4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, QC, H2J2L1
Google Maps

Centre Québécois des Mariages internationaux 4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, Qc, H2J2L1
Google Maps

Natalia est notre assistante francophone et russophone à Kiev

langue française

Très différent du client qu’elle a accompagné cet été, Natalia nous parle de Guy qui a rencontré l’amour en Ukraine. En fin de vidéo, elle nous parle aussi de sa propre vie et de son mari qui a perdu son travail du fait de la crise économique en Ukraine. Ainsi Natalia se retrouve seule à subvenir aux besoins de sa famille en dirigeant une école de Langues à Kiev pour les personnes russophones ukrainiennes qui veulent apprendre à parler Français. Natalia donne 3 principaux conseils lors de cette interview : écrire un petit mot d’appréciation après une rencontre pour montrer son intérêt, ne pas demander de 2èmerencontre à une femme si vous n’avez pas l’intention de l’inviter, ne pas faire de rapprochement physique sur une première rencontre.

Au sujet de son client Guy et de l’accent québécois

Guy a bien préparé ses questions pour découvrir en profondeur la femme qu’il recherche. Il menait la conversation à un bon rythme. Effectivement ce fut difficile pour Natalia de comprendre l’accent québécois, ce pourquoi elle lui demandait parfois de répéter 2 fois de suite la même phrase. En effet la langue française n’est pas sa langue maternelle et elle a appris le français de France. Voir la vidéo de Guy.

Les points à améliorer pour Guy lors des rencontres

Il faut obligatoirement après les rencontres trouver le temps d’écrire un petit mot pour apaiser et rassurer la femme ukrainienne rencontrée. Il est important de faire un petit message du genre :

 Nous avons passé un bon moment ensemble

Ou

Merci d’être venu me rencontrer, j’ai aimé notre rencontre

Il s’agit d’un geste de politesse nécessaire, par email. Il faut donner un espoir de continuation de la relation.

La question suivante : Est-ce que vous voulez me revoir encore une fois ?

Si vous posez la question à chaque fois sans que ce soit ressenti et suivi d’effet alors cela est très désagréable. En effet la femme qui a reçu cette question se demande quand vous allez la revoir et elle attend patiemment votre message ou une demande de rendez-vous. Or si vous n’avez pas l’intention de la revoir, cela manque terriblement de respect et de politesse !

Ne pas faire de contact physique sur une première rencontre. Les femmes vont se sentir mal à l’aise et se mettre à rougir.

Natalia se présente comme une femme ukrainienne qui aime son pays mais qui comprend les femmes de l'Europe de l'Est qui veulent quitter leur pays

Natalia a fait l’université des langues étrangères à Kiev et a fait connaissance avec des associations francophones qui ont permis à Natalia de voyager en France.

Natalia est spécialisée en langues vivantes ou bien Lettres modernes. Elle est professeur dans un centre d’éducation, section bilingue. Natalia est mariée avec un homme ukrainien, ce qui prouve qu’il y a des hommes ukrainiens sérieux même si son mari a perdu son travail du fait de la situation économique difficile en Ukraine. En conséquence c’est Natalia qui gagne l’argent pour la famille.

Même si Natalia a décidé de rester en Ukraine, elle ne porte pas de jugement sur les femmes slaves qui décident de partir vivre à l’étranger.

Vidéo de son client Guy:

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Centre Québécois des Mariages Internationaux
 
Centre Québécois des Mariages Internationaux
5 étoiles

Notez


Rating:

[email protected]