Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

4 apprentissages avec l'aide de Jean qui a trouvé l'amour en Ukraine

Entrevue en Français

Chaque client est différent et chacun nous apporte une expertise supplémentaire. Certains sont entreprenants, d’autres plus réservés, voir même timides. Jean, originaire des Cantons de l’Est au Québec, est plutôt dans la catégorie des prudents. Il nous a permis de faire 4 apprentissages significatifs afin d’améliorer les services de l’agence matrimoniale CQMI en Ukraine. Jean a longtemps hésité avant de s’inscrire et il a pris un certain temps pour apprivoiser les outils informatiques nécessaires à la communication avec les jeunes femmes en Ukraine comme Skype et Google Translator.  On pourra même dire que ce sont ses communications Skype avec Irina qui l’ont poussé à faire le saut, en s’inscrivant pour le voyage romantique estival 2016 en Ukraine. Comme Serge, Marcel, Sylvain ou Gaston, son courage a été récompensé. En agissant prudemment, Jean a réussi à sa manière et son approche a été riche en enseignements pour nous.

Il est recommandé de communiquer par Skype avec les demoiselles ukrainiennes avant le voyage en Ukraine

Jean explique que cette précaution va vous permettre de rentrer beaucoup plus rapidement dans le vif du sujet avec votre correspondante ukrainienne quand vous la rencontrerez en vrai. Cette méthode est également un anti-stress efficace pour atténuer le choc de la première rencontre ! En effet vous avez déjà cassé la glace avec Skype.

Savoir utiliser son assistante en tout temps pour votre sécurité financière et pour le coaching après chaque rencontre amoureuse

Kamilla, psychologue de formation et assistante de Jean, a fait preuve d’une intelligence remarquable lorsqu’une des femmes qu’il a rencontrées a suggéré de faire des achats pour son fils. C’est la preuve que l’assistante est non seulement la clef du succès mais aussi la clef de la protection de votre porte-monnaie en Ukraine. Kamilla a su faire preuve de psychologie et de tact car elle est elle-même une femme, à votre service. Dans cette situation elle a su préserver l’intégrité de Jean ainsi que tout son lustre sans pour autant qu’il se fasse imposer un achat contre-nature. A noter que cette femme venait de l’agence partenaire de Kiev avec laquelle l’agence de rencontre CQMI ne travaille plus.

L’hôtel plutôt que l’appartement pour une meilleure communication pendant le séjour en Ukraine

Un autre aspect que Jean a fait remarquer, en même temps que d’autres clients, est le manque de communication causé par la dispersion des clients en appartement dans le centre-ville de Kiev. Jean se plaint du fait que c’est difficile de joindre Antoine Monnier, le directeur de l’agence ainsi que les autres clients qui participent au voyage romantique. Le voyage est plus intéressant quand les clients hommes ont la possibilité d’échanger entre eux sur leurs expériences avec les femmes ukrainiennes et de recevoir un coaching avec les cadres de l’agence CQMI : Borislava, Tatiana ou Antoine. De là la décision de réunir tous les clients dans un même hôtel lors du prochain voyage en Ukraine.

La gestion difficile des filles qui arrivent de régions éloignées en Ukraine

Un autre point que Jean a soumis à notre attention est la gestion des dames qui viennent de lointaines villes en Ukraine pour un seul Rendez-vous qui ne dure parfois pas plus qu’une heure. N’est-ce pas un manque de respect pour la jeune femme slave que de la faire venir d’aussi loin pour une simple rencontre même si je paye son billet de train ?

Voir les autres témoignages de l’été 2016 :

Témoignage de Marcel de Brossard

Témoignage de Serge de Saint-Constant, Rive sud de Montréal

Témoignage de Gaston de Québec

Témoignage de Sylvain de Sherbrooke

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS