4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, QC, H2J2L1
Google Maps

Centre Québécois des Mariages internationaux 4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, Qc, H2J2L1
Google Maps

Tatiana a-t-elle des préjugés ?

Entrevue en anglais avec sous-titres en français

S’il y a un trait de caractère pour définir Tania c’est sa bonne humeur et son énergie positive ! Tania est une vraie bombe d’énergie et elle avait malheureusement très peu de temps à nous consacrer cet été lorsque nous l’avons rencontrée au parc de la Victoire à Kiev. Tania est psychologue dans un hôpital à Kiev et elle habite en banlieue. C’est une jeune femme ukrainienne qui a 2 diplômes universitaires et qui a atteint l’âge de 34 ans sans avoir eu d’enfant. C’est donc une femme qui a bien réussi sa carrière.

Profil de Tania 34 ans

Pourquoi s’inscrire dans l’agence de rencontre CQMI ?

On sent que Tania souhaite créer une relation sérieuse et une famille seulement quand elle aura rencontré un homme stable et bon. Pour elle, il n’est pas important que l’homme soit Canadien ou Ukrainien. Simplement Tania n’a pas eu beaucoup d’opportunités dans sa vie de rencontrer l’homme de sa vie. Si Tatiana rencontre au Canada elle sera heureuse mais cela peut être aussi en Ukraine, cela dépend des opportunités explique-t-elle.

Des critères de choix avec des préjugés ?

Bien sûr, puisque Tania fait du Yoga et de la Gym ce serait important pour elle de rencontrer un homme qui n’a pas de mauvaises habitudes et qui mène un mode de vie sain et qu’il ait une vie sportive. Quand je lui ai posé la question de savoir si l’emploi de l’homme est important elle a répondu que oui avec une certaine honnêteté, l’éducation est un critère important mais sait-on jamais ce que la vie nous réserve, elle pourrait aussi bien tomber amoureuse d’un homme sans éducation. Son cœur est ouvert, explique-t-elle.

S’ouvrir vers de nouvelles cultures mais…

Tatiana aime le voyage et découvrir de nouvelles cultures au travers des personnes intéressantes. Toutefois elle n’est jamais allée au Canada. Elle trouve fascinant que différentes nationalités comme les français, chinois, ukrainiens vivent ensemble en pais dans un grand pays. J’en ai profité pour lui demander si elle serait ouverte à rencontrer un homme d’origine afro-américaine ou asiatique. Avec un homme noir ce serait un problème dit-elle et avec un homme asiatique aussi dit-elle après un moment de réflexion. Les cultures slaves en général sont encore assez ignorantes de la diversité ethnique dans le monde du fait des barrières imposées par l’ex union soviétique.

La langue française oui, pourquoi pas mais Tania aimerait améliorer son anglais.

Voir la manière dont nos assistantes franco-russe parlent un français de qualité !

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating:

antoine@cqmi.ca