Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Les femmes ukrainiennes ne sont pas parfaites !

langue française

On parle souvent des erreurs faites par nos clients hommes, mais du côté des femmes russes ou ukrainiennes, sont-elles parfaites ? Bien sûr que non. Elles font également de grossières erreurs et il nous arrive souvent de devoir les réprimander. Je dirais même plus, le fait de connaitre leurs points faibles est un atout incroyable pour vous, d’où l’importance de cette vidéo. En effet, en sachant par avance quelles sont les erreurs les plus courantes, vous allez pouvoir anticiper et prendre avantage de ces informations que je vous donne. L’idée reçue vient souvent de la femme vénale, en quête d’un passeport ou d’une amélioration de ses conditions de vie. Mais vous allez voir que la vérité est bien différente.

Accepter par gentillesse et politesse : l’hypocrisie

Certaines femmes se laissent convaincre d’accepter la rencontre ou la discussion de manière à plaire à Boryslava ou Tatiana, l’équipe de gestion du CQMI.

Ensuite ces femmes slaves, par peur de blesser ne disent pas la vérité ou ce qu’elles pensent. Le travail de l’assistante devient alors crucial.

Ce comportement peut vous faire perdre du temps précieux.

L’importance excessive des apparences

L’Habit ne fait pas le moine… Et bien en Ukraine, ce n’est pas vrai. L’habit fait le moine. Le costume business fait l’Homme. Les femmes ukrainiennes accordent une importance excessive aux apparences. Au Kazakhstan, c’est encore pire avec les femmes kazakhes. Votre statut social est déterminé directement par votre apparence extérieure.

Comment utiliser cette faiblesse à votre avantage ?

C’est très facile de bien s’habiller quand on reçoit une aide extérieure. Sachant que l’habit fait le moine, vous allez pouvoir vous ouvrir des portes, même si vous avez un statut social bas dans la société.

Idéalisation des pays occidentaux

C’est de moins en moins fort en Russie, d’ailleurs les femmes russes sont moins tentées par le déménagement à l’Ouest. La pensée magique, tout est plus rose en France ou au Canada, tout le monde y est riche, en bonne santé, roule en Ferrari… Certaines femmes ont une idée complètement fausse de la réalité. Le Canada est un pays avec de petites villes en population, les gens vivent en campagne, de manière dispersée, etc.

Le rejet de la campagne…

En Ukraine, vivre à la campagne signifie la vie dans une izba de bois, sans électricité, ni eau courante, avec les toilettes sèches éloignées de la maison. La réalité est toute autre en France ou au Canada. Les maisons de campagne sont très équipées.

Il y a un travail de communication à faire auprès des adhérentes pour leur expliquer la réalité des conditions de vie en campagne. Certaines femmes ne comprennent pas les intérêts de vivre en campagne. Elles ne voient que les contraintes : avoir une voiture pour faire la moindre course, amener les enfants très loin de la maison pour leurs activités, la peur des voleurs, etc

Comment retourner cette situation à votre avantage : expliquer les bienfaits de la vie en campagne, le calme, la famille proche pour garder les enfants, l’école avec le bus scolaire, le confort, etc.

Conclusion : L’orgueil des femmes ukrainiennes

L’orgueil : histoire de cet homme français qui a été rencontrer sa femme une deuxième fois en Ukraine et qui a oublié de lui payer son billet de train. Les Conséquences seront dramatiques. Même sur un deuxième voyage, pensez que vous pouvez employer les services d’une assistante CQMI.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating: