l’ex union Soviétique. Les roumains de plus de 50 ans maitrisent presque tous la langue française !

Les Roumains sont-ils des slaves ?

On peut réellement se poser la question. La langue roumaine n'est pas une langue slave, beaucoup plus proche de l'Italien. Même à l'époque du communisme, l'approche soviétique roumaine se différenciait nettement de celle de Moscou. Le physique des femmes roumaines est lui aussi distincts avec les cheveux plus foncés : exit les cheveux blonds, lisses et longs des femmes russes, le regard brillant noir de la gitane fait penser aux femmes slaves moldaves les plus proches de la Roumanie.

 

 

 

Jhanna notre princesse Tsigane