Téléphone : 514-569-6333

Téléphone : 06 15 09 43 47

Manu en Ukraine - Aout 2018

langue française

Sa Démarche après un divorce pénible

Manu explique qu’il y a un an et demi son ex-femme est partie. Il a pris un bon coup de latte sur la tête, et il a fait une dépression pendant un an et demi après un divorce difficile. Sa fille est partie vivre avec sa mère tandis que son fils est resté vivre avec lui. Emmanuel a trouvé que les premiers mois après le divorce ont été très difficiles, avec un manque de perspective, l’impossibilité de se projeter dans le futur. En étant très attaché à la famille, cela a été très difficile pour Manu de vivre cette période de changement. Manu explique qu’il a beaucoup souffert de son divorce. Manu explique qu’il a tout fait : antidépresseurs, anxiolytique, hypnose, Reiki et même il a essayé Jésus comme il dit.

Des rencontres sans lendemain en France

Après la première phase, Manu a fait des tas de rencontres en France avec des filles très bien dans son entourage, par l’intermédiaire de ses amis mais qui n’ont rien donné de concret du fait de l’impossibilité de construire une relation avec une femme en France. Avec son réseau d’ami, il a réussi à faire des rencontres avec des femmes célibataires en France qui ont toutes leurs vies, leurs habitudes, leur schéma de vie. Avant de déplacer une femme pour vivre ensemble, il va se passer, 6 mois, 1 ans et cela ne me convient pas, dit-il. Dans la semaine, on prend rendez-vous, pour se voir. Il se trouve que parmi ses copines, il s’est fait une copine ukrainienne, ce qui lui a donné envie d’aller voir en Ukraine.

Sois tu bouges tes fesses et tu y vas…

En cherchant sur internet, il tombe sur le site du CQMI au mois d’Avril et décide de passer à l’action rapidement mais comme il est enseignant il a dû choisir le voyage estival en Ukraine. Il est tombé sur une vidéo de l’Agence CQMI et ensuite il est rentré dans la compréhension totale du système de fonctionnement pour établir la confiance par rapport à l’agence matrimoniale CQMI. Le but est d’éviter les arnaques et en écoutant les vidéos, on s’aperçoit que Antoine est passionné par son métier. Emmanuel a atteint une forme de sérénité à force d’écouter les vidéos en chaine sur le Canal du CQMI.

En additionnant les vidéos, soit on hésite et on reste dans son canapé devant la télé ou alors tu bouges tes fesses et tu y vas. Tu bouges ton cul ou alors tu restes chez toi mais dans ce cas tu arrêtes de pleurer. Explique-t-il de manière imagée. Tu donnes envie aux gens à force de montrer que tu aimes ce que tu fais, dit-il.

Personne ne va venir sonner chez toi pour te proposer une femme. Avec des témoignages d’homme tu te projettes dans l’aventure CQMI. Kiev est à 3 heures de Paris et le prix est abordable.

Le choix des Profils de femmes ukrainiennes:

Manu a choisi des profils de femmes de plus de 40 ans. Comme il a des enfants adolescents, il a évité des femmes avec de jeunes enfants. Comme ses enfants sont au courant de sa démarche, il ne veut pas les faire souffrir inutilement. Si ses enfants sont malheureux alors il ne veut pas qu’il y ait un effet ricochet. Il considère la famille comme un système, avec sagesse. Ce n’est pas une question d’égoïsme, c’est cela qui colle le mieux. Manu a choisi les adhérentes qui étaient motivées dans la communication et qui lui envoyaient des lettres régulièrement. Manu n’a fait que 4 rencontres en tout même s’il avait déjà fait son choix sur Natalia avant le voyage. Le fait d’avoir fait le choix avant le voyage est une opération assez risquée qui a marché pour lui mais qui n’a pas vraiment marché pour James qui faisait partie du groupe.

Par respect pour Natalia, Emmanuel a réduit ses rencontres à 4. Il a ressenti une pression énorme car Natalia était très populaire sur le site.

Manu déconseille l’option de faire son choix avant le voyage. Cependant, Il n’y a pas de règle car chaque option est valide. Natalia avait elle aussi fait son choix sur Emmanuel.

Avec Natalia, on s’est embrassé tout de suite…

Même s’il y a eu des petits ajustements le dimanche parce que c’est difficile de faire se rencontrer la réalité avec le fantasme. En effet il est parfois très difficile de faire l’expérience de l’atterrissage quand on passe des rencontres virtuelles aux rencontres réelles. Natalia voulait faire une semaine romantique avec Emmanuel lors de la première rencontre à Kiev mais Emmanuel voulait que les choses aillent vite, et même très vite. Les femmes en Ukraine sont méfiantes avec les hommes qui veulent rapidement passer à l’action.

C’est plus facile de faire emménager une femme qui est à 3000 kilomètres que de faire se déplacer une femme française qui habite à côté de chez toi

Par rapport à une femme française, les femmes ukrainiennes s’engagent beaucoup plus rapidement dans une relation de couple. Manu a décidé de faire venir Natalia en France très rapidement. Les enfants de Manu sont au courant de sa démarche. C’est fondamental que les gens autour de lui soient au courant de sa démarche dans un souci d’honnêteté et de transparence. Il appréhende un peu la relation entre sa fille et Natalia.

Natalia a déjà commencé à préparer à manger à son homme Manuel et elle a présenté ses parents qui habitent à 120 km de Kiev.  Tout se passe bien à dans leur début de relation. Ils vont passer des vacances d’été en famille dans le midi, Sud de la France. Manu n’aime pas trop les vacances quand tu es tout seul sans conjointe.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS