Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

L’amour n’a pas de prix…mais il a un coût

langue française

Ma formation finances et ma quinzaine d’année passé à gérer des budgets en entreprise m’ont habitué à tenir des comptes surtout en prévision de projets exceptionnels. Ainsi, disposant depuis deux ans d’un revenu nettement plus modeste, la question finances a été une préoccupation importante au départ pour me décider, pour presque disparaître pendant le séjour. Pour l’anecdote, j’ai ramené tous mes tickets d’Ukraine pour faire les comptes de mon séjour. Or, je n’avais pas prévu qu’ils seraient tous écrits en cyrillique et en russe donc en faire l’inventaire s’avérerait trop fastidieux.

 

Le récapitulatif de mes frais dans le cadre d’un forfait 3.

 

J’avais précédemment souscrit un forfait explorateur donc les frais sont à moduler en conséquence. Ici, je donne le détail de mon deuxième forfait qui était un forfait groupe.

 

1.1  Frais à régler avant le séjour : 3620 euros

Forfait 3 CQMI : 2 500 euros

Billet d’avion A/R Paris-Kiev : 400 euros (plutôt autour des 360 mais bon, il vaut mieux un arrondi supérieur. En vous y prenant à l’avance ou en prenant des escales, vous pouvez sûrement trouver pour moins cher)

Chambre d’hôtel Bratislava : 400 euros (comme je suis arrivé 2 jours plus tôt, j’ai eu à régler 2 supplémentaires mais je ne les compte pas dans le cadre du séjour prévu par le CQMI), pour le standing de l’hôtel et les prestations fournies, c’est un très bon rapport qualité/prix.

Cadeaux adhérentes (8 x 30 euros), assistante (50 euros) et CQMI (30 euros) : 320 euros (certains adhérents avait un budget plus conséquent mais c’est vraiment selon chacun : vous pouvez dépenser moins en déployant des trésors d’imagination et en personnalisant chaque présent)

 

Détail de mes cadeaux

  • 3 fouloirs en soie unie : 18 euros pièce + 1 euro par pochette cadeau
  • 2 casquette « Paris » : 10 euros pièce, pour les enfants adolescents des adhérentes
  • 3 bérets (bleu ou rouge) : 5 euros pièce, c’est le couvre-chef symbole de la France et un accessoire élégant de mode
  • 8 livres d’images sur Paris : entre 10 à 20 euros pièce (pensez à acheter des pochettes ou sacs de transports afin que ce soit facile à transporter pour vous et pour l’adhérente : moi j’ai tout acheté à la FNAC)
  • 1 « gros » livre sur la France pour mon assistante (c’est la pièce maîtresse de votre réussite avec vous, je vous conseille de visionner au maximum ses vidéos dès que vous connaîtrez son nom, afin de deviner ses goûts ou centres d’intérêt) : 30 euros
  • 5 boîtes de 8 macarons Ladurée : 18 euros par boîte, hors de prix mais tellement représentatif du savoir-faire français au niveau gastronomique.

1.2. Frais à régler pendant le séjour : 800 euros

Prise en charge des frais de transports et d’hébergement des adhérentes : 300 euros

c’est variable en fonction de la provenance des adhérentes rencontrées

8 bouquets de fleurs pour le premier rendez-vous : une moyenne de 200 UAH soit 8 x 6 euros = 48 euros

Mes cadeaux de fin de séjour pour remercier le CQMI (Boryslava, Tatiana et Inna qui font tout le travail en souterrain pendant notre séjour, Nadia pour la visite de la ville et c’était également son anniversaire, Kamilla mon assistante qui a eu des grosses journées où je la torturais de questions et Diana…en tant que mascotte des vidéos) : 6 boîtes de chocolats à 48 UAH soit 300 UAH (9 euros), 5 bouquets à 100 UAH soit 500 UAH (15 euros) et 300 UAH de livres (9 euros). Ce sont des dépenses trop personnelles pour que vous les intégriez aux vôtres mais c’était pour vous donner l’information. L’un des bouquets était d’ailleurs destiné aux hôtesses de l’accueil de l’hôtel qui, même si vous me direz que c’était leur travail, répondaient tous les jours à nos sollicitations (pressing, taxis, adresses) 

Transports : 60 euros

Métro : j’ai directement acheté une carte de métro chargée au maximum (soit 50 trajets), j’en ai utilisé une trentaine avec la prise en charge des trajets de l’assistante, total à 12 euros (8 UAH le trajet)

Taxi : vous pourrez aller à peu près n’importe où à Kiev avec 100 UAH, total à 30 euros pour une dizaine de courses. N’oubliez pas d’offrir le taxi à votre l’assistante pour qu’elle puisse rentrer chez elle en sécurité si le dîner se termine après 22h (même s’il se termine avant d’ailleurs : il faut en prendre bien soin, c’est avant tout une femme en plus d’être votre aide)

Mini-bus pour vous rendre en province : un trajet de 150 Km coûte invariablement 100 UAH, j’ai effectué 3 A/R à Chernihiv soit un total à 18 euros. Nous sommes loin des coût prohibitifs de nos trajets en TGV.

 

Alimentation et boissons : 400 euros

Comme les petits déjeuners-buffets étaient copieux et que j’ai un sacré coup de fourchette (Emmanuel s’est étonné hilare : « en fait, tu manges tout le temps pendant qu’on discute ! »), je ne prévoyais pas de déjeuner, surtout que les premiers rendez-vous démarraient souvent entre 12h et 13h. Il ne faut pas oublier pour autant de proposer à déjeuner à l’adhérente et bien sûr de vous commander un plat pour vous (et pour l’assistante) par politesse si elle accepte : ne la laissez pas manger seule ! Comme les repas vous coûteront autour entre 500 et 1 000 UAH sur Kiev (vous serez souvent 3 à vous restaurer). Les dîners vous coûteront en général plus chers que vos déjeuners car vous serez attablés plus longtemps. Il n’existe pas de système de menu. J’en ai trouvé une fois, dans un restaurant gastronomique français, à 800 UAH par personne. Je vous conseille de prévoir autour de 2000 UAH par jour en incluant les rafraîchissements. Après les 1ers rdv, vous aurez probablement des 2e rdv donc prévoyez le même budget. Mon repas le plus cher a été un dîner à 1900 UAH (57 euros) : un tartare de boeuf, un tartare de saumon, un T-bone, une entrecôte, 3 verres de vin blanc (un Chardonnay, un Sauvignon, un Pouilly) et 2 verres de vin rouge (un côte du Rhône et un côte de Bourg) dans un restaurant spécialisé dans la viande (ils présentaient les quartiers de viande en stock en entrée de restaurant), derrière la place Maidan et l’hôtel Ukraine. Comme nous étions plutôt en fin de séjour, c’est moi qui avais souhaité passer un dîner confortable (nous étions en terrasse).

J’ai eu 6 jours à ce rythme soit 6 x 60 euros = 360 euros, c’est un budget fort, vous en aurez probablement pour moins.

Les repas en province sont nettement moins chers. A Chernihiv, cela ne dépassait pas 300 UAH pour un dîner pour deux soit 2 x 18 euros = 36 euros puisque j’y ai passé deux jours.

 

Autour de l’hôtel

Pour les consommations du soir avec les adhérents, le bar de l’hôtel est ouvert toute la nuit. Une pinte vous coûtera autour de 100 UAH (3 euros), un sandwich poulet fromage 60 UAH (2 euros).

Sinon, je me souviens avoir fait les courses au supermarché d’à côté pour nos discussions en chambre, la canette de Budweiser coûtait 30 UAH (1 euro). Toutes les chambres des adhérents (pratiques les réservations du CQMI !) étaient contigües donc il était facile de nous retrouver pour échanger sur nos impressions de la journée. J’ai également essayé un soir un kebab d’un camion garé dans le parc en face de l’hôtel : 60 UAH (2 euros) avec le supplément fromage. Vous voyez que nous sommes loin des 1000 UAH que je vous conseille pour un dîner pour deux.

Avant d’aller au tennis, j’ai rapidement déjeuné avec Olga dans un restaurant à côté de l’hôtel (le même restaurant que celui du repas d’accueil, il dispose de plusieurs salles). Une salade chacun et une bouteille d’eau me sont revenues à 370 UAH (11 euros).

 

Loisirs

Promenade en bateau : 1h sur le Dniepr, 6 euros/personne

Initiation golf : peut sembler très chère mais liée au sport et c’est un cas atypique à ne pas prendre en compte pour vous (90 euros pour 4 personnes pour 2h, clubs et balles inclus)

Tennis : 12 euros pour une location de court de 2 heures, raquettes et balles incluses

Monuments : variables mais je pense qu’il faut compter autour de 3 à 5 euros par personnes

Promenade en parc : gratuit, le prix des boissons ayant déjà été compté dans le budget alimentation.

Je suis également allé courir deux matins dans le parc à côté de l’hôtel : prévoyez les vêtements adaptés et de les laver si vous souhaitez une fréquence plus élevée. Je n’ai pas trouvé de lavomatic mais j’ai utilisé le service de pressing de l’hôtel (170 UAH soit 5 euros pour un pantalon et une chemise)

Je m’étais aidé avant de partir grâce au site suivant :

https://www.ou-et-quand.net/budget/ukraine/ 

1.3. Frais d’après séjour : venue de Tatiana en France, 1 000 euros

Comme nos trois entrevues en Ukraine (1 à Kiev, 2 à Chernihiv) s’étaient bien passées avec Tatiana et que nous étions tous les deux disponibles en août, nous avons décidés qu’elle viendrait passer le week-end en France afin qu’elle puisse également se rendre compte par elle-même des conditions de vie parisiennes. Tatiana est ainsi venue passer le week-end du jeudi 9 août au soir 20h au dimanche matin 11h. Chaque trajet représentait 1 journée de voyage puisque chaque vol durait 5h, avec une escale à Varsovie, et 7h en prenant en compte le temps d’enregistrement. Comme j’habite près de Versailles, nous avions 2h de trajet en transports en commun pour rallier l’aéroport de Roissy. Elle devait prendre un taxi pour rejoindre la gare routière : l’aéroport de Boryspil se trouve à 30 Km de Kiev. Et enfin 2h de mini-bus pour le trajet Kiev - Chernihiv.

Vol (avec escale à Varsovie) : 358 euros

Pass transports pour les 4 jours (carte indigo 5 zones) : 27,8 euros

Fleurs et bougies d’ambiance pour son bain et sa chambre : 82,75 euros

Courses préalables (alimentation) : 37,91 euros

Mc Do Roissy (1h de retard + 1 boisson pour son arrivée) : 12,55 euros

Visite de la Tour Eiffel (3e étage) : 50 euros

Exposition Dali et location d’un audioguide en russe : 27 euros

7 macarons Pierre Hermé (oui, c’est une manie chez moi) : 19,6 euros

Aliments pour le pique-nique (fromage, saumon fumé, salades, tomates, pommes) : 16,91 euros

Pralines à Montmartre (2 sachets) : 10 euros

Plateau de fruits de mer et bar de 1 Kg : 106,9 euros

Cosmétiques : 8,5 euros

2 crêpes fromage oeufs : 12 euros

Restaurant le soir de son arrivée (italien) : 50 euros

Les grandes eaux nocturnes du château de Versailles : 48 euros

Auchan (alimentation et 4 boîtes lego pour ses enfants) : 89,71 euros

Supplément bagage du retour : 37 euros (bagage perdu !)

Guide de Paris en russe : 20 euros

Voyage en Russie en février, j’avais effectué un voyage similaire pour un week-end à Moscou, et mes dépenses s’étaient élevées à un montant similaire, 1 080 euros :

Vol Paris - Moscou : 244,49 euros

Hôtel Intercontinental : 346 euros (2 nuits), une grosse erreur car un ami m’avait pris la réservation

Agence pour le visa : 340 euros (je m’étais pris à la dernière minute car je ne savais pas qu’il fallait un visa)

Cadeaux : 100 euros

Frais sur place : 50 euros (repas, achat de gants et bonnet)

Ce montant de dépenses pour ce week-end aurait largement pu être inférieur de 300 euros.

 

J’espère que ce détail vous permettra de construire votre propre budget. Je vous conseille fortement de prévoir suffisamment au niveau financier pour vous simplifier votre séjour. En effet, une fois en Ukraine, vous aurez bien d’autres sujets à gérer plutôt que de devoir également faire vos comptes tous les soirs. Comme j’ai oublié ma carte au distributeur de l’hôtel, j’ai été ainsi en situation précaire avant de pouvoir me faire un transfert western union. Par ailleurs, même si le montant vous semble considérable, le coût d’une erreur ou d’un choix raté d’adhérente vous coûte tout autant. Ainsi, mon choix précoce de l’adhérente russe lors de mon premier forfait début février a engendré 5 480 euros de dépenses spécifiques, après deux mois de vie commune en France.

A vous de jouer.

Articles en rapport :

Les français sont-ils radins ?

Les français ont-ils un problème avec l'argent ?

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS