Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

L’Amour est dans le pré, des statistiques totalement inédites, est-ce vraiment une machine à fabriquer des couples ? Amour est dans le Pré

L’Amour est dans le pré, des statistiques totalement inédites, est-ce vraiment une machine à fabriquer des couples ?

5 août 2018

Vous aimez l’émission l’Amour est dans le pré, cette fameuse série de télé réalité qui est l’une des plus aimées des Français, mais aussi de nos voisins puisqu’il y a une version belge (et une flamande) et une version québécoise, mais aussi dans beaucoup d’autres pays, en Afrique du Sud, Australie, USA, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Suède, Suisse et en Allemagne (2005) ! Vous pensiez que cette émission ne pouvait qu’être française ? Vous avez tort car l’idée est partie en réalité de Suisse allemande avec une émission dénommée Bauer sucht Bäuerin (1983), reprise en Grande Bretagne, avec l’émission Farmer Wants a Wife (2001). En France la première saison date de 2006, un succès quasiment immédiat, d’abord présentée par Véronique Mounier (saisons 1 et 3), puis Alessandra Sublet (saisons 2 et 4) et depuis la saison 5 par l’emblématique Karine Le Marchand. Si vous vous intéressez à l’émission, sans doute vous serez curieux de découvrir ce que sont devenus les candidats, combien sont en couple, est-ce que les histoires créées par l’émission ont duré, combien de mariages et d’enfants ? Nous entrerons dans les coulisses très secrètes de l’Amour est dans le pré.

Une communication secrète et la volonté de cacher les émissions du passé.

Lorsque nous nous sommes lancés dans cette enquête, nous pensions y consacrer quelques heures. Nous fûmes surpris de l’ampleur de la tâche, à savoir des journées entières de travail pour tenter de découvrir les listes des candidats, les informations, les devenir. Nous indiquons tout de suite, que malgré des dizaines d’heures de recherches, nous pensons que nos données sont sans doute les plus complètes que vous pourrez trouver sur Internet, loin devant tous les espaces que nous avons consultés, mais qu’il y a sans doute des zones d’ombres, des erreurs du fait du temps qui passe, des difficultés de s’informer sur les candidats. La société de Production FremantleMedia est aussi semble-t-il un véritable chien de garde à propos de tout ce qui est publié et fait une chasse tenace à tous les diffuseurs de vidéos sur des espaces comme YouTube ou DailyMotion. De son côté, M6 qui achète l’émission et la diffuse procède à l’écrasement des archives d’émissions en Replay, soit sur son espace Replay, soit sur YouTube, éliminant au fur et à mesure les vidéos ou coupant les vidéos diffusées. De fait, les émissions bilans, les émissions spéciales sont vite enterrées et éliminées d’Internet dans une volonté de secret. Il nous semble que deux raisons au moins sont cause de cette volonté d’effacement dans les mémoires communes des précédentes émissions : 1) protéger dans la durée des candidats dont la plupart sont gênés par l’après émission et leur notoriété, certains candidats, comme Nathaël de la Saison 3 indiquait en avoir marre que des passants évoquent sa participation, beaucoup indiquent vouloir « vivre mieux et cachés », 2) effacer les bilans et les résultats pour être les seuls à pouvoir donner des chiffres des résultats, des mariages, des naissances, de cette manière l’émission a une sorte de monopole y compris sur les archives et protège aussi le plus possible son image dans le but d’éviter d’être associée aux  frasques des candidats anciens (peine de prison, violences conjugales, violences contre des animaux etc.). Ceci a donc particulièrement compliqué notre travail de recherches sur les 12 saisons déjà diffusées, particulièrement les premières quasiment disparues d’internet, pour un programme aussi populaire c’est assez marquant. La plupart du temps, les sources utilisées étaient celles des journaux de presse dite People, mais nous avons préféré la presse locale qui s’épanche souvent sur les candidats de leur région. De manière vraiment étonnante, nous n’avons trouvé aucun particulier qui tienne un vrai site ou blog, ou forum sur l’ensemble de l’émission.

1+1 = 22, 3 x 4 = 59, l’étrange comptabilité de l’Amour est dans le pré.

Dans les articles de presse, ce qui ressort souvent c’est justement la machine à fonder des couples qu’est l’Amour est dans le pré. Nous n’avons pas découvert de listes récapitulatives, qui de fait n’existent pas, et que nous présentons pour la première fois dans l’histoire de l’émission dans cet article, celles de toutes les saisons, de tous les candidats et une comptabilité et croisement des chiffres selon ce que nous avons découvert. Vous verrez que nous avons fondé un système de code de couleurs pour mieux travailler. Nous sommes en mesure de dire que les chiffres donnés par l’émission sont faux, ou du moins biaisés et sont de toute façon souterrain. La totalité des journalistes qui ont travaillé sur l’émission ont seulement repris quelques informations ici et là, sans vérification, notamment des réussites et devenir. Nous redisons ici que notre travail est cependant imparfait, d’abord car précurseur, ensuite faute parfois de matières, aussi nous serions heureux que les lecteurs nous apportent des rectifications ou des tuyaux pour renforcer ce travail. Nos recherches se sont axées sur divers paramètres essentiels, il faut en effet prendre 6 facteurs en compte : 1) le nombre de participants, 2) les couples formés dans l’émission, 3) les couples formés en parallèle de l’émission et grâce à elle 4) les séparations après la fin de l’émission des différents couples formés, 5) les mariages, 6) les naissances. Pour le premier paramètre, en 12 saisons, pour 191 épisodes diffusés, le vrai nombre de participants est de 131 hommes et 31 femmes ayant participé. En effet des candidats ont été effacés notamment dans les toutes premières saisons, leurs portraits furent diffusés, mais ils ont disparu en route. C’est donc un total de 162 candidats, mais le nombre de prétendants choisis pour le speed dating nous est à ce jour inconnu, peut-être de l’ordre de 800 à 1 200 personnes, chacun des candidats pouvant inviter jusqu’à 10 prétendants à sa rencontre. Cependant, il est arrivé souvent que le nombre d’invitations soit moindre ou que le nombre de lettres et donc de candidatures n’atteignent pas et de loin ce chiffre. A noter que des prétendants ont participé à plusieurs émissions, que des candidats sont devenus prétendants dans d’autres émissions ou que des prétendants sont devenus des candidats ! Le nombre de lettres reçues par les tous les candidats est aussi inconnu, l’émission n’a jamais communiqué que sur les records, donc l’absence de lettres (ce qui est arrivé une fois), ou la déferlante de lettres (record absolu pour Jacky en 2015). A noter que l’immense majorité des candidats a reçu des lettres en dehors de l’émission, avant, après, mais aussi par le biais de l’émission. Il est possible que le nombre de lettres envoyé soit proche des 100 000 lettres, un candidat lambda dans la fin de la quarantaine indiquait en avoir reçu pas moins de 1 850 en deux ans, une candidate Agnès plus de 600 et seulement après l’émission. Par le biais des prétendants arrivés jusque dans l’émission, nous savons que certains d’entre eux ont écrit à plusieurs candidats de différentes saisons. Une prétendante, fait rare, Françoise a même réussi à participer à deux émissions comme prétendante et d’affilé en 2016 et 2017. Au niveau des couples formés, l’émission a donné des chiffres très variables au fil du temps et que les émissions se déroulaient. Nous avons compté 88 couples formés, soit dans l’émission, soit en parallèle, mais 36 n’ont pas tenu et d’autres bien sûr tomberont encore. Au-delà des 88, certains ont réussi à former un premier couple dans l’émission, puis de nouveau après sa diffusion ce qui explique quelques autres couples. Enfin un certain nombre de personnes se sont mis en couple sans l’émission, le chiffre est difficile à appréhender. Il est aussi difficile de savoir le devenir de tous ces couples, beaucoup disparaissent de l’émission pour vivre tranquillement, si certains aiment être médiatisés, beaucoup d’autres se protègent et disparaissent, il y a parfois un temps de latence entre les faits et la découverte d’une nouvelle séparation. Le sujet des mariages est révélateur de cela, nous en avons découvert seulement 8, contre 17 revendiqués, mais il nous semble que l’émission comptabilise certainement les mariages de tous les candidats, voire de prétendants emblématiques dans lesquels elle n’a rien à voir… Même constatation pour les enfants nés de ces unions, 25 découverts dans les médias, 39 annoncés…

Des statistiques qui parlent mieux que de longs discours. 

Alors, 13 saisons, dont 12 terminées pour 119 hommes, 29 femmes, 148 candidats ayant terminé leur aventure. L’émission a réussi a former 88 couples, pendant ou avant l’émission, soit 59 % de réussite, un beau résultat en effet, mais 37 couples n’ont pas tenu la route sur ce total, réduisant le taux de réussite dans la durée à 35 %. Sur ces 88 couples, 50 avaient été formés dans l’émission (57 %), 38 en parallèle (43 %). Un certain nombre de candidats, 60, n’ont jamais découvert l’amour par l’émission, ni dans l’émission, ni en parallèle, ou du moins pour cette dernière option n’ont pas communiqué sur le fait (40 %). le chiffre le plus intéressant est la tenue des couples, ceux fondés sous les caméras et ceux créés hors les caméras. Les couples formés durant l’émission sont des couples très fragiles, avec un taux d’échec très important de 58 % qui se séparent. L’immense majorité se sépare d’ailleurs immédiatement après l’émission ou dans les six mois suivants. L’idée d’échouer lamentablement devant les caméras, la pression de l’émission, l’amour propre des candidats voulant laisser une bonne image de réussite, la pression du tournage et les ambiguïtés de ces relations tout de même parfois aléatoires, le téléspectateur doit aussi prendre en compte qu’après une lettre, un speed dating de 10 minutes, 5 jours à la ferme, la formation d’un couple est plus que compliqué et relève du véritable exploit. C’est la raison pour laquelle les couples formés après ; en parallèle de l’émission ; tiennent par contre bien la longueur, avec un très faible taux d’échec de 14 %. Ceci s’explique bien sûr parce qu’en l’absence des caméras, les couples sont plus sereins prennent le temps de se connaître, de créer et de fonder. C’est donc logiquement que ces histoires construites sur des bases beaucoup plus solides aient une durée importante. L’émission n’a évidemment pas tellement intérêt à mettre en exergue ces différences, ceci montre cependant clairement que les couples se forment mieux et plus concrètement en parallèle, après l’émission ou même pour certains entre la publication des portraits et le commencement de l’émission proprement dite. Au final, en cumulant les agriculteurs ayant échoué pendant l’émission et ceux dont les couples ont été formés par l’émission pendant ou après qui n’auront pas tenu, c’est un total de 91 candidats dans l’échec pour un taux de 61 %. Le résultat final de réussite réelle est donc de 58 couples durables formés, et d’environ 39 %, ce qui est malgré tout un bon résultat au vu de l’état de santé des couples en France, avec des records de divorces, d’enfants vivants avec un seul parent, de couples séparés.

l amour est dans lepre

Un engouement populaire extraordinaire.

L’Amour est dans le pré est l’une des émissions les plus populaires en France, car elle joue sur les émotions, les sentiments, mais aussi des thèmes très forts, celui de la solitude, de la misère affective et beaucoup plus légers comme nos traditions, nos régions, notre agriculture et notre gastronomie. Cette émission fait rêver aussi non seulement en surfant sur le romantisme et l’amour, mais par le fait que les spectateurs peuvent s’identifier parfaitement aux candidats et aux prétendants, les seconds sont d’ailleurs tous des spectateurs ayant écrit aux agriculteurs solitaires. Dans un monde moderne où l’agriculture est désormais méconnue des Français, alors qu’un siècle plus tôt, elle se trouvait au cœur de la très grande majorité de la population, dans un monde où l’égoïsme, l’absence de solidarité, l’individualisme, la mondialisation, la complication des liens entre les hommes et les femmes règnent en maîtres, une telle émission provoque l’intérêt du grand public. A l’Agence CQMI nous comprenons d’autant plus cet engouement que dans notre métier de marieurs, nous nous retrouvons finalement à organiser des saisons… de l’Amour est en Ukraine ou en Russie, depuis déjà trois ans et ce, 4 fois par année ! Nous sommes toujours intéressés par les thèmes de l’amour, de la famille, du romantisme, des histoires d’hommes et de femmes, toute l’aventure humaine peut-on dire. Dans cet article nous vous offrons donc avant tout beaucoup d’heures de travail pour vous faire plaisir, pour répondre à ce qui nous semble être un gros manque dans les médias et sur Internet. Nous remarquons, dans nos adhérents, nos adhérentes, que la terrible solitude des hommes et des femmes de ce siècle et de la fin du précédent est peut-être l’indice inquiétant d’un futur que nous tentons de rendre meilleur, former des couples est quand même une chose incroyable et une immense satisfaction, la lueur d’espoir dans un univers sombre et violent. Mais place aux chiffres, vous découvrirez d’abord un récapitulatif de toutes les saisons, puis une fiche pour chaque candidat, saison par saison.

Participants : Hommes : 131 Femmes : 31 Total : 162

Saison 1 : 7 hommes, 2 femmes, 3 couples formés en parallèle, dont 1 mariage et 2 enfants,

Saison 2 : 8 hommes, 1 femme, 3 couples formés dont deux en parallèle, un dans l’émission, ce dernier couple s’effondre par la suite, 1 enfant,

Saison 3 : 9 hommes, 1 femme, 5 couples formés dont 2 en parallèle, 3 dans l’émission, mais deux de ces couples s’effondrent ensuite, 1 mariage, 3 enfants,

Saison 4 : 8 hommes, 2 femmes, 7 couples formés dont 4 en parallèle dont 1 ne tiendra pas, 4 dans l’émission, mais 1 de ces couples s’effondre, se reconstitue en parallèle avec une autre femme, puis s’effondre de nouveau (+ 1 couple en parallèle, + 1 séparation), 1 mariage, 5 enfants,

Saison 5 : 10 hommes, 2 femmes, 3 couples formés, 1 en parallèle, 2 dans l’émission, 1 mariage, 2 enfants,

Saison 6 : 12 hommes, 2 femmes, 9 couples formés, 4 en parallèle, 5 dans l’émission la totalité s’effondrent ensuite mais un se reforme en parallèle avec un autre prétendant (+ 1 couple en parallèle), 3 enfants,

Saison 7 : 11 hommes, 3 femmes, 7 couples formés, 4 en parallèle dont un qui ne tiendra pas, 3 dans l’émission dont 2 s’effondrent ensuite mais un couple se reforme avec une autre prétendante en parallèle (+ 1 couple en parallèle), 2 mariages, 2 enfants,

Saison 8 : 11 hommes, 3 femmes, 10 couples formés, 3 en parallèle dont 2 s’effondrent, 7 dans l’émission dont 3 s’effondrent mais l’un d’eux se reforme en parallèle avec un autre prétendant (+ 1 couple en parallèle), 1 mariage, 2 enfants,

Saison 9 : 10 hommes, 4 femmes, 11 couples formés, 6 en parallèle dont 1 s’effondre, 5 durant l’émission qui s’effondrent tous, mais un se reconstitue avec une autre femme en parallèle (+ couple formé en parallèle), 2 mariages, 4 enfants,

Saison 10 : 11 hommes, 3 femmes, 10 couples formés (dont une prétendante), 4 en parallèle dont 1 s’effondre, 6 dans l’émission dont 5 s’effondrent, mais l’un d’eux se reforme en parallèle avec une autre personne (+ 1 couple formé en parallèle), 2 enfants,

Saison 11 : 11 hommes, 3 femmes, 9 couples formés, 2 en parallèle, 7 dans l’émission dont 5 s’effondrent par la suite, 1 enfant,

Saison 12 : 11 hommes, 3 femmes, 12 couples formés (dont 2 de prétendants), 4 en parallèle (dont les deux de prétendants), 8 dans l’émission dont 1 s’effondre ensuite.

Saison 13 : 12 hommes, 2 femmes, saison dont seuls les portraits ont été pour l’instant diffusés et qui démarrera à l’écran le 20 août prochain.

Couples formés : 97, mais 88 en réalité car six personnes forment un couple dans l’émission qui ne tient pas puis refondent un couple en parallèle mais avec l’aide de l’émission, dont un ne tiendra pas, et trois autres personnes sont des prétendants qui trouvent l’amour par l’émission    (officiellement 65, mais la production annonçait 68 couples formés, 70 et même 72 et 74 il fut un temps),

Couples formés en parallèle de l’émission : 47 (7 séparations par la suite)

Couples formés dans l’émission : 50 (30 séparations par la suite)

Couples ensuite séparés : 37

Agriculteurs ayant échoué pendant l’émission : 60

Agriculteurs ayant échoué après et pendant l’émission : 91

Prétendants ayant trouvé l’amour après échec et après et par l’émission : 4 (dont un avec autre candidat, deux entre prétendants de saisons différentes).

Mariages : 8 (17 officiellement depuis 2016)

Enfants : 25 (officiellement 39 en 2016).

 amour saison 1

Saison 1 (2006) 7 hommes et 2 femmes. L’émission se caractérise par des tâtonnements dans l’organisation, la version actuelle, portraits, lettres, speed dating, invitations, week-ends en amoureux, bilan n’étaient alors pas fixés. Les candidats devaient inviter une ou des personnes à les rencontrer, par ailleurs souvent dans un lieu neutre et tenter de démarrer une belle histoire.

Arnaud 27 ans, producteur de tabac dans l’Oise, il se retrouve en face d’une prétendante, Delphine, mais l’histoire ne vas pas plus loin, Arnaud n’éprouvant pas de sentiments pour elle.

Céline, 24 ans, viticultrice, son portrait est diffusé et elle reçoit de nombreuses lettres (plus de 200), mais ayant entamé une histoire d’amour avec un guide de montage, elle préfère déclarer forfait. Quelques mois plus tard l’histoire se poursuivait, l’émission indique que sa rencontre était due à la diffusion du portrait.

Patrice, 33 ans, éleveur de bovins (lait), il reçoit une cinquantaine de lettres et choisit 7 candidates, puis invite Christine à la ferme, au bilan aucune information n’est donnée sur ce qu’il sera advenu d’eux, ce qui est de mauvais augure, soit échec, soit demande du candidat.

Sébastien, 32 ans, céréalier, sa prétendante vient à un premier rendez-vous, mais ne se présente pas au second, l’histoire tourne court et s’arrête là.

Dominique 32 ans, éleveur de vaches laitières, originaire de Bretagne, à Plouasne, il invite Nathalie, déjà folle amoureuse de lui, avec qui il a un flirt, mais l’agriculteur préfère la repousser et repart seul. Il rencontre toutefois après l’émission Anne (2007), qui lui donne deux enfants, Théo et Léonie (2009 et 2013).

Francis 33 ans, éleveur de caprins et producteur de fromages en Lozère, il repart avec sa prétendante Véronique ayant entamé une relation amoureuse. L’histoire tourne mal, l’installation de Véronique à son domicile est annulée.

François-Xavier, candidat qui liera finalement une relation avec des prétendantes non choisies par Francis. Mais aucune information ne filtre par la suite.

Vincent 37 ans, céréalier dans le Cher, il repart seul n’ayant pas pu inviter de prétendantes à son domicile. La production l’envoie en Irlande pour un week-end découverte où il n’arrive pas bien sûr à approcher des jeunes filles, desservit également par un anglais défaillant.

Hélène, éleveuse de moutons, mais il n’a pas été possible de réunir des informations sur cette candidate, internet est quasiment vide d’informations à son propos. Il semble qu’elle disparaisse surtout pour son échec, car en général ceux ayant trouvé l’amour sont toujours cités en référence, comme Dominique le candidat de cette première saison qui rencontre la mère de ses enfants.

amour dans le pre saison 2

Saison 2 (2007) 8 hommes et une femme.

Dominique 39 ans, viticulteur et éleveur de bovins, en Gironde, il repart seul, ses deux prétendantes le débarquant au bout de deux jours, cependant il tente de persister avec l’une d’elle, Sandrine, qu’il revoit mais il prend le large. Il découvre finalement sa future au milieu d’autres prétendantes via l’émission, Véronique, qui lui donne un petit garçon, Quentin (2010-2011). Son frère Gabriel, participait aussi à l’émission.

Frédéric 36 ans, oléiculteur et éleveurs d’ovins, en Haute-Corse, il repart seul.

Gabriel 34 ans, viticulteur et éleveur de bovins en Gironde, c’est le frère de Dominique candidat dans cette saison. Très en retrait, il avait décidé de lire son courrier seul, souffrant de timidité. Il renonce à participer à l’émission, mais creuse tout de même les courriers fournis, il a une amourette avec une des prétendantes et semble vouloir poursuivre au moins une relation, c’est ce qui est dit au bilan de l’émission, par la suite sans nouvelles concrètes.

Hubert 33 ans, éleveur de bovins en Saône-et-Loire, il est invité dans la famille de sa prétendante, Cindy. Cette dernière décide toutefois d’en terminer avec l’aventure. Il se replonge dans les courriers, et dit devoir rencontré l’une de ces femmes durant le bilan, nous n’en savons pas plus et cette dernière information n’étant recoupée nulle part, nous ne pouvons la valider dans nos comptages.

Patrice 28 ans, éleveurs d’ovins en Aveyron, juste après le début de l’émission, il avait rencontré une personne, son histoire est alors mise de côté et il ne participe pas au reste de l’aventure, sauf pour l’organisation d’une partie de pétanques avec le reste des candidats à la toute fin de l’émission.

Philippe 48 ans, producteur de fois gras dans les Pyrénées-Atlantiques, il entame une petite histoire avec une prétendante, Michelle qui l’éconduit mais semble vouloir poursuivre quelque chose avec lui de plus calme et moins rapide. L’histoire ne dit pas s’il y eut une suite, le silence parle en faveur de l’échec.

Sandrine 26 ans, 2e dauphine Miss Doubs, Miss Franche-Comté, éleveuse de bovins, elle repart seule après avoir rencontré Eric invité sur l’exploitation, mais trouve finalement un compagnon en dehors de l’émission avec qui elle se marie (2013). D’autres sources indiquent qu’elle serait repartie avec Eric mais que l’histoire n’aurait pas durer plus loin que l’année 2008.

Thierry 33 ans, aviculteur dans la Sarthe, il repart avec Stéphanie, mais l’histoire ne dure pas. Il rencontre une autre femme par lui-même, Stéphanie, qu’il épouse en 2010, puis a un enfant. Il est décédé en 2013.

Victor 27 ans, aviculteur dans les Côtes-d’Armor, il choisit d’inviter Aude et Stéphanie à la ferme. Il repart seul après avoir eu un coup de cœur qui n’avait rien donné pour Aude.

amour dans le pre 3

Saison 3 (2008) 9 hommes et 1 femme.

Cécile, 44 ans, productrice de piments d’Espelette et éleveuse de caprins dans les Pyrénées-Atlantiques, repart seule, et se trouvait toujours célibataire en 2013.

Christophe Lechevalier 39 ans, éleveur de vaches allaitantes et vente en direct, de la Haute-Vienne, il repart avec Sandrine, mais leur histoire est vite dans une impasse et ne dure que quelques mois. Il se présente ensuite à une émission de l’Amour est dans le Pré de la seconde chance (2015), où après avoir choisit des candidates peu intéressantes et peu adéquates à son profil, il repart seul. Il entame via l’émission une relation avec Céline, une téléspectatrice qui lui avait écrit auparavant, mais l’histoire tourne là encore court. Il est alors bâché dans les réseaux sociaux mais dépose une plainte à la gendarmerie (décembre 2015). Il a la particularité d’avoir une carrière politique, candidat pour le Modem aux élections législatives, puis pour le FN en 2017, déclarant toujours rechercher une épouse et être célibataire.

Eric 35 ans, viticulteur dans le Var, il repart seul.

Jean 36 ans, éleveur de bovins dans la Moselle, il laisse Sylvie, une mère célibataire folle amoureuse de lui et repart seul. Il rencontre finalement une Suissesse qui avait suivi son portrait et son parcours dans l’émission, elle décida de lui écrire dans l’été 2008, recevant vite une réponse, au milieu du mois de juillet. Elle se rendait à la ferme au début du mois d’août et les deux tourtereaux entamaient une belle histoire. En décembre, il l’a demandait en mariage, elle s’installait chez lui en mars, lançant la construction d’une maison. Il se sont mariés en juillet 2009, et eurent un enfant l’année suivante en 2010.

Julien Pageau 25 ans, éleveur de bovins dans la Loire-Atlantique, il repart avec Nathalie, mais l’histoire ne dure pas. Il rencontre par lui-même une autre femme, Floriane, puis se marie, ils ont un petit garçon, Axel (décembre 2011). Son épouse indique par la suite sur le réseau social facebook que la crise a eut raison de son activité d’agriculteur.

Loïc 32 ans, éleveur de bovins des Deux-Sèvres, il repart avec Stéphanie, qu’il épouse et lui donne deux enfants, Gaby et Bo (2010 et 2015). Ils apparaissent dans une émission sur les anciens candidats en 2015, toujours heureux.

Nathaël, 26 ans, éleveur de chèvres et producteur de fromages en Ardèche, il commence une idylle avec Anaïs, l’une des prétendantes mais repart seul. Grâce à l’émission qui relance son portrait en fin d’émission, il reçoit plus de 600 courriers, c’est parmi eux qu’il découvre sa compagne Audrey, des Deux-Sèvres. Ils sont bientôt parents de jumelles (nées en 2018).

Patrick Emery, 48 ans, éleveur de bovins dans l’Aude, il récolte pas moins de 230 courriers, mais il repart seul, son coup de coeur Carole quittait précipitamment la ferme et l’émission en évoquant des raisons familiales

Martijn, 29 ans, arboriculteur dans la Corrèze, Néerlandais installé en France et ayant acheté 15 hectares de vergers de pommiers. Son portrait est diffusé mais il disparaît totalement de l’émission par la suite sans que l’on ne sache en langue française ce qui était arrivé. En langue néerlandaise nous avons découvert cette information, ce candidat avait ouvert un contact avec une femme qui lui avait écrit après la diffusion du portrait. Cette dernière ne voulait pas passer à la télévision, Martijn était persuadé que c’était la femme de sa vie, il préféra abandonner. Ce candidat a donc découvert une compagne par l’émission mais nous ne pouvons confirmer que l’histoire fut une réussite, un échec, potentiellement il s’agit toutefois d’une histoire d’amour de l’émission. Faute d’informations nous ne l’avons pas ajouté au compte des réussites.

Olivier, 26 ans, céréalier de la Nièvre, il disparaît totalement de l’émission après la diffusion de son portrait en janvier 2008, aucune information de filtre sur son devenir et les raisons de son abandon.

5957777 1 0 416870353 1000x625

Saison 4 (2009) 8 hommes et 2 femmes.

Christian, 47 ans, éleveur de porcs dans le Tarn, il repart seul après avoir braqué son unique prétendante, Agnès qui deviendra par la suite son amie. Il indique par la suite avoir entamé une discussion avec une personne qui lui a écrit sur le tard, mais aucune autre information ne filtre sur le devenir de cet agriculteur et sur cette relation.

Corinne, 27 ans, viticultrice dans la Charente-Maritime, elle repart seule à la fin de l’émission. Elle rencontre toutefois Sébastien après le tournage, non pas avec l’aide de l’émission mais dans son cercle d’amis et annonce ses fiançailles (2011), puis se marie (2013). Une autre source indique que son mari s’appelle Grégory et qu’ils se sont mariés en 2014.

Denis Soulard, 41 ans, éleveur de bovins en Vendée, il invite Mélanie et Valérie, focalisant sur la première, eut une aventure avec elle, mais il repart seul. Juste après l’émission il rencontre sa compagne Karine, qui lui donne un garçon, Théo (2011), ils se marient par la suite.

Fabien, 24 ans, éleveur de bovins dans l’Indre, il repart avec Charline, mais l’histoire tourne court avant le bilan final. Une certaine Alexia lui écrit par le biais de l’émission, le couple se forme, puis ils ont deux filles, Kiara et Lara (2012 et 2015). L’affaire tourne mal et se termine par une séparation (2016). Alexia annonce s’être remis en couple (fin 2016) après avoir quitté Fabien accusant passablement le coup.

Jean-Paul, 39 ans, éleveur de bovins, de vaches laitières, dans les Pyrénées-Atlantiques, il choisit après le speed dating, Karine et Séverine, mais la première refuse, il peut alors inviter une autre des participantes, Cécile. Il entame une histoire d’amour avec cette dernière, repartant avec des projets de vie commune. Un bébé est annoncé très vite.

Jean-Pierre, 37 ans, éleveur de brebis dans les Hautes-Alpes, il ne trouve pas d’intérêts aux courriers qu’il reçoit, mais invite finalement Nadège et Suzie. Il entame une amourette avec l’une de ses prétendantes, Nadège, mais cette dernière n’étant pas amoureuse préfère prendre le large.Un an plus tard, il rencontre par le biais de l’émission Isabelle, une fonctionnaire de Paris de son âge, mais le couple ne tient pas, il est de nouveau célibataire.

Marylin, 31 ans, éleveuse de brebis dans l’Aveyron, une histoire semblait possible avec l’un des prétendants, Christophe, mais elle repart seule, son prétendant Christophe préfère prendre le large sans donner de nouvelles. Elle se trouvait toujours célibataire en 2013. Elle participe à l’édition de la seconde chance (2015) sans succès de nouveau n’ayant invité qu’un seul prétendant Emmanuel, qu’elle éconduit bientôt, ce dernier ressentant visiblement des sentiments.

Norbert, 42 ans, éleveur de bovins, dans le Haut-Rhin, il repart accompagné de Guylaine, qui lui donne un garçon Mathis (juin 2010), le couple tenait toujours en 2018.

Stéphane, 36 ans, éleveur de vaches laitières dans le Finistère, il choisit deux prétendantes, Sandra et Laurence, mais la première décide de partir, rien ne se passe avec la seconde, il repart seul, mais déclare au bilan être en contact épistolaire avec une ancienne prétendante dont il n’avait pas sélectionné la lettre, du nom d’Alexandra. Un an plus tard, il déclare que l’émission lui a permis de rencontrer Élodie, avec qui il s’installe.

Xavier, 33 ans, céréalier dans la Marne, il invite à la ferme Stéphanie et Hélène, il entame une histoire avec cette dernière, mais l’affaire tourne court avant le bilan. Il se rattrape en commençant une histoire d’amour avec Caroline, une prétendante qui lui avait écrit mais qui refusait de passer à la télévision, au bilan, elle habitait déjà chez lui.

photo groupe 3

Saison 5  (2010) 10 hommes et 2 femmes. Pendant la saison 5, un candidat breton ne reçut aucune lettre et fut donc débarqué de l’émission avant même de l’avoir commencé, l’émission avait donc été prévue pour 12 candidats et non 11. Ce candidat s’appelait Paul et venait du Finistère.

Agnès, 46 ans, viticultrice dans la Marne, a la particularité d’avoir été prétendante dans la saison 4, avant d’être candidate dans la saison 5. Elle repart seule, ayant tenté de faire plus connaissance avec l’un de ses prétendants, Olivier, pour lequel finalement elle ne ressentait pas de sentiments amoureux. Mais l’émission lui permet de recevoir encore des centaines de courriers, plus de 600 dit-elle. Elle participa à une émission spéciale (juin 2011), recevant encore des courriers et découvrant la bonne personne, un agriculteur. Il décède au mois de novembre lors d’un accident du travail, la laissant dévastée (2011).

Alain 51 ans, céréalier en Côte d’Or, il débarque une première candidate, choisissant Fabienne, mais rien ne se passe avec cette dernière, il repart seul, mais il a une petite aventure en dehors des caméras avec Fabienne qui restera sans lendemain.

Freddy 39 ans, maraîcher bio et éleveur de vaches allaitantes dans les Deux-Sèvres, il accueille deux jeunes femmes qui ne sont pas venues pour lui mais se moquent ouvertement de sa personne, l’une d’elle, Magalie, étant même prétendante suite à un pari fait avec son vrai petit ami. La seconde Sylvie finit par déclarer qu’elle était venue pour découvrir le monde agricole. L’affaire fait scandale, Freddy restera l’un des candidats les plus célèbres et les plus malheureux de l’émission, profitant toutefois de la vague de la série TV pour surfer sur sa petite notoriété. La prétendante Magalie, effrayée des conséquences demandait à ce que Freddy ne dise pas du mal d’elle, les deux femmes disparaissent et refusent de répondre aux journalistes, unanimement dénoncées par tous comme incorrectes, impolies et cruelles. Il fait des reproches à l’émission, déçu par Karine Le Marchand et la production qui ne s’occuperaient ensuite plus des anciens candidats (2014), cependant, il est invité à participer à plusieurs émissions sur le devenir des candidats, mais refuse car estimant n’avoir rien à raconter.

Guy 38 ans, éleveur de veaux sous la mère dans l’Ariège, il repart seul, ses deux prétendantes ayant pris le large.

Jean-Pierre Le Guelvout 39 ans, éleveur de vaches laitières, aviculteur et céréalier dans le Morbihan, il repart seul, il se suicide en 2016 dans sa ferme du Morbihan, la nouvelle émeut la France et met au centre du débat la détresse des agriculteurs.

Nicolas 27 ans, éleveur de vaches laitières en Aveyron, repart après des péripéties avec à son bras Christine, une idylle commence et en fin d’émission cette dernière parle même de mariage. Il avait la particularité d’avoir fait des études et des échanges étudiants en Argentine et en Australie.

Pascal 38 ans, céréalier dans la Marne, il repart seul, assez aigri il indique que son portrait a été manipulé pour faire de lui un autre personnage, une mauvaise image de lui, se plaignant d’un célibat forcé que l’émission lui imposera jusqu’à ses derniers jours (2010).

Philippe 44 ans, éleveur de vaches allaitantes, en Haute-Loire, il repart seul après avoir flirté avec l’une de ses prétendantes, Margarida, ils se séparent, lui voulant fonder une famille, elle non. Il retente une candidature lors de l’émission de la seconde chance (2015). Il échoue à découvrir des femmes en âge de lui donner des enfants, mais invite finalement Muriel et Sabine, avec une préférence affichée pour la première, mais elle est incapable de lui donner un enfant, c’est dans l’agacement qu’après le départ de Sabine, Muriel quitte la ferme. A la fin de l’année 2015, par le biais de l’émission il lance un appel pour découvrir enfin la mère de son ou de ses futurs enfants, il ne semble pas qu’il ait été entendu.

Sylvie, 30 ans, éleveuse de chevaux dans la Vienne, elle n’invite qu’un prétendant auquel elle mène la vie dure et qu’elle renvoie à sa case départ, elle repart seule.

Vincent 34 ans, éleveur de brebis dans le Maine-et-Loire, il repart seul, débarquant finalement ses deux candidates, l’émission avait été marquée pour lui par l’agonie de son père, décédé juste après le départ des deux prétendantes.

Yoann, 34 ans, aviculteur et céréalier dans le Loiret, repart avec avec Emmanuelle, deux enfants, Eva et Lise, mariés probablement en 2014, réapparaissent dans l’émission des 10 ans (2016).

Paul, éleveur dans le Finistère. Il ne reçoit aucun courrier suite à la diffusion de son portrait, ce sera la première et la dernière fois à ce jour dans l’émission, il ne peut continuer et doit fatalement affronter une situation morale difficile.

adlpre 2018 03 1460x950

Saison 6 (2011) 12 hommes et 2 femmes.

Alexis, 47 ans, viticulteur en PACA, à Porquerolles. Il trouve l’amour dans la personne d’Aurora, l’ex prétendante de son ami Didier (candidat dans la même saison de l’Amour est dans le Pré).

Benjamin, 29 ans, céréalier en Seine-et-Marne, il manque l’occasion ses prétendantes repartant sans qu’il ne se soit rien passé. Lors de l’émission, une journaliste le remarque et s’obstine à vouloir le contacter, cette femme Caroline devient finalement sa compagne (été 2011).

Benoît, 37 ans, des Vosges, éleveur de vaches laitières, il tombe sous le charme d’une des prétendantes, Sabrina, caractérielle et insupportable, il prend le large et repart seul, mais rencontre son épouse après l’émission, Christa, qui lui donne une petite fille, Meï Ling (mars 2013).

Céline Arsaut, 33 ans, éleveuse de brebis et productrice de fromages, elle entame une idylle avec Laurent, qu’elle éconduit après le bilan final (avant septembre 2011), et se trouvait toujours célibataire en 2013. Sa particularité est d’être malentendante. Son prétendant l’attaque dans les médias après l’annonce de leur séparation en indiquant « qu’elle cherchait un ouvrier agricole », et que leur relation a prit fin suite à un simple courrier « froid et sans émotion ».

Didier, 46 ans, viticulteur et maraîcher dans l’Hérault, il repart seul, après avoir écarté une candidate, la seconde préférant faire retraite. A noter qu’il avait eu une relation amoureuse avec Agnès de la saison 5 s’étant épanchée dans la presse sur sa personnalité de manière peu flatteuse. La prétendante éconduite, Marie, termine finalement dans les bras… de son frère Hervé.

Fabien, 33 ans, éleveur de vaches, veaux et chevaux en Meurthe-et-Moselle, il repart en compagnie de Séverine, mais il ne semble pas avoir été à la hauteur de ses attentes, la jeune femme rompt bientôt leur relation (été 2011).

Jean-Claude Jolly, 42 ans, éleveur de bovins (lait et viande), repart accompagné de Maud, ils s’installent ensemble avec les trois enfants de cette dernière, qui lui donne une petite fille, Charlotte (octobre 2014). Il se livre à des violences sur sa compagne, condamné à une amende pour des violences conjugales (juin 2016), il se plaindra d’un méchant mensonge, mais lors de son procès il est accusé aussi d’avoir violenté l’un des fils de Maud (âgé de 15 ans), il est condamné à 60 jours d’amende à 5 euros, relaxé des violences contre le jeune garçon, le couple poursuit cependant sa route (2018).

Jean-Michel Claveau, 38 ans, éleveur de vaches laitières en Indre-et-Loire, il reçoit très peu de lettres et repart seul et affronte des problèmes financiers graves qui lui coûtent sa ferme. Il écrit un livre Le Pré est vide, mon cœur aussi, puis trouve un emploi d’ouvrir agricole, affirmant préparer un nouveau livre, mais étant resté célibataire. Il apparaît régulièrement dans les médias où il raconte ensuite avoir fait deux autres livres (mais avoir un procès contre son éditeur), préparer un 4e livre, en écrire un 5e. Il trouve finalement du travail comme éboueur dans la ville de Chinon en Indre-et-Loire, et déclare avoir été contacté par des femmes via son facebook et grâce à sa notoriété d’ancien candidat, il a plusieurs relations très éphémères et sans lendemain.

Karine, 31 ans, éleveuse de poneys dans le Cher, elle repart seule et se trouvait toujours célibataire en 2013. Elle avait eu en face d’elle un prétendant exécrable, Raphaël, moqueur, presque insultant, il drague en pleine émission une autre femme lors d’une sortie en boîte de nuit. Karine le débarque, mais comme nous l’avons dit reste seule.

Loïc, 46 ans, éleveur de vaches laitières en Ille-et-Vilaine, il vit une idylle courte avec l’une de ses prétendantes, Véronique, mais l’histoire se termine à la fin de l’émission sans issue. Il rencontre toutefois sa compagne Sylvie (2014), avec qui il se marie (juillet 2015), ayant lancé un très fort appel du pied à la production et à la presse pour sponsoriser son mariage et le monnayer, énième tentative de participants pour tirer des dividendes de l’aventure télévisée.

Matthieu, 28 ans, éleveur de vaches (lait et viande), du Maine-et-Loire, il entame une romance avec l’une des prétendantes, Mélissa, mais l’histoire n’ira pas loin, ils se séparent. Il rencontre sa compagne, Lætitia, en se replongeant dans les courriers de l’émission, ils forment bientôt un couple et sa compagne lui donne une petite fille nommée Romane (printemps 2015).

Philippe, 46 ans, éleveur de vaches (viande), céréalier dans le Lot, il repart accompagné de Nina. L’histoire s’effondre bientôt sa prétendante ne semblant pas faite pour vivre à la campagne, ils se séparent un mois après le bilan de l’émission. Il participe à l’émission de la seconde chance (2015), invitant Béatrice et Hélène, mais la première se désiste et est remplacée bientôt par Monica, il décide bientôt ; ne ressentant rien ; d’éconduire ses prétendantes qu’il raccompagne à la gare dans une ambiance morne.

Raymond Adreit, 50 ans, éleveur de vaches pour la sélection, dans l’Ariège, il choisit comme prétendantes Laurence et Sylvie, mais froid et peu communicatif, il désespère ses prétendantes et repart seul, mais bien qu’il reste célibataire, reçut encore de nombreux courriers, environ  1 850 (2011-2013). Il avait pour particularité d’avoir été inscrit à l’émission par sa fille, qui ne passa pas inaperçu dans l’émission et fit aussi l’objet de nombreux courriers.

Sylvain, 33 ans, éleveur de vaches et de taureaux, céréalier dans l’Orne, il invite deux prétendantes, Karine et Valérie, et repart accompagné de cette dernière, le couple tient difficilement car il espère un enfant et elle n’en veut pas. Une fois son couple à terre au bout de quelques mois, il se penche de nouveau sur ses courriers et prend contact avec Anne-Sophie, qui voulait le rencontrer mais ne voulait pas se montrer devant les caméras. Ils ont une petite fille, Charlotte (février 2014).

Photos L Amour est dans le pre saison 7 decouvrez les candidats

Saison 7 (2012) 11 hommes et 3 femmes.

Annie, 56 ans, éleveuse de chevaux dans la région Centre, elle invite Guy et Bernard. Elle choisit d’inviter Bernard pour un week-end mais l’histoire en reste là, elle se comporte assez durement avec lui après avoir découvert son univers dans le Val de Marne et laisse son prétendant dans les pleurs et démoralisé, les réactions des internautes furent acides à son égard, pourquoi avoir accepté d’aller aussi loin dans l’aventure avec Bernard ?

Bertrand 26 ans, éleveur de vaches laitières et maraîcher dans la région Rhône-Alpes, Il est autorisé à choisir 11 candidates au speed dating et non 10. Il s’était fait remarquer en posant nu et en bottes, pour le calendrier du Syndicat des jeunes agriculteurs du Rhône. Il choisit finalement Justine et Caroline pour les quelques jours à la ferme, mais la seconde choisit de quitter la ferme suite aux penchants de l’agriculteur pour la première. Cependant, l’histoire est un cul de sac. Il était toujours célibataire en 2013.

Bruno, 44 ans, céréalier et pépiniériste viticole en PACA, il repart accompagné d’Annie, mais leur histoire s’effondre quelques semaines seulement après la fin de l’émission. Il rencontre plus tard en se replongeant dans environ 500 lettres sur sa future compagne Rachel, qui lui donne un petit garçon, Robin (août 2015). Son ancienne prétendante Annie sera remarquée par des menaces de mort à son encontre, proférées contre elle alors qu’elle s’était engagée publiquement pour la réintroduction du loup dans sa région. Elle avait attaqué violemment dans les médias Bruno en se félicitant de ne plus être avec lui et le qualifiant de « menteur et d’être le pire des goujats ».

Dany Mourceaux, 34 ans, éleveur de vaches en Franche-Comté, à Indevilliers dans le Doubs, il invite Sylvie et Héléna, et repart seul. Il entre en conflit avec la production durant la diffusion et obtient que le reste de son histoire ne soit pas diffusée, il reste au cœur d’une polémique énorme contre la maison de production de la canal TV M6. Après de nombreuses déclarations assassines, et autres interviews sulfureuses, il rentre dans l’anonymat, mais sa ferme brûle entièrement en 2017.

Hugo, 28 ans, éleveur de vaches en Gironde. Il invite deux prétendantes, Nancy et Jasmine (ou Yamina), mais cette dernière se désiste, il invite alors Annie. Il repart toutefois seul. Mais nous le retrouvons en 2013 accompagné d’une certaine Constance (25 ans) qui avait écrit une lettre à son attention après l’émission, il indique qu’elle habitait avec lui mais qu’il ne ressentait pas encore de gros sentiments pour elle, mais que « cela peut venir ».

Jeanne, 60 ans, éleveuse de vaches en Aquitaine, elle invite Jean-Marie et Lucien, choisissant ensuite de poursuivre avec Lucien avec qui elle passe un week-end record de 5 jours. Elle le juge finalement trop triste et l’éconduit, les relations entre les deux étaient assez houleuses. Elle se représente pour l’émission l’Amour est dans le Pré seconde chance de 2015, sans plus de succès.

Joseph, 41 ans, ayant un frère jumeau Rémi également candidat, éleveurs de vaches en Bretagne, il invite Céline et Léa, mais repart seul. Bien des années plus tard, il apparaît accompagné d’une femme de son âge, Claire, maman d’un petit garçon et filant le grand amour, mais sans l’aide de l’émission !

Rémi, 41 ans, frère de Joseph, il invite Patricia et Karine qui montent ensuite au créneau contre l’émission indiquant les travers du montage et la tendance à mettre en exergue des détails dans le but que les téléspectateurs se moquent d’eux. Rémi éconduit les deux femmes et repart seul mais déclare que lui et Léa (prétendante de son frère) ont décidé de se revoir en dehors des caméras. La jalousie dévorante de Léa a bientôt raison de cette volonté, l’affaire en reste là.

Michel-Édouard, 53 ans, céréalier et viticulteur en Charente. Il repart seul, après avoir laissé partir Brigitte pour qui il avait eu au départ un coup de cœur. Invité au mariage de Thierry Olive, autre participant à la saison, il arrive accompagné d’une jurassienne dénommée Mailyn, qui lui avait écrit une lettre, mais l’histoire ne fonctionne pas et les amoureux se séparent (2013).

Patrice, 41 ans, apiculteur en Aquitaine, il invite Sandrine et Sylvie. Il indique au bilan avoir trouvé l’âme sœur, sans que nous en sachions plus. Il attaque ensuite dans les médias l’émission l’Amour est dans le pré en 2016, en indiquant que sa clientèle n’avait pas augmenté (il espérait un boom !), mais au contraire diminué car certains de ses clients « ont trouvé cette émission bas de gamme et ringarde et j’en ai pâti, […] je n’arrive pas à regarder l’émission plus de dix minutes tellement je m’ennuie ».

Philippe, 54 ans, viticulteur en Franche-Comté, à Pupillin, il invite Isabelle et Pascaline, mais repart seul à la fin de l’aventure. Il devient un ami de Karine Le Marchand participant au Marathon de Paris avec elle, et ayant déjà fait celui de New York. Les médias people indiquait qu’il était en couple avec une trentenaire nommée Laura (2013), histoire semble-t-il sans lendemain et non connectée à l’émission. Il apparaît de nouveau dans l’Amour est dans le Pré dans l’édition de 2017, car un autre vigneron de son village se présentait comme candidat, Christophe, avec beaucoup de succès. Il y était montré heureux et joyeux au côté de son collègue et ami et le soutenant dans sa démarche.

Pierre, 35 ans, céréalier et producteur d’Armagnac, il invite Inge et Frédérique et repart accompagné de la seconde, ils ont un enfant, un petit Gabriel (avril 2012 ou 2013), puis se marient (2014).

Solange Fabre, 34 ans, oléicultrice en Corse, elle invite Christophe et Cyril, mais éconduit les deux hommes et repart seule. Après l’émission, elle redécouvre ses autres courriers, notamment celui de Frédéric, avec qui elle commence une relation. Le couple tenait toujours le cap en 2015.

Thierry Olive, 43 ans, de la Manche, il repart accompagné d’Annie, avec qui il se marie (2012), dans un mariage très médiatisé et en présence d’une énorme foule de 8 000 curieux. Il décide après l’émission d’en profiter pour écrire un livre, Thierry Olive, de l’ombre à la lumière, paru en août 2013. Il participa à d’autres émissions comme Fort Boyard, devenu l’une des icônes de l’émission l’Amour est dans le pré. Ils se marient mais l’atmosphère se dégrade dans la famille, belle-mère et beaux-frères d’Annie refusant de lui parler. Il déclare en 2018 prendre 3 000 euros pour se déplacer sur des événements et des foires, avoir des problèmes de santé et avoir diminué son nombre de vaches à la ferme de 60 à 35 bêtes.

le site internet de m6 a devoile les 14 candidats de la saison 8 de l amour est dans le pre

Saison 8 (2013) 11 hommes et 3 femmes.

Audrey 28 ans, bergère, elle ne laisse aucune chance à ses deux prétendants, Julien et François, d’une froideur glaciale, elle avouera plus tard avoir tout fait pour éviter de passer du temps avec les deux hommes, dans une sorte de peur panique, elle s’enferma dans son travail et renvoya les deux hommes sidérés. Elle vit une courte histoire d’amour avec un jeune berger après le tournage de l’émission, elle est contactée par courrier via l’émission par Benjamin, l’histoire suivant son cours, elle déclare dire adieu à l’émission et à M6, ayant très mal vécu sa notoriété et le fait que les gens venaient souvent l’aborder dans la rue (2014).

Damien 36 ans, éleveur de vaches laitières dans la Haute-Marne, il n’avait rencontré qu’une seule prétendante au speed dating, mais il repart accompagné d’Élodie, ils s’installent ensemble et ont une fille Emma (2017).

Didier 41 ans, éleveur de vaches et de chèvres, repart accompagné de Stéphanie (32 ans, agent de maîtrise de Picardie), qui lui donne un petit garçon Esteban (2015).

Françoise 52 ans, repart accompagnée de Thierry (51 ans, cuisinier en île de France).

Gilles 45 ans, éleveur de vaches allaitantes et de chèvres dans les Alpes de Haute-Provence, il repart avec Katia, ils vivent ensuite une histoire d’amour éphémère, elle s’installe chez lui mais le quitte au bout de 15 jours, les deux versions diverges comme souvent dans les couples qui se séparent.  avant qu’il ne retrouve une autre personne. Une Bretonne, Danielle qui a vu l’émission se fait passer pour une randonneuse et l’aborde, le couple se forme (novembre 2013), et fonctionnait bien au moins jusqu’en mai 2014.

Guillaume 30 ans, éleveur de vaches de l’Ille-et-Vilaine. Il fut à l’origine d’un énorme scandale, ayant passé outre, il prit contact avec des femmes après la diffusion des portraits et sans passer par l’émission, ayant des relations intimes avec deux d’entre elles, qui firent l’effort d’écrire à la production et furent invitées par Guillaume au speed dating. Il ne les choisit pas pour les inviter à la ferme, les deux femmes font éclater le scandale. La production décide de le débarquer son aventure s’arrête alors là et les invitations à la ferme sont annulées.

Jean-Louis 51 ans, éleveur de brebis dans les Hautes-Alpes, il repart avec Abby-Gaëlle. Mais l’histoire ne dure pas, Jean-Louis apparaît dans une émission anniversaire sur le devenir des candidats en janvier 2018… célibataire.

Jean-Noël 47 ans, trufficulteur en Charente, il choisit deux prétendantes, Nathalie et Sandrine, les deux femmes entament un bras de fer remarqué. Il repart seul. Nathalie Cunin, la première prétendante se fait remarquer en 2014, condamnée par le tribunal de La Rochelle à 7 jours d’amende et 700 euros de dommages et intérêts pour avoir proféré des menaces contre un agent de la Caisse primaire d’assurance maladie et pour outrage à magistrat. Elle récidive encore deux fois, remarquée en 2017 pour une condamnation en justice pour une fausse accusation de viol à l’égard d’un gendarme rencontré sur le site Meetic. Elle écope de 10 mois de prison ferme. Elle se trouvait cependant déjà en prison, pour avoir proféré des menaces de mort à l’encontre d’un magistrat, un avocat du barreau de Toulouse (2015). Il rencontre Isabelle, juste après l’émission et par son biais, leur histoire dure 4 ans jusqu’à qu’une séparation douloureuse les sépare dans l’année 2017 semble-t-il. Sandrine la deuxième prétendante de Jean-Noël va finalement faire connaissance de Didier, le prétendant avorté de Carole dans la saison 12… via les réseaux sociaux.

Nicolas 33 ans, éleveur de vaches laitières dans le Morbihan, il repart accompagné de Carine (de son âge, secrétaire, Alsace), mais leur histoire s’effondre rapidement, ils se séparent. Par la suite dans la dynamique de l’émission, il reçoit une lettre d’une femme de Corse, Amélie 31 ans, mais l’aventure est aussi un feu de paille et ne dure pas, en mai 2014, il était célibataire.

Philippe Riché 52 ans, viticulteur dans la Charente-Maritime, repart seul, ayant été taclé par ses deux prétendantes le laissant en fâcheuse posture. Il a la particularité originale de devenir dans la saison 9, le prétendant de Virginie, qui l’invite au speed dating (mais il avait eu la mauvaise idée de d’écrire semble-t-il à trois des quatre candidates de la saison), puis de faire partie des candidats de l’Amour est dans le Pré seconde chance (2015), où il commence une histoire avec Marie-Pierre. Il échoue à nouveau à découvrir la femme de sa vie, cette dernière l’éconduisant assez durement. Il annonce avoir commencé une histoire d’amour en avril 2018, dans une émission sur le devenir des candidats. Sa particularité est d’être un fan de musique country.

Philippe 46 ans, alias Fifi, il reçut très peu de lettres, et repart seul, il se présente au bilan avec une autre femme, Régine, mais l’histoire ne dure pas, il rencontre un peu moins d’un an après sa compagne, Nathalie qui lui donne une petite fille, Florina (août 2014). Nathalie avait été une une prétendante de la saison 7, mais n’avait participé qu’au speed dating, c’est donc bien par le biais de l’émission que ce couple est formé, par la ténacité de cette femme à découvrir son homme dans les rangs de ceux de l’Amour est dans le Pré ! L’histoire tourne cependant mal, lorsqu’il apparaît dans une immense sur le devenir des candidats où il explique être seul et coupé de sa petite fille de 3 ans (janvier 2018). Sa compagne prend la fuite avec son enfant pour lui interdire d’avoir des relations avec sa fille (2017), c’est alors qu’une apparition dans une émission spéciale sur le devenir des candidats (janvier 2018), un autre papa reconnaît sa petite fille et donne l’information de sa localisation. L’agriculteur peut revoir sa fille à deux reprises dans un espace rencontre parents-enfants, dans une bataille infernale contre sa compagne depuis cette date.

Sophie 28 ans, éleveuse de vaches allaitantes, ovins et volailles Label Rouge dans la Loire. Elle repart au bras de Mathieu (29 ans, commercial et ancien clerc de notaire de Haute-Normandie). Ils se marient en août 2015, le couple très solide était toujours ensemble en 2018.

Stéphane 42 ans, éleveur de vaches et maire d’un petit village des Hautes-Pyrénées. Il trouve une personne soit avant la diffusion des portraits, soit juste avant, et décide d’abandonner avant même d’arriver à l’étape des lettres.

Thomas Menant, 28 ans, éleveur de chevaux dans la Somme, il repart seul. Il est accusé de cruauté envers ses chevaux, dans une sombre affaire où la gendarmerie découvrait un poulain agonisant. L’agriculteur contacté se trouvait en formation à Paris dans l’impossibilité de réagir (4 mars 2013), une plainte est déposée contre lui et il doit alors de présenter devant le tribunal correctionnel d’Amiens (6 septembre 2013). Il est condamné à 3 000 euros d’amende pour abandon d’animal, devant verser 300 euros à chacune des 7 parties civiles qui s’étaient constituées contre lui, dont l’association Brigitte Bardot, la SPA, 30 millions d’amis, Assistance animaux. Le procureur général avait requis contre lui 2 000 euros d’amende et 6 mois de prison avec sursis. Il déclare que le procès avec ses frais d’avocat l’ont laissé désargenté et au bord de la ruine ayant vendu des chevaux (octobre 2013). La justice s’acharne de nouveau sur lui, pour n’avoir pas déclaré correctement son activité d’éleveur de chevaux, alors déclaré en micro-entreprise, il était en réalité à la tête d’un domaine de 44 chevaux et 33 hectares, il écope d’une nouvelle amende de 1 000 euros avec sursis (novembre 2013). La mutualité sociale agricole lui réclamait alors un retard d’impayés de 10 000 euros de cotisations sur trois et impayées. Dans ce procès il dépose trop tard une demande d’avocat gratuit, refusée et doit se défendre seul. Suite à ce nouveau coup du sort, il déclare qu’il devra vendre tout le troupeau pour faire face à ses dettes. Il réussit cependant à passer l’épreuve, mais on sent une vraie tension à partir du mois d’août 2013, même s’il reste prudent, discret et digne. Il semble souffrir beaucoup des accusations, recevant des insultes et probablement des menaces d’internautes, il conclut l’année 2014, en indiquant « qu’il emmerde tous les gens qui lui ont pourri la vie en 2014 », à travers quelques pics qu’il lance, il fustige les extrémistes de la cause animale, et malgré sa condamnation semble avoir été une cible facile pour des médias people intéressés à salir. Il apparait au bras d’une jeune femme sur les réseaux sociaux, Laurine P. (2015 et 2016), et continuant son activité d’élevage de chevaux, passe régulièrement des annonces pour des achats de montures, il aura donc passé l’orage et la difficulté de 2013. En 2018, son Facebook portait la mention « fiancé » depuis la datte du 17 février 2017.

1479292 appel diapojpg

Saison 9 (2014) 10 hommes, 4 femmes.

Bertrand, 32 ans, céréalier dans la région centre, il repart seul, n’ayant pas réussi à convaincre Pauline et Marisa. Il se présente au bilan avec une autre jeune femme Marie, mais l’histoire ne fonctionne pas elle se termine même par un échange acide de propos via les médias people (automne 2014). C’est avec une Suissesse (également nommée Marie, 29 ans) débarquée à la ferme après le tournage (et qui avait suivi l’émission et son parcours), de son propre chef, qui débarque dans sa ferme deux jours, qu’il entame une vraie relation. Bertrand raconte cette histoire lors d’une émission sur les anciens candidats en 2015, très heureux ainsi que sa famille. Elle lui donne ensuite des jumeaux, Gabriel et Jasmine, mais lors d’une autre émission anniversaire (2016), on découvre que sa compagne installée pour l’été en Suisse s’acclimatait très mal à la région de Bertrand et repoussait sans cesse la date du retour créant d’importantes difficultés dans le couple.

Caroline, 40 ans, éleveuse de poneys, elle repart seule, après avoir dégoutté un premier candidat en quelques jours, puis en éconduisant le second Christophe. Celui-ci est contacté grâce l’émission par une téléspectatrice (Valérie) et d’une manière assez étonnante ce prétendant forme donc un couple parallèle qui fonctionnait en 2015.

Christophe G. 45 ans, éleveur de vaches, des Pays de la Loire, Auvergne, il invite suite aux courriers seulement deux candidates pour le speed dating, qui se rendent à la ferme. Il entame une histoire avec une des prétendantes, Christelle pendant l’émission. Ils se présentent au bilan ensemble mais Christelle ne semble pas trop impliquée, ils se séparent rapidement après la dernière émission (juillet 2014). Il réapparaît dans une émission sur le devenir des candidats, ayant pour cause de santé quitté son métier, voulant se lancer dans la gestion d’une boîte de nuit et étant célibataire (2015). Il lance un appel à de nouvelles lettres par le biais de cette nouvelle opportunité médiatique.

Christophe, 37 ans, éleveur de vaches allaitantes en Vendée, il repart avec à son bras Christelle. L’histoire est un feu de paille et ne passe pas l’été, il se présente seul au bilan. Une téléspectatrice s’acharne alors à lui écrire, envoyant trois lettres, ils se rencontrent et forment bientôt un couple.

Christelle, 41 ans, éleveuse de chiens, elle débarque son premier candidat et entame un début d’idylle avec un des prétendants Yann, dont elle se sépare avant même les week-ends en amoureux. Elle repart seule. Lors d’une émission sur le devenir des candidats elle accepte de donner des nouvelles sans être filmée (2015), étant toujours célibataire.

Denis, 47 ans, éleveur de chevaux dans le Limousin, il n’a finalement pas participé à l’émission, ayant ouvert ses courriers, déçu de ce qu’il avait reçu, il abandonne et ne va pas plus loin. Il avait la particularité d’être divorcé, avec deux filles dont une, la plus jeune est trisomique.

Émeline, 31 ans, éleveuse de lapins, elle décide de remplacer un prétendant invité à sa ferme par un autre au bout de seulement 24 heures. Cyril et Aurélien ne trouvent pas le chemin de son cœur et elle termine la saison seule. Elle entame cependant une relation avec un des anciens prétendants, Aurélien, et se mettent en couple (2014). Ils réapparaissent après une année toujours ensemble (2015), déclarant ne pas avoir en projet de se marier. Elle choque en larguant son compagnon (2017) et déclarant être parfaitement bien seule, avec de beaux garçons, sa liberté et beaucoup de travail (et se moquer du qu’en dira-t-on).

François, 50 ans, éleveur de vaches laitières, allaitantes et de chevaux comtois, il repart accompagné de Marie-Line qui lui donne un petit garçon, Marceau (juillet 2015). Ils étaient installés en Franche-Comté chez François, mais Marie-Line, Bretonne quitte finalement en douce le domicile, 5 jours après le baptême de son fils, abandonnant François à son sort, devant par ailleurs faire des aller-retour Franche-Comté/Bretagne pour voir son petit garçon (depuis le 12 août 2016). A noter que son autre prétendante, Marie-Paule s’était attaquée à François en publiant une photo de François en peignoir et déclarant avoir passé une nuit avec lui, ce qu’il démentait plus tard, mais elle poursuivait en publiant un faux SMS où François était censé s’excuser en cachette par devers Marie-Line. Marie-Paule défraye ensuite la chronique par divers moyens et annonces troubles, comme le fait qu’elle aurait été une ancienne miss France, ou détentrice d’un diplôme d’un Comité Miss France de 1987. Elle affirme aussi que Marie-Line l’aurait contacté après la naissance du petit garçon pour se moquer d’elle et la narguer. Elle continue ensuite ses frasques dans les réseaux sociaux en se dévoilant nue, notamment sur YouTube où sa vidéo est censurée, et poursuit une longue « carrière provocatrice ». Elle déclare avoir tenté de contacter le malheureux Thierry (Saison 2015), qui l’aurait éconduit vertement, puis affirme dans les médias être boycottée par la production de l’émission et qu’en 2016, elle avait écrit à un agriculteur breton qui l’avait sélectionné mais que sa lettre avait finalement été écartée et qu’elle devait attendre cinq années. Elle retente sa chance auprès de Gilles (saison 12), et affirme avoir été éconduite de nouveau avec fermeté. Avec la présence de Françoise, deux fois candidates (2016 et 2017), elle se lâche alors sur l’émission dépitée (juillet 2017). Peu avant, elle expliquait avoir été invitée par François à venir la rejoindre en vacances suite à sa séparation de Marie-Line (juin 2017), mais qu’elle avait refusé la proposition. Elle ne tarde pas à publier des photos de son passé de « spectacle » en petite tenue et dans des positions lascives mais datant de pas mal d’années. Elle entre en conflits médiatiques et sur les réseaux sociaux avec Didier, un des prétendants de Carole (Saison 12), menaçant de porter plainte suite à sa divulgation de fausses conversations privées où il était censé se lâcher contre l’Amour est dans le Pré, le Canal M6, sur Carole et sur Marie-Paule. Cette dernière s’exprime à son tour (novembre 2017), indiquant que Didier l’avait contacté et qu’ils s’étaient rencontrés chez elle à Marseille, une idylle avait démarré, l’histoire tourne au mélodrame pathétique. Puis fait un certain tapage en déclarant avoir craqué pour Patrice de la saison 13, mais ne pas vouloir lui écrire suite aux refus nets de la production de l’émission (février 2018). Elle continue jusqu’à supporter les bleus lors du Mondial 2018, « topless ». C’est l’exemple type de la personne ayant utilisé sa participation à fond et ayant poussé au maximum les possibilités qui s’offraient pour tenter de devenir une personnalité et obtenir divers avantages.

Gilles, 52 ans, céréalier et meunier du Gers, il est déçu à la réception des lettres, pourtant assez nombreuses, environ 80/100. Il invite deux femmes mais se rend compte très vite que le charme n’opérera pas, une des prétendantes Carole avec beaucoup de caractère imprime une lourde ambiance, entre jalousie et reproches, l’autre candidate Michelle s’avère effacée et discrète. Lors de la soirée entre amis, la première candidate fausse compagnie sans un mot, déclenchant une longue recherche, elle s’élimine finalement d’office. Il repart seul après avoir éconduit ses deux prétendantes et ayant affirmé devant la presse qu’elles n’avaient pas réussi à le séduire. Au bilan final il déclare avoir commencé une histoire d’amour, qui ne dure que quelques mois. Il apparaît dans une émission sur le devenir des candidats (2015), pour raconter le déroulement de son aventure et se trouvant célibataire, un appel à lui écrire est relancé.

Marc, 28 ans, éleveur de vaches dans le Lot-et-Garonne, il repart seul, après avoir éconduit une prétendante, Aude, éconduit par la suite par Audrey. Cependant une amourette se déclare entre eux après le tournage, qui ne dure pas. Il rencontre plus tard Émilie, qui lui donne un petit garçon, Noé (septembre 2015). Le couple s’effondre plus tard, la nouvelle apparaît dans les médias lors d’une émission bilan (janvier 2018).

Nicolas, 35 ans, agriculteur dans la région de Nancy, il entame une relation avec Magali durant l’émission, mais l’aventure tourne court pour une incompatibilité d’humeur, ils se séparent après le bilan final. En 2015, il participe à une émission bilan sur les candidats, il explique qu’au cours du Salon de l’Agriculture à Paris, il est abordé par une jeune femme (Aline) qui le reconnaît et se fait prendre en photo avec lui. Il explique avoir entamé une histoire avec cette personne originaire du Gers. Trois ans plus tard (juillet 2018), un journal à sensation publie une photo du twitter de Karine Le Marchand, où elle apparaît avec Nicolas en le désignant sans plus de précision comme « jeune papa ».

Thierry, 37 ans, éleveur de vaches dans les Alpes-Maritimes, il repart avec à son bras Aurélie, mais leur histoire s’effondre juste après la fin du tournage de l’émission, dès le mois de juillet de la même année elle disparaît de son domicile. Il affirme avoir fait une rencontre dans l’été mais déclare vouloir vivre dans la tranquillité. Plus tard, l’homme indique avoir repris ses anciens courriers et entamé une relation avec une certaine Christelle, pépiniériste à Tarbes et filer des jours heureux.

Thierry, 47 ans, éleveur de chèvres, il écarte sa première prétendante Catherine, mais est lui-même écarté par la deuxième Isabelle, et repart seul. Il rencontre l’une des femmes lui ayant envoyé un courrier, Véronique, assistante maternelle, ils sont fiancés très vite (mai 2014) et déclarent vouloir se marier (septembre 2014). Le mariage se déroule avec des candidats de l’émission en 2015, très médiatisé. Le mariage filait tranquillement son train (2018). La particularité de ce candidat c’est aussi sa mère, Carmen qui devînt une véritable célébrité de l’émission.

Virginie, 32 ans, viticultrice, son premier prétendant Fabrice prenait le large, le second Matthieu (ouvrier agricole) poursuivait l’aventure et elle repartait à son bras. Leur histoire s’effondre bientôt et ils se séparent.  Elle se met en couple avec Maxime, le colocataire d’une amie et file des jours heureux.

L amour est dans le pre saison 10 Decouvrez les portraits des 14 agriculteurs Photos

Saison 10 (2015) 11 hommes et 3 femmes.

Baptiste, 36 ans, éleveur de vaches allaitantes en Champagne-Ardennes, il ne ressent que peu d’émotions à la réception des lettres, et invite sans conviction Émeline 27 ans et Alexandra 32 ans, mais suite au bilan négatif, il reçoit encore 800 nouveaux courriers. Il dégotte dans le lot, Praveena avec qui il entame une relation après une rencontre à Paris (juillet 2015), ce qui transparaît dans les médias deux mois plus tard.

Claire, 24 ans, éleveuse d’oies et de canards, elle repart avec Adrien avec qui elle vit une idylle de 6 mois, qui tourne mal, le prétendant avait en effet surtout le désir de faire le buzz, très remuant sur les réseaux sociaux, montrant son postérieur et publiant des notes sur les performances sexuelles de sa compagne. Demandant de l’argent pour faire des révélations, il défraye la chronique longuement par des déclarations tonitruantes, comme le fait que Claire aurait eu des relations sexuelles avec l’autre prétendant et d’autres facéties du genre, concluant lui-même sur le fait qu’il était sans foi, ni loi et juste intéressé à faire de l’argent et dénonçant longuement l’émission, la chaîne M6 et toute l’équipe de tournage. Le couple s’effondre bientôt, ils se séparent, mais elle rencontre bientôt un ancien camarade de classe, Sébastien, qui devient son compagnon et le père d’un petit garçon, Mathéo (juillet 2016). Le couple déclarait préparer leur mariage pour l’année 2018, lors d’un passage au salon de l’Agriculture (hiver 2017-2018).

Claude, 64 ans, propriétaire d’une pension pour chevaux, malgré son physique particulier il charme les téléspectatrices au point de recevoir plus de 500 courriers, il choisit d’inviter Catherine et Lydie, la seconde décide de s’effacer, après un unique baiser avec Catherine, c’est Claude qui décide d’arrêter l’histoire, il repart seul. Cependant, grâce à l’émission, une jeune femme le contacte un an plus tard et le charme au point que le couple se forme assez rapidement. Les amoureux apparaissent dans une émission spéciale des 10 ans de l’Amour est dans le Pré (2016), une autre émission bilan du devenir des candidats (janvier 2018), annonce qu’ils sont toujours ensemble, sa compagne, Caroline (40 ans, maman divorcée de 3 enfants), originaire de l’Aisne étant toujours avec lui.

Cyrille, 38 ans, il repart avec à son bras Lisa, mais l’histoire ne dure que quelques mois. Il résume bien l’affaire par une phrase très réaliste : « il y avait une attirance mais la présence des caméras décuple les sentiments, ça m’a beaucoup influencé ».

Eric, 54 ans, producteur de petits fruits, de Côte d’Or, il repart avec Florence qui s’installe chez lui mais qu’il éconduit finalement au bout du compte, indiquant ne pas être amoureux et ne plus pouvoir l’être.

Eva, 25 ans, éleveuse de vaches et productrice de fromages dans la région Rhône-Alpes, elle décide d’abandonner l’émission après l’ouverture des courriers et n’ayant pas trouvé de prétendants à son goût. A peine partie, elle rencontre une personne dans l’année et indique qu’il ne faut pas lui envoyer de courriers car elle est accompagnée (2015).

Florent, 26 ans, repart seul de sa propre décision. Il est signalé par la presse accompagnée par une jeune femme, quelques semaines après l’émission. Le couple se serait formé en juin 2015, sa compagne se nommait Manon et tenait toujours la route quelques mois plus tard.

Franck, 38 ans, il invite deux prétendantes, Karine et Caroline, il repart accompagné de Karine mais le couple ne tiendra pas (il tient au moins jusqu’en septembre 2015). Franck annonce avoir retrouvé chaussure à son pied plus tard.

Guillaume, 31 ans (homosexuel), éleveur de brebis, il quitte l’émission suite à des désaccords qui éclatent ensuite dans la presse à sensation (fin 2017). Une passe d’armes très violente s’échange entre l’ancien candidat et la production de la série de TV réalité, à travers des médias. Il semble bien qu’il ait de toute façon rencontré un compagnon avant le début du tournage de l’émission, une certaine mauvaise foi semble régner dans les déclarations des deux camps. Il aurait souhaité être convié à l’émission que sont-ils devenus de janvier 2018, mais ne fut pas invité. A noter qu’il s’agissait du tout premier candidat homosexuel de la série. Il est toutefois dit dans les médias qu’il se trouvait en couple à la date de cette émission bilan. Il s’était présenté également à l’élection de Mister Gay Europe en 2011.

Isabelle, 51 ans, bergère, elle éconduit ses deux prétendants, Pascal et Olivier et repart seule. Cependant, elle fait la demande à l’émission de lui fournir les coordonnées d’un prétendant présent au speed dating, avec qui elle commence une histoire d’amour, il s’agit de Bruno, gendarme à la retraite, avec qui elle se présente à l’émission bilan. Il s’enfuit trois jours après, n’ayant pas donné de nouvelles pendant près de deux mois, il explique qu’il ne pouvait supporter le cadre de vie campagnard, elle demande alors après une interview dans les médias que les gens lui envoient des courriers par la voie de la production de l’émission.

Jacky, 26 ans, éleveur de porcs et pompier volontaire, le candidat qui a reçu le plus de lettres et de colis de prétendantes dans toute l’histoire de l’émission. Il invite deux prétendantes, Méodye et Kim, mais il repart toutefois seul sans avoir trouvé l’amour.

Jean-Baptiste, 32 ans, éleveur de vaches allaitantes et céréalier. Il invite deux prétendantes, Anastasia et Aline, mais il tarde à se décider il repart seul, il éconduit Aline en larmes, puis Anastasia préfère déserter sa ferme. Il finit par découvrir une compagne, une femme discrète qui lui écrit dit-il une lettre parfumée, femme (novembre 2015). Sa prétendante Aline se console vite, apparaissant accompagnée et indiquant avoir rencontré son compagnon par l’émission l’Amour est dans le pré. Elle accouche d’un premier enfant rapidement (mai 2016).

Michel, 52 ans, viticulteur et céréalier, il invite Florence et Sandrine, penche pour la première avant de choisir la seconde, l’histoire s’emballe un peu, le couple part pour le week-end en amoureux mais 8 jours plus tard Sandrine coupe court à cette histoire, il se présente seul au bilan.

Thierry, 57 ans, vigneron et arboriculteur, entame une histoire d’amour avec l’une de ses prétendantes, Annick, qui le laisse en plan et dévasté. Il apparaît dans une émission spéciale des 10 ans, ayant rencontré une autre femme qui le comblait (2016). Sa prétendante, Annick fait ensuite la une de chroniques suite à la haine qu’elle génère dans toute la France. Elle affirme ensuite avoir été agressée dans un train, reçu des lettres de menaces, être tombée malade et avoir été détruite par l’émission (2012). Quelques années plus tard lors d’une émission sur le devenir des candidats, Thierry indiquera être venu à sa rencontre à Paris après l’émission et avoir été victime d’autres agissements de cette femme (achats presque forcés dans un magasin). Annick directrice commerciale lui avait donné un foulard en signe d’attachement. N’ayant pas voulu le remettre à Karine Le Marchand lors du bilan ayant toujours l’espoir d’un redémarrage de cette histoire, il finissait par le remettre à la présentatrice indiquant vouloir le détruire, Thierry déclarant que c’était sans aucun remord.

L’amour est dans le Pré, Seconde Chance (2015). Cette émission mettait en scène six anciens candidats malheureux de précédentes saisons, à savoir Jeanne (saison 7), Christophe (saison 3), Philippe Riché (saison 8, mais aussi prétendant saison 9), Marylin (saison 4), Philippe (Auvergnat de la saison 5), Philippe (midi-pyrénéen de la saison 6). Jeanne échoue de nouveau, Philippe Riché repart au bras de Marie-Pierre mais l’histoire s’écroule bientôt, Marylin échoue de nouveau, Christophe échoue encore après une amourette feu de paille entamée après l’émission seconde chance. Philippe du Lot a beaucoup de mal et échoue de nouveau jetant même l’éponge, c’est aussi le cas de Philippe l’Auvergnat. Cette émission de la seconde chance aura reçu une attention mitigée des spectateurs (diffusée en 5 épisodes), avec un taux de réussite de 0… pointé pour les candidats décidément très durs à caser.

arton78934

Saison 11 (2016) 11 hommes, 3 femmes.

Benoît, 30 ans, céréalier d’Eure-et-Loir, il repart en couple avec Émilie, mais l’histoire n’a pas de lendemain et ne survit guère à l’émission. Il rencontre quelques temps après la sœur d’un de ces amis avec qui il commence une relation. 

Didier, 52 ans, céréalier dans l’Aisne, avec de grandes affinités avec Nathalie, une Belge, cette dernière ne supportant pas une longue attente et indécision, elle décide de partir le laissant avec Géraldine qui finalement l’encourage à recontacter la première prétendante, le contact rétablit il poursuit l’aventure avec cette femme. Ce couple perdure un peu avant de s’effondrer, Didier apparaissant très désabusé et triste dans une émission spéciale (hiver 2017).

Marianne, 46 ans, éleveuse de vaches allaitantes de l’Indre, repart accompagnée d’Yves, ayant débarqué son deuxième prétendant Alain. Ce dernier peu regardant indique qu’il voudrait bien faire la connaissance de Julie, autre candidate de la saison. Quant à Yves, l’histoire tourne mal, Marianne sera même assassine dans ses déclarations à son propos, le considérant comme négatif, fainéant et critiquant toujours tout. Il rencontre par la suite une femme par l’intermédiaire de Paulo, candidat de la saison.

Bruno Glock, 46 ans, viticulteur dans le Bas-Rhin, il entame une timide histoire d’amour avec une prétendante, l’autre ayant décidé de partir. Cette dernière amoureuse transie de lui le fait sans doute fuir, car il ne semble pas avoir de réels sentiments pour elle, il se présente au bilan seul et était toujours célibataire et un cœur à prendre (novembre 2016).

Guillaume, 41 ans, éleveur de vaches allaitantes, il invite deux prétendantes, Sandrine et Valérie, il  repart accompagné de Sandrine.

Monique, 54 ans, hélicicultrice dans les Alpes-Maritimes, elle repart avec Jean-Marc, l’histoire tient la route au point qu’ils achètent un appartement ensemble en 2017, et se trouvaient toujours ensembles l’année suivante.

Jean-Paul, 37 ans, éleveur de vaches laitières dans le Doubs, il invite Olivia et Marie, la première se sent vite mal à l’aise et préfère le départ. Il commence une idylle avec Marie, une prétendante qui avait déjà envoyé un courrier à Loïc de la saison 5, mais il n’apparaît pas avec elle au bilan, cette dernière l’attaque ensuite dans les médias en affirmant qu’il n’avait jamais eu l’intention de vivre avec elle, à cause de son fils autiste, et l’avoir emmené jusqu’au week-end amoureux pour se médiatiser un maximum de temps et pouvoir recevoir après l’émission le plus de courriers possible. Il dément ces allégations en indiquant qu’il manquait quelque chose, le petit truc de l’amour est que c’était là l’unique raison de cet échec (novembre 2016).

Paulo, 60 ans, éleveur de chevaux postiers dans le Finistère, il repart seul après avoir débarqué sa dernière candidate et monté le public contre lui. Il rencontre finalement une voisine, Caroline, qui lui téléphone l’ayant vu à la télévision, l’histoire est heureuse, elle s’installe chez lui par la suite (vers octobre 2017).

Sébastien, 37 ans, éleveur de vaches laitières et allaitantes, producteur de sapins de Noël, en Normandie, Seine-Maritime, il repart accompagné de Charlotte. Il monte au créneau dans les médias en dénonçant un montage vidéo qui ne le mettait pas en valeur dans l’émission (octobre 2016), durant la diffusion de l’émission à la TV. Le couple ne va pas très loin et se sépare dans la dernière semaine de l’année 2016.

Eric Priet, 49 ans, éleveur de vaches allaitantes et de moutons, de Saône-et-Loire, ne reçoit qu’une unique candidate, Françoise, et décide de repartir seul, cette dernière sera choisie dans la saison suivante par un autre agriculteur qui se mettra en couple avec elle. L’émission profite cependant à Eric, qui reçoit une cinquantaine de nouvelles lettres après l’aventure télévisuelle, il découvre sa compagne, se met en couple, cette femme lui donne une fille, Victoire (mars 2018).

Julien, 32 ans, éleveur de vaches allaitantes de la Meurthe-et-Moselle, particularité d’être handicapé suite à un accident domestique, une idylle s’installe avec l’une des candidates, Louise, après avoir sous un ultimatum éconduit la seconde, Charlotte, finalement Louise met fin à l’histoire sans trop d’explications valables, prétextant ne jamais pouvoir s’acclimater à la région après seulement quelques jours passés sur place. Elle sera la cible de quolibets et de critiques. Il découvre une compagne à la fin du mois de mai 2017, filant des jours heureux au moins jusqu’au début de l’année 2018.

Bernard, 49 ans, éleveur de vaches laitières en Picardie, il reçoit une quarantaine de courriers et s’attendait à beaucoup moins. Il invite à la ferme Véronique et Isabelle, demandant vite à la première de prendre le large. Isabelle l’accompagne mais la sauce ne prend pas entre eux deux. Un échange médias interposés a lieu à la fin de l’année 2016, Bernard indiquant qu’un rapprochement s’était déroulé après la fin de l’émission mais qu’elle s’était montrée dirigiste, Isabelle dément et parle de mensonges de sa part, l’histoire sombre dans le scabreux.

Bernard, 60 ans, céréalier de Haute-Garonne, repart au bras de Michelle, mais la situation tourne mal, le couple se sépare six mois plus tard, il apparaît dans une émission sur le devenir des candidats où il explique son échec (janvier 2018).

Julie, 40 ans, éleveuse de moutons dans les Vosges, elle invite deux prétendants, Christophe et Frédéric, mais secrètement avait un autre homme en tête, elle ne laisse donc aucune chance aux deux hommes et provoque la colère des téléspectateurs hallucinés par sa froideur, elle finit par exprimer ses raisons, provoquant de nouveau le dépit et des réactions vives des internautes. Elle se retrouve en couple avec un homme qu’elle avait commencé à fréquenter lors du tournage du bilan de l’émission.

3bb65ade0b766f803fa2b93f62229

Saison 12 (2017) 11 hommes et 3 femmes.

Christophe, 46 ans, vigneron en Franche-Comté, il repart seul après avoir craqué pour Angélique qui finalement le laisse sur le bord de la route, mais en dehors de l’émission le couple démarre finalement une aventure qui fonctionnait encore en octobre 2017.

Gérard, 52 ans, repart accompagné, mais des doutes assaillent sa compagne lors de l’émission finale, le couple tient finalement la route mais avec quelques difficultés.

Julie, 33 ans, repart accompagnée avec Jean-Michel, le couple ayant difficilement accroché les wagons va pourtant poursuivre sa route et se trouve toujours uni à la nouvelle année 2018.

Romuald, 42 ans, repart accompagné d’Emmanuelle mais l’histoire tourne mal, Romuald émet des doutes et provoque la séparation.

Roland, 60 ans, éleveur de vaches à viande en Auvergne, il choisit Christiane comme prétendante, mais très vite après l’émission débarque cette dernière sans plus de manière, elle s’exprime alors sur lui dans des termes peu élogieux (automne 2017).

Raphaël, 44 ans, pêcheur sur le Léman, Haute-Savoie, il repart seul après avoir eu une relation avec une prétendante et s’être mal comporté par des actes et déclarations contradictoires. Lors de l’émission finale, elle s’exprime sans fard devant lui, Raphaël sera unanimement décrié par les téléspectateurs écœurés. Il indique dans une émission bilan avoir trouvé l’amour mais n’être pas installé encore avec sa nouvelle compagne (janvier 2018).

Carole, 48 ans, éleveuse de chiens, de la région PACA, repart accompagnée de Didier qui s’installe chez elle, mais devient silencieux et taciturne, ne parlant plus, il quitte la maison après seulement trois semaines. Elle trouve finalement un autre compagnon en dehors de l’émission Steeve et se déclare très heureuse (septembre 2017). Ce dernier avait envoyé une lettre à Carole, mais il était à ce moment en instance de divorce et fut écarté par la production. C’est après la fin de l’émission que le courrier fit son petit effet.De manière assez cocasse, Didier va ensuite entamer une relation avec une ancienne prétendante de Jean-Noël, Sandrine dans la saison 8.

Vincent, 45 ans, éleveur de brebis, il repart avec Karine, mais l’histoire ne tient pas jusqu’au bilan final car le couple se sépare bientôt faute de passion et de déclic. D’une manière très étonnante, il rebondit avec la prétendante d’un autre candidat, Marie-Laure, la compagne laissée sur le bas côté par le pêcheur Raphaël.

Pierre-Emmanuel,  43 ans, céréalier et éleveur de vaches allaitantes en Centre Val de Loire, il repart accompagné de Gwladys, leur couple tenait toujours fermement la route l’année suivante.

Nathalie, 27 ans, repart accompagnée de Victor, elle aura invité trois prétendants à la ferme, Bastien, Sébastien et Victor, un fait exceptionnel. L’un des prétendants décide donc de repartir de son propre chef (Sébastien), ne trouvant pas le feeling avec la jeune femme, le second Bastien est débarqué, une histoire démarre avec Victor. Elle émet après l’émission des critiques publiques sur le montage et l’image d’elle montrée au public. Son couple tenait toujours après 9 mois depuis le tournage (janvier 2018).

Jean-Marc, 48 ans, éleveur de vache et vigneron en Bourgogne, repart accompagné avec Françoise qui avait participé comme prétendante à la saison précédente (unique prétendante d’Eric).

Sébastien, 40 ans, éleveur de vaches et de brebis, repart accompagné d’Émilie, ils se pacsent très vite avant le bilan final, l’histoire tenait toujours la route en 2018, et s’installait ensemble (février).

Patrice, 52 ans, éleveur de vaches laitières en Pays de Loire, il repart seul mais un malaise plane car il profite de l’aventure pour avoir une aventure sexuelle avec sa principale prétendante (il était vierge), qu’il débarque ensuite, malgré des regrets, l’histoire laisse un goût amer. Il est à noter que durant son portrait il avouait être vierge.

Gilles, 57 ans, céréalier et éleveur de taurillons en Aquitaine, veuf depuis 5 ans, il reçoit beaucoup de lettres mais est déçu par la qualité des courriers reçus, il décide finalement d’abandonner avant le speed dating.

7791858856 les sept premiers agriculteurs de la saison 13 de l amour est dans le pre

Saison 13 (2018) 12 hommes, 2 femmes.

Vincent, 57 ans, pépiniériste et producteur de tomates en Ardèche,

Thomas (homosexuel), 30 ans, ostréiculteur en Nouvelle-Aquitaine,

Thierry, 38 ans, éleveur de vaches allaitantes en Occitanie,

Samuel, 40 ans, éleveur de vaches laitières bio, en Nouvelle Aquitaine,

Jean-Claude, 55 ans, éleveur de brebis, il a la caractéristique de partir en Russie et en Ukraine à la recherche d’une épouse. Il vit une histoire traumatisante avec une femme qu’il définit comme seulement intéressée par l’argent, c’est l’exemple type de l’égaré dans le monde slave, non préparé. Il se marie trop vite sans faire venir son épouse en France, le mariage se déroule en Ukraine, sa compagne une fois arrivée en France déclare exécrer sa maison, détester la campagne et l’agriculture… comme cela arrive parfois, elle l’attaque en justice en l’accusant de violences conjugales… imaginaires, Jean-Claude est innocenté, la belle ukrainienne repart chez elle.

Jacques, 48 ans, éleveur de vaches allaitantes, dans les Alpes,

Aude, 36 ans, éleveuse de vaches laitières et allaitantes, en Bretagne,

Émeric, 32 ans, apiculteur et producteur de sapins en Bretagne,

Eric, 51 ans, éleveur de vaches allaitantes, en Auvergne,

Patrice, 50 ans, osiériculteur et vannier du Centre-Val de Loire,

Daniel, 47 ans, éleveur et céréalier de Normandie,

Guy, 57 ans, charcutier et éleveur de brebis dans le Couserans,

Aurélia, 36 ans, à la tête d’une ferme pédagogique en PACA,

Raoul, 36 ans, éleveur de brebis et de taurillons de l’île de la Réunion,

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 3005 fois Dernière modification le samedi, 01 septembre 2018 13:57