Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : +1 514-794-5053

LES FEMMES UKRAINIENNES AYANT UN ENFANT – LIVE 98 – Dimanche 22 Mars 2020

langue française

Actualité à Kiev : Les hommes américains bloqués en Ukraine et les hommes français bloqués en Ukraine. Heureusement que notre voyage de groupe a été reporté !

Des nouvelles de Laurent qui a réussi à rentrer en France depuis hier. Il a été bloqué une semaine. Il a réussi à rentrer avec la compagnie Skyup – Terminal H vers Paris Beauvais.

Mariage Éric et Galina qui se sont rencontrés à Montréal.

SAVE 20200322 094044

Nous avons une nouvelle adhérente inscrite à Montréal, sans enfant qui s’appelle Olena.

Introduction :

le Coronavirus a renvoyé les enfants à la maison et cela m’oblige à faire l’école à la maison. La maitresse envoie les devoirs tous les matins et je fais seul les leçons avec Diana tous les matins. Notre chère Boryslava nous manque !

En effet, je ne me considère pas être une autorité en matière d’éducation et mon bilan est plutôt nul si je devais m’attribuer une note, ce serait plutôt entre 0 et 5 sur 20.

Donc le but de cette vidéo est plutôt de vous partager mon expérience personnelle.

La vidéo sur les Hommes qui maltraitent les femmes ukrainiennes vous a fait réagir et notamment la question des enfants :

Un extrait :

Un autre débat concerne en revanche la présence éventuelle des enfants mineurs. Il n'est bien sûr pas toujours facile d’intégrer les enfants d'une première union dans une nouvelle relation de couple. C'est une problématique bien connue que toutes les familles recomposées connaissent quand bien même on aurait rencontré un nouvel amour à 100 mètres de chez soi.  Le problème ne peut qu’être accentué lorsque la fameuse "différence culturelle" vient s'inviter. Je vous invite à regarder sur You Tube la chaîne très drôle   "Not Even French" d'une jeune femme néo-zélandaise (pour le coup) mariée avec un français. Elle y montre avec pas mal de bonne humeur ces fameuses différences culturelles. C'est d'ailleurs assez instructif pour nous-mêmes ; biais cognitif là encore, on s'aperçoit que ce qui peut sembler évident dans notre univers mental et culturel ne l'est pas forcément ailleurs et réciproquement.  Je me souviens notamment d'une vidéo où elle s'étonnait de voir à quel point les enfants français étaient en quelque sorte "tenus". Une maman accompagnée d'un bébé ou d'un enfant en bas âge s'était même vu recevoir des réflexions dans un train ! ...

Prologue : je consacre ce LIVE aux enfants mineurs.

Rencontrer une femme avec des enfants adolescents me semble être un défi que je n’aurais personnellement jamais tenté. Pourtant certains clients l’ont essayé avec succès (Grégory et Vita)

2 cas de figures :

Vous choisissez une femme qui a déjà un ou des enfants mineurs

Vous choisissez une femme qui n’a pas d’enfants et qui en veut

1-Les Hommes qui ne veulent pas de femmes ayant un enfant.

Évidemment il en résulte beaucoup moins de choix puisque dans la culture slave les femmes ont des enfants très jeunes.

Tout dépend de votre âge. Si vous êtes jeune, cela ne pose aucun problème. Si vous avez plus de 50 ans, c’est une mission très complexe car vous allez vous heurter au problème de la différence d’âge.

2-vous choisissez une femme slave qui a un enfant.

 

C’est souvent un pari gagnant car une femme ayant un enfant va considérer cette procédure avec beaucoup plus de sérieux car son choix a un impact pour son enfant. De plus l’intégration se déroule encore plus vite quand elle est accompagnée d’un enfant.

Toutefois vous devrez vous préparer à un choc culturel.

Les différences culturelles sont très importantes entre l’Est et l’Ouest. Par conséquent, L’éducation des enfants est très différente entre l’Est et l’Ouest et mène à des incompréhensions magistrales qui amènent le plus souvent une séparation des partenaires. (il s’agit d’une des causes les plus fréquentes de séparation)

Dans chaque pays du monde les enfants ne sont pas élevés de la même manière.

En Ukraine, la première approche qui vient à l’esprit : C’est l’Enfant Roi.

Voir l’article d’Hervé sur le sujet :

https://www.cqmi.fr/fr/actualites-femmes-russes/item/657-epouser-une-femme-slave-et-apprehender-ses-enfants

le début de son article :

Un des plus grands chocs de l’expérience de la rencontre de mon épouse russe ce fut la découverte de ma vie non pas avec mon épouse russe, mais bien avec ma belle-fille russe. Lorsque je l’ai connu nous ne parlions pas nos langues respectives et actuellement si je suis russophone, Anna ne l’est pas encore. 

C’est la première approche de tous les hommes qui se retrouvent devant la différence culturelle.

L’obstacle linguistique : comme toujours mon opinion est invariable : je ne crois pas que l’obstacle de la langue soit si difficile et à plus forte raison avec un enfant qui va apprendre très vite.

https://www.cqmi.fr/fr/videos-femmes-russie-et-ukraine/item/616-la-barriere-de-la-langue-serieux-ou-pas

Première chose : si vous pensez que vous allez pouvoir modifier le système éducatif de la mère pour son enfant, vous pouvez toujours essayer !

Quand j’entends des clients hommes qui me font des remarques sur la manière dont elle élève ses enfants et comment il veillera à rectifier le système, je ne peux m’empêcher de sourire…

La femme slave intègre dans sa biologie et sa génétique l’éducation des enfants. Dans sa culture, ce n’est pas le domaine de l’homme mais le sien !

Si elle vous laissera diriger la partie financière ou la voiture ou la maison, la question des enfants est sa chasse gardée !

Mon conseil : ne pas porter de jugement et oublier tout ce que vous avez appris. Je sais que c’est extrêmement difficile. Mais c’est le chemin que j’ai décidé de prendre.

Deuxième chose : qu’est-ce qui vous fait penser que votre système éducatif est meilleur que le sien ?

Pourquoi se mêler d’un domaine qui finalement ne nous concerne pas ?

Le lâcher prise est souvent la meilleure des méthodes.

Dans mon cas, vu mes résultats obtenus dans mon premier mariage, j’ai eu suffisamment d’humilité pour ne pas chercher à imposer des vues sur l’éducation qui me semblaient finalement innapropriées.

Après tout, de l’avis général, les hommes disent que les femmes qu’ils rencontrent en Ukraine sont bien élevées en Ukraine (polies et courtoises)

Le niveau éducatif est très élevé, parfois même bien supérieur à certains pays occidentaux.

Un prof français expliquait que les enfants en Ukraine sont plus respectueux à l’égard des enseignants que ce qu’il a pu voir en France ou d’autres pays.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS