fbpx
4 Mariages en 2 semaines : qui dit mieux ? mariage CQMI

4 Mariages en 2 semaines : qui dit mieux ?

14 février 2021

Cher Ami,

 

La pandémie ne semble pas freiner les ardeurs de nos clients, c'est le moins qu'on puisse dire.

C'est à ne rien y comprendre. 

La semaine dernière, je vous présentais le témoignage de Bruno et Viktoria (lien ici) qui se sont mariés à Odessa en 2021.

Au même moment, à quelques jours d'intervalle, Sam et Svetlana se sont mariés en Ukraine, eux aussi.

Sam est un homme québécois, artisan avec des moyens modestes et il lui aura fallu un abonnement de 1 mois (au total 100 euros) pour rencontrer Svetlana dans notre agence.

 

***

 

Voici ce que Victoria (employée du CQMI) nous a écrit:

 

"Svetlana a épousé Samuel. Il est venu lui rendre visite à Dubaï et l'a demandée en mariage. Il a rencontré sa famille, lui a demandé sa main. Le 27 janvier 2021, ils ont enregistré leur mariage en Ukraine. Svetlana est très reconnaissante à notre agence. Elle a écrit qu'elle était initialement sceptique à l'égard des rencontres en ligne, mais grâce au professionnalisme de notre société, elle a rencontré un homme merveilleux - son mari, et maintenant elle est très heureuse. Je lui ai demandé d'écrire une critique sur nous et d'envoyer des photos. Elle a écrit qu'elle serait heureuse de le faire. Les photos professionnelles de mariage ne sont pas encore prêtes, juste à partir de mon téléphone pour l'instant. Dès que les photos professionnelles seront prêtes, elle a promis de les envoyer aussi ?. Dès qu'elle aura envoyé une évaluation, je la transmettrai."

 

sam1

 

***

 

Attendez, ce n'est pas fini, hier matin, je suis informé d'un autre mariage en Ukraine avec un de nos clients canadiens...

Et ce matin c'est Marko (un client finlandais) qui nous apprend son mariage avec Ella. Pour être exact, c'est Ella qui nous a informé de son mariage. :-)

Nouvelles à suivre.

Alors, comment expliquer une multiplication des engagements dans cette période qui semble, à priori, très peu propice à nouer des liens.

 

Je vous l'écrivais la semaine dernière, la famille revient en force.

 

Et franchement, je ne m'en plaindrai pas.

 

***

 

Alors que les frontières ferment, que les avions sont de plus en plus rares, que les agences de voyage ferment, le besoin instinctif de se marier prend de plus en plus de force en vous.

Paradoxal ?

Non, absolument pas.

Voilà déjà plus d'un an que notre monde vacille, et rien n'indique que la situation va se stabiliser à court ou moyen terme.

Mon pronostic est que le monde de demain ressemblera à ce que nous vivons présentement.

Il n'y aura pas de retour à la normale, comme c'était avant.

 

***

Je vous donne un exemple de lettre que je reçois assez régulièrement :

 

"Salut Antoine, 

ton offre est vraiment intéressante mais tu comprends que ce n'est pas le bon moment pour commencer une communication à distance avec une femme en Ukraine.

Je vais attendre que la situation revienne à la normale et évidemment je ferai affaire avec ton agence, qui me semble la plus sérieuse. Soyons patients...

merci pour tout..Patrick"

 

***

 

Or voilà, Patrick n'a pas entièrement tort, il n'a pas entièrement raison non plus. 

Patrick n'a pas entièrement tort de penser que ce n'est pas la bonne période pour voyager, je suis d'accord.

À l'inverse Patrick n'a pas entièrement raison d'attendre des jours meilleurs. Car rien ne me fait penser qu'on reverra le monde tel qu'il était avant la pandémie. 

Toutefois, on peut penser et espérer logiquement qu'il y aura une fenêtre de possibilité l'été prochain, qui pourra durer quelques semaines tout au plus.

À ce moment-là, il faudra être prêt à agir pendant qu'il sera encore temps.

Et c'est la raison pour laquelle il faut commencer la communication à distance maintenant !

C'est un conseil que je vous donne. La possibilité que je me trompe existe mais reste assez mince.

Je suis prêt à parier que l'hiver 2022 sera pire que l'hiver 2021 en terme de voyage, de pandémie et de restrictions.

 

***

 

Sam, Bruno et d'autres, ont fait une analyse différente.

Laquelle se résume en 6 mots :

 

"Agissons pendant qu'il en est encore temps!"

 

***

 

Le monde de demain sera bien plus contraignant que celui que nous connaissons aujourd'hui.

Le transport aérien va subir une transformation en profondeur avec des contraintes technologiques qui vont devenir dissuasives. 

Les frontières vont se refermer de manière encore plus systématique.

 

Le virtuel sera la règle, non pas un choix, mais une obligation.

 

***

 

Tenez, pour bien me faire comprendre, je vais utiliser une métaphore.

Vous connaissez l'exemple des parents qui disent en élevant leurs enfants :

"j'ai hâte que mon fils apprenne à marcher pour ne pas me casser le dos"

ensuite quand le fils sait marcher :

"j'ai hâte qu'il sache manger seul avec sa fourchette"

 

ensuite :

"j'ai hâte qu'il aille à l'école"

etc...

 

Bref, à chaque stade, on a hâte d'atteindre le stade suivant sans se douter que le pire du pire, c'est l'adolescence...

 

***

 

Et bien dans notre cas, c'est pareil. Même avec toutes les contraintes actuellement en place, je vous garantis que l'année prochaine ce sera encore plus complexe de rencontrer une femme en Ukraine.

Enfin, c'est ce que je crois.

Je suis convaincu, qu'à l'heure actuelle des centaines de laboratoires partout à travers le monde sont en train de construire des outils technologiques qui vont permettre de mieux contrôler les populations.

C'est ce qu'on appelle l'intelligence artificielle.

La robotisation.

Avant de pouvoir monter dans un avion vous devrez passer une série de tests automatisés avec un robot comme interlocuteur. 

Préparez-vous, c'est pour demain !

 

***

 

Voilà pourquoi, si comme moi, vous pensez que la famille est le dernier rempart, vous devriez agir maintenant !

La famille reste et restera à jamais un sanctuaire inviolable.

Dans un monde ultra robotisé et virtuel, ne rêvez-vous pas de vivre avec une femme et des enfants ?

Ça me semble évident.

 

***

 

Finalement, pour conclure, je veux répondre à la question que tous les hommes me posent : 

"Antoine, je n'aime pas trop les abonnements, j'ai peur de ne pas pouvoir arrêter les paiements. Comment ça marche exactement ?"

Je le répète encore une fois :

 

Cet abonnement est sans engagement !

 

Vous ne prenez aucun engagement.

 

Vous pouvez arrêter à n'importe quel moment.

 

En règle général, un mois suffit pour obtenir autant de contacts que vous le souhaitez.

 

***

 

Je veux essayer un mois sans engagement!

 

Ou vous pouvez simplement répondre à cette lettre ou m'écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Je vous souhaite un bon week-end en santé !

 

Antoine.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 312 fois