Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

"Voulez-vous faire la rencontre avec une fille géorgienne? Préparez soit une bague ou attendez-vous à des sérieuses représailles... " Une femme de Biélorussie parle de la vie à Tbilissi, la capitale.

Aujourd'hui à Tbilissi, il fait terriblement chaud. Les chauffeurs de taxi roulent avec les fenêtres ouvertes et disent "Wah, mon frère !". Même le traditionnel moyen de transport pour le tour du Caucase avec les fenêtres baissées avec une manivelle n’aide pas à lutter contre la chaleur. Le soir, ça ne va pas mieux: le soleil se cache derrière une montagne, mais la pierre de la ville commence à partager généreusement la chaleur accumulée pendant la journée. Dans ce contexte, Nadia qui est biélorusse me conduit dans un café portant le nom de "140 marches". S'étant levé, le client est prêt à boire immédiatement des verres de vin blanc bien frais. "Cependant regardez, quelle beauté il y a ici !", - derrière mon dos on peut voir une belle affiche, sur laquelle une belle vue s'ouvre sur toute la capitale de la Géorgie. Il y a deux ans et demi, cette femme biélorusse, sans augmentation de salaire a déménagé pour travailler dans le bureau de Tbilissi de son entreprise. Maintenant, elle mange des tomates, boit du vin et ne regrette rien.

À Minsk, Nadia a travaillé comme designer dans une agence de publicité.

femme Tbilissi georgie

- Une fois, je suis tombée sur une annonce que notre société ouvrait un bureau en Géorgie. J'ai toujours voulu aller vivre quelque part dans le monde et j'ai envoyé mon CV.

La Biélorussie aime parfois se vanter de quelque chose qui dans le monde a longtemps été hors de propos. Avec la Géorgie, les choses sont différentes.

- Le bureau de l'agence de publicité a été ouvert ici avec la participation active des gestionnaires biélorusses. Selon mes estimations, le marché de la publicité locale est cinq ans derrière le nôtre. Il n'est pas surprenant que les choses se soient rapidement déroulées: les affaires sont faciles à mener ici, et il y a donc beaucoup de publicité. Ni l'alcool ni les cigarettes ne sont soumis à la censure des médias.

La Géorgie est un pays confortable pour une femme biélorusse. Il existe une mentalité post-soviétique commune, une langue, une histoire et des sujets de conversation.

dolls 2927306 640

- Les Géorgiens aiment beaucoup les Biélorusses. Ils croient que nous vivons si bien et dans un tel ordre qu’ils devraient être jaloux. Je ne peux pas dire que j'ai beaucoup de vrais amis ici, mais mon cercle de communication est énorme. Vous quittez la maison pour aller acheter du pain et du lait dans le magasin – et la vendeuse te salue: "Salut, ma petite fille, que dois-je mettre dans ton panier à commission ?" Par conséquent, je n’ai toujours pas appris la langue géorgienne : tout le monde ici connaît le russe ou l'anglais.

Les Géorgiens sont en fait des êtres super communicatifs. Soyez certain qu’ils vont vous demander comment les choses vont dans votre pays, et alors, avec de la déception, ils vont obligatoirement vous parler de leur vie dans leur pays. Pourquoi?

"Oh, ils se disputent toujours avec la politique. Quand Saakachvili était le président (Mikheil Saakachvili, ou Mikheïl Saakachvili, né le 21 décembre 1967 à Tbilissi, est un homme d'État géorgien et homme politique ukrainien.Wikipédia), tout le monde se plaignait de lui, maintenant beaucoup s'ennuient de lui et se plaignent du présent. Le mécontentement avec le pouvoir est une chose normale ici. Personnellement, il me semble que sous Saakachvili, la densité des réformes a atteint un tel niveau que le pays a changé rapidement. C’était tellement de changements : routes, police, reconstruction. Ils disent que dans les années 1990 on pouvait tirer des coups de fusil dans les rues, et maintenant je marche la nuit et je n'ai jamais eu peur. Nous devons essayer très dur pour avoir des aventures.

Avez-vous vu combien de policiers se trouvent ici? Mais la population s’entend bien avec la police. Ils n'en ont pas peur, la police est avenante. Ils vont toujours vous aider et vous conduire quelque part en cas de besoin. Toutes les voitures de police conduisent avec des lumières clignotantes. Ce n'est pas parce que c'est simplement beau (bien que les Géorgiens aiment les attributs voyants), mais pour que les gens sachent: la police - la voici, proche et partout en même temps. Tous les postes de police sont en verre - ce qui met l'accent sur la transparence. Pas de pots-de-vin, et c'est vrai. S’ils se font attraper – les 2 parties vont en prison. Je ne sais pas comment ils sont sortis si rapidement d'un pays corrompu pour faire maintenant les choses honnêtement.

Pendant que j'attendais Nadia au centre touristique de la ville, j'ai été témoin d'une situation spéciale: un groupe de jeunes - des touristes - s'éloignaient rapidement d’un petit groupe de petits mendiants. À un moment donné, une fille, dont la taille est juste au-dessus du genou d'un homme adulte, s'accrocha à la jambe d'un gars. Il fit quelques pas avec la charge, puis laissa tomber les convenances et secoua la mendiante d'un air menaçant. La petite ne perdit pas la tête et, frappant du pied, cria des insultes après lui pendant une minute à sa suite. Dans sa propre langue, mais le sens était clair.

Il y a beaucoup de mendiants à Tbilissi. Dans les rues, dans les croisements, dans les voitures du métro, dans les magasins et juste comme ça - un jeune homme normalement habillé vient vous demander de l'argent pour acheter son billet de bus pour rentrer chez lui.

- Cela n’a pas de relation avec les mendiants (pour eux, c'est une profession), mais en Géorgie, il y a actuellement des problèmes de travail. Cela a été superposé avec les spécificités locales (les biélorusses, franchement parlant, sont plus laborieux que les géorgiens), et les arguments typiques sont: Je préfère rester à la maison que de travailler pour 300-600 Lari (130-270 $) qui est la monnaie locale.

Les Géorgiens sont toujours négligents. J'ai un salaire, je laisse tomber mes amis - et je vis jusqu'au prochain jour de paie. Pensez au futur? Non, je ne l'ai pas fait. Eh bien, ils sont toujours en retard. En fait, plus le pays est chaud, moins il semble que vous voulez travailler.

Alors ne soyez pas surpris si un kopek vous est demandé par une personne normalement habillée. La maison peut avoir un réfrigérateur vide, mais le "iPhone" dans les mains et la vie dans les restaurants sont des indicateurs d'une vie réussie. Tout le monde essaye de se montrer sous un jour plus flatteur qu’il ne vit en réalité.

Je ne demande pas à Nadia quel est son salaire, mais elle prétend que c'est le même argent qu'elle recevait à Minsk. Une autre chose est que la vie à Tbilissi est moins chère qu’en Biélorussie.

vegetables landscape 2943500 640

- Les légumes et fruits de la saison ne coutent pas un sou. La nourriture est très naturelle et propre: il y a assez de soleil. Ici les tomates ici ont plus d’arômes, que certains morceaux de viande en Biélorussie. On y trouve aussi beaucoup de viande, mais je ne la mange pas, même si les Géorgiens me regardent avec un air de malentendu quand je leur dis.

Je paie pour la location d'un appartement avec mon propre salaire. L'immobilier est moins cher qu'à Minsk. L'hébergement d'une chambre dans une zone prestigieuse coûte 300 $ par mois. Peut-être que je pourrais faire construire mon appartement ? À Batoumi, vous pouvez acheter un appartement à 700 € par mètre carré directement sur le littoral. Ce serait bien en été!

Les voitures ici sont bon marché: dédouanées ou non, on ne sait pas vraiment mais c'est bon marché. Mais pour plusieurs milliers de dollars, vous pouvez acheter une voiture normale. J'ai vraiment peur. Avez-vous vu comment ils conduisent? Le marquage des bandes ici est une conditionnalité. Un signal de klaxon à chaque manœuvre: ce n’est pas pour offenser, mais avertir ou dire bonjour. Si un piéton traverse une rue achalandée en courant - c'est un étranger. Les piétons géorgiens vont partout avec dignité sur la route, sans se presser. En même temps, ils arrivent à conduire sans accident.

- En général, il faut apprendre à faire la paix avec certaines choses ici en Géorgie: la conduite, les retards, la foule dans les transports. Ici, en principe, il y a un problème avec la notion d'espace personnel.

Tous vivent dans de grandes familles. Les parents ne mettent pas leurs enfants dehors même adultes, et ceux-ci sont heureux de vivre jusqu'à 30 ans sous l'aile de leur mère. Alors le fils amènera sa mariée à la maison, mais il continuera d’obéir à sa mère. Ils vont se marier tôt, avoir des enfants et sont susceptibles de divorcer. Les divorces, bien sûr, ne sont pas très encouragés, mais le monde occidental vient ici avec ses traditions, la Géorgie n’y échappe pas.

Les Géorgiens sont très galants envers les femmes. Il est considéré comme offensant si la femme géorgienne elle-même paie sa note de restaurant ou se trouve dans les transports en commun en face d'un homme assis. Si un homme invite une femme à une date, il paiera le restaurant et s’assurera de raccompagner sa demoiselle en sécurité à la maison. Parfois nous nous asseyons avec des filles dans un café, et les gars à une table voisine paient la facture ou nous offrent un verre de vin. Il n’y a rien de spécial à faire pour cela – il faut juste remercier et apprécier. C'est sympa pour une fille de vivre ici. Bien sûr, les Géorgiennes ne font plus tellement attention à ces marques d’attention et ne savent pas particulièrement l’apprécier : « Je ne vais quand même pas payer pour moi et mes amies filles, laisse les hommes payer pour nous ! »

Avec une fille géorgienne, ce n'est pas si facile de faire connaissance ou de commencer une relation. Vous devez avoir des intentions sérieuses. Les valeurs traditionnelles, le premier rapport sexuel après le mariage et tout ça. Donc, si vous êtes un amoureux des relations non-contraignantes, alors préparez-vous à avoir des problèmes (la fille a toujours un frère et un père pour la venger de votre manque de respect), ou préparez-vous à faire un mariage.

* * *

Il fait sombre rapidement. Déjà presque onze heures, et les rues continuent d'être remplies de touristes. Si ce n'était pas pour eux, l'impression est que la Géorgie serait bien pire. Les touristes paient un chauffeur de taxi 5 $ au lieu de 3 $ ou 20 $ au lieu de 5 $ pour un fil de kaki séché, et tout le monde est content: c'est beaucoup moins cher qu'à la maison. Et ils remplissent toutes ces centaines de petits et différents cafés et restaurants.

"Voyez-vous les bâtiments en forme de champignon là-bas?" C'est la maison de la justice. Là-bas tout se fait dans la journée: ouverture d’un business, mariage, passeport. C’est très pratique. Plus le loyer bon marché, les impôts bas et les employés indiscriminés.

- Personne ne vérifie ou n'approuve le menu. Mais chaque petit plat avec une telle compétition est quelque chose de classieux et très savoureux. Sinon, les restaurants de Tbilisi ne survivraient pas.

Si vous lancez nos organismes d'inspection à Tbilissi - pas plus d'un tiers des établissements resteront ouverts. La cuisine géorgienne est la fierté du pays, et non une obligation. Il n'y a pas de semaines de cuisine nationale. Sous le signe Pizza vous allez voir des gens locaux qui vont commander le khatchapuri (Le khatchapouri est une spécialité culinaire très populaire en Géorgie. Le khatchapouri consiste en une pâte à pain aplatie ou en forme de chausson, farcie d'un fromage au lait de vache local nommé Soulgouni mais pas seulement. Wikipédia) – les célèbres gâteaux ronds avec du fromage. Pour des Invités en particulier: on ne peut pas ne pas sortir du vin et des plats locaux.

nonfeatured what is khachapuri

Les géorgiens boivent beaucoup de vin. Ils ont probablement un gène pour le vin. Pour tout le temps que j’ai passé en Géorgie, j’ai vu juste deux ou trois fois un homme ivre tituber dans les rues. Pendant ce temps, un repas classique géorgien, c’est quand les personnages boivent chacun 5 litres de vin blanc (ils boivent peu de vin rouge car il est moins bien supporté par les organismes), ils boivent comme des trous. La qualité du vin est également importante. Elle l’était aussi pour Staline qui est né Gori en Géorgie.

Au milieu de la rue, Nadia rentre dans un café, où les flux de musique latine se font entendre. Aujourd'hui, c’est la soirée de salsa pour cette femme biélorusse en Géorgie, tout le monde qui le souhaite peut danser. Demain, vous pouvez faire une soirée de vin et fromage, puis le soir, les montagnes ou la mer. En général, dit Nadia, un jour elle sait qu’elle va revenir à Minsk, mais elle ne sait pas quand.

mariage tbilisi

Caractéristiques du caractère et de la culture géorgienne

Les femmes Géorgiennes ressemblent beaucoup aux femmes russes par la tradition et le caractère. Bien sûr, tout le monde connaît leur capacité à s'amuser, l'hospitalité, la gentillesse et le caractère enjoué. Nous vous parlerons de ces caractéristiques du caractère géorgien, que vous découvrirez lorsque vous aurez déjà visité la Géorgie.

Famille et Mariage avec une femme Géorgienne

  • Si vous épousez une fille géorgienne, alors la plupart du temps elle abandonne souvent son nom de famille pour prendre celui de son mari. Selon la tradition géorgienne, uniquement le fils ainé va vivre séparément, et le plus jeune va vivre avec ses parents, même s'il a déjà une famille.
  • Les Géorgiens aiment se jeter de bonbons et des sucreries, ce qui n'est vrai qu'après les vacances d'hiver lors des fêtes du printemps. On croit que cela apporte la prospérité.
  • S'il n'y a pas de sel ou de pain sur la table, alors pour les Géorgiens c'est qu’il n’y a "rien à manger". En géorgien, le repas se nomme "punarmali", qui se traduit par "pain et sel". C'est le pain et le sel qui sont servis en premier sur la table pour commencer le repas.
  • Le père des Géorgiens est appelé "Mama", et la mère est appelée "Diadia". Le Grand-père s'appelle "papa".
  • Le Meilleur ami des Géorgiens est appelé « Jigaro », qui signifie « organes internes ». Pour les Géorgiens, le fait de vivre sans un meilleur ami, c’est la même chose que de vivre sans cœur.
  • Les Géorgiens élèvent souvent la voix, mais ce n'est pas entièrement parce qu'ils se querellent. Juste dans la langue géorgienne il n'y a pas d'accents, donc la syllabe principale est soulignée en augmentant l'intonation de la voix.
  • Les Géorgiens se rappellent facilement de longs mots. Leur langue a beaucoup de mots qui se composent essentiellement d'une consonne, par exemple « vefhvtmbrdgvneli » - « le tueur de tigre ».

La langue géorgienne

La langue géorgienne est très simple et il n'y a aucune exception aux règles. Tous les mots sont écrits exactement comme ils sont lus. En outre, tous les mots en géorgien sont écrits avec une petite lettre, y compris les noms des villes et des noms propres. Il n'y a pas non plus de concept masculin ou féminin dans la langue géorgienne.

Avec le nom d’une personne vous pouvez savoir de quelle partie de la Géorgie vient la personne. Par exemple, en Géorgie centrale et occidentale, la plupart des noms se terminent par -dze et par East-on-Shvili. Dans les provinces montagneuses de l'est de la Géorgie, les noms se terminent par -uli ou -uri.

8 raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas partir en vacances en Géorgie ou tomber amoureux d’une femme de Géorgie ! Témoignage d’une femme russe en Géorgie.

Gamarjoba! Je vous demande de ne pas percevoir le texte écrit ci-dessous comme la vérité ultime et de prendre ce poste avec humour, mais il y a une certaine quantité de vérité dans mes paroles! Alors, pourquoi n'avez-vous pas besoin de partir en vacances en Géorgie?

Raison 1 : Vous allez devenir gros

Dans le fait que j'ai pris 3 kg en Géorgie pendant un mois et demi, ce n'est pas la Géorgie qui est à blâmer, mais mon manque de volonté, mais cet effet de prise de poids se voit pas seulement chez moi.

En Géorgie, vous trouverez de la très bonne nourriture, juteuse, fraiche, et surtout bien grasse ! le Khatchapuri à la margarine, les fromages, khinkali, lavash et d'énormes gâteaux pourront séduire même la personne de forte volonté.

Chateau Mukhrani Georgian wine tasting Dominic Lockyer CC BY 2.0

Raison 2 : Vous commencerez à boire

En Géorgie, il existe le culte du vin. Littéralement dans chaque village et dans chaque maison, vous serez traité à la Cacha et au vin de la maison. Quand je suis arrivé en Géorgie, cela faisait longtemps que je n’avais pas bu d'alcool du tout en aucune façon, mais après trois jours de voyage je buvais mon premier verre de vin quand je me trouvais dans la vallée Alazani.

Après le premier verre suivit un deuxième, puis un troisième et quatrième. On nous a offert le vin comme un message d'accueil lorsque nous avons loué notre appartement, ils nous ont versé un verre pour la rencontre en expliquant que c’est utile pour la digestion.

Au fil du temps, j'ai développé une habitude de porter une bouteille de jus de grenade ou de jus de pomme à une table garnie de boissons alcoolisées pour remplir mon verre discrètement sous la table pour ne pas blesser les Géorgiens. En même temps, je versais le vin dans les buissons. Ce n’est pas bien, mais que faire?

Raison 3 : Vous allez manger des animaux

Même si vous êtes un végétarien convaincu, en Géorgie avec une telle position vitale, vous n'irez pas loin. Vous devrez rester à la maison sans rencontrer personne pour discuter, ou être préparé au fait que les Géorgiennes vont vous préparer un délicieux barbecue, avec du khinkali qui sera servi avec de la viande ou du poulet grillé. Le khinkali est un ravioli géorgien qui peut être fourré de différents ingrédients mais le plus souvent de viande. Les villes de Doucheti, Pasanaouri et Mtskheta sont particulièrement réputées pour leurs khinkali. Wikipédia

Bien sûr, en Géorgie on peut manger des légumes, des fruits et des garnitures, mais la base de la cuisine géorgienne est de faire des plats de viande et pour faire l'expérience de la Géorgie, il faut les manger!))

shish kebab 2709499 640 

On me pose périodiquement des questions sur le végétarisme, alors je vais répondre ici. Lors de ma première visite en Géorgie en 2013, je tenais toujours en quelque sorte à mon régime, mais cette année je me suis laissée aller et nous avons mangé tout ce que je voulais. Au cours des deux dernières années, ma perception du monde a changé, et tout extrême a cessé d'entrer dans le concept de la normalité.

Mes relations longues en Asie avec les végétaliens, les personnes qui pratiquent un régime alimentaire cru ou le jeûne sec, yogis maison et des amateurs de célibat, afin d'économiser l'énergie m’ont convaincu que le bonheur n’est pas dans ce que vous mangez et dans des exercices spécifiques à faire, et qu’il ne sert à rien de se précipiter dans les extrêmes, pour se transformer en fanatique des enseignements.

La chose principale est de s’écouter vous-même, votre corps et faire ce qui est confortable pour vous personnellement. Mon chemin est la course (pas de yoga) et la nourriture délicieuse (y compris la saucisse de Braunschweig et le poulet dans le fromage). Ainsi, bien que je mange rarement de la viande, je la mange quand même de temps en temps.

Si pour quelqu'un, il est agréable de mourir de faim, de manger les racines des plantes, pour étudier la philosophie et préserver l'énergie sexuelle - c'est votre droit, mais ne jugez pas les autres, afin que vous ne soyez point jugés.

Raison 4 : Vous allez commencer à parler à des étrangers dans la rue

Après quelques semaines en Géorgie, un sourire apparaît sur son visage et on ne veut pas le quitter. En Géorgie, vous pouvez parler à n'importe qui dans un lieu public. Vous êtes toujours aimablement considéré, on vous répond et on vous aide toujours.

L'habitude de communiquer avec des étrangers prend si vite racine que même quand vous revenez à la maison en Russie, vous continuez à sourire à tout le monde, faites un clin d'œil et essayez d'avoir une conversation décontractée. Je ne sais pas comment c'est dans votre ville, mais à Minsk, un tel comportement est assimilé à un malentendu du public.

Raison 5 : Vous voudrez enterrer votre smartphone sous l'arbre

La communication en direct est toujours appréciée en Géorgie. Les gens peuvent se lever et parler. Ils s’assoient sans regarder leurs téléphones, ils éclatent de rire, éteignant les gadgets. Il est d'usage d'aller se rendre visite, et le téléphone sert souvent de moyen de fixer un rendez-vous, et non de se substituer à cette réunion elle-même.

Raison 6 : Tu ne veux plus rentrer à la maison

Pour ressentir cet effet, il vaut mieux voyager en Géorgie l'été, la plupart du temps dans les rues et sur les vérandas ouvertes, en buvant du café et de la crème fraîche, mangeant des aubergines dans une sauce aux noix et mangeant des mandarines, des noisettes et des raisins mûrs.

Raison 7 : Vous voudrez retourner en Géorgie

Beaucoup de mes amis ont déjà visité la Géorgie, et chacun d'entre eux veut y retourner! Je suis moi-même allée en Géorgie pour la première fois sans aucune illusion, mais même après y avoir été deux fois, je planifie de nouveaux voyages dans ce pays dès que je peux.

Raison 8 : Vous allez tomber amoureux d’une femme géorgienne, et votre cœur va se briser!

Ce paragraphe est écrit pour les hommes qui vont voyager en Géorgie. Si les lignes précédentes peuvent être perçues comme une blague, pour ce qui sera écrit ci-dessous, je demande que ce soit pris au sérieux.

Ne tombez pas amoureux des Géorgiennes! Les femmes géorgiennes sont mignonnes, passionnées, sexy. Elles peuvent vous dire des compliments, vous faire de belles danses et vous accompagner au restaurant. Malheureusement, comme le montre la pratique, ce n’est souvent que des mots en l’air. Elles n’attendent que le mariage ! Pas de sexe avant le mariage sinon vous aurez affaire avec la famille.

marriage 1880256 640

Les Géorgiennes sont des femmes chaudes comme les femmes du sud qui vous allument très rapidement et qui vont tout aussi rapidement brûler et se consommer, donc ne vous précipitez pas trop vite en amour et apprenez à connaître la femme de Géorgie . Regardez les actions, pas les mots. Le concept de la fidélité matrimoniale chez les hommes géorgiens est également très vague.

J'ai fait des conclusions similaires sur la base de mon expérience personnelle, ainsi que l'expérience partagée avec des dizaines de personnes qui ont voyagé en Géorgie. Sur les questions sur les relations de couple, sur les romans avec les étrangers et sur la fidélité des femmes et des hommes géorgiens, ainsi qu’aux femmes et aux filles géorgiennes qui avaient des relations avec les Géorgiens.

Pour Rencontrer une femme slave :

Agence Matrimoniale CQMI
Tel : +1 514 794-5053 (Viber)
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Skype : Antosha71
Facebook et Instagram : @Agencecqmi
YouTube : https://www.youtube.com/cqmica
Live tous les Dimanches à 20 heures !