fbpx
 

Blog actualités de l'agence CQMI

Nos Dernier Articles (Un article tous les dimanches)
Immigration des Femmes Ukrainiennes : Et Après ? Femme ukrainienne en difficulté

Immigration des Femmes Ukrainiennes : Et Après ?

2 avril 2022

Cher Ami,

 

Certains hommes parmi nos clients me posent la question:

 

- C'est bien beau tout cela, les femmes ukrainiennes se précipitent dans nos bras parce que la guerre les a jetés hors de chez elles. Mais que va-t-il se passer quand la guerre finira ? Retourneront-elles en Ukraine?

 

La question n'est pas si bête.

Après tout, elles ont été poussées vers la sortie. 

Ce n'est pas un choix murement réfléchi.

Les décisions basées sur des émotions violentes sont-elles de bonnes décisions ?

Hélas, c'est rarement le cas.

Toutefois, je voudrais relativiser cette inquiétude avec plusieurs éléments de réflexion à prendre en considération et que j'expose dans cette lettre:

 

***

 

1/ Nos adhérentes inscrites avant la guerre avaient déjà fait ce choix.

 

En effet, il s'agit d'une condition d'inscription dans notre agence matrimoniale.

Les femmes célibataires comprennent bien qu'en faisant cette démarche, elles acceptent de quitter leur pays.

Donc, au départ, c'est un premier élément à prendre en considération. 

Les femmes ukrainiennes de notre agence avaient déjà pris cette décision avant la guerre. 

La guerre n'a fait que renforcer leur décision de partir.

À ce sujet, certains spécialistes ukrainiens expliquaient (avant la guerre) que seulement 15% des femmes souhaitaient quitter l'Ukraine.

On peut raisonnablement penser sans se tromper que ce pourcentage a fortement augmenté en avril 2022. 

Vu que nous avons repris les inscriptions depuis quelques jours, on doit s'attendre à une recrudescence massive des candidatures.

Je rappelle que vous pouvez voir les nouvelles inscrites sur notre page Facebook et la page ScoopIt.

À suivre...

 

***

 

2/ Les femmes ukrainiennes avec enfant

 

Lors du Noël des enfants ukrainiens à Montréal, je vous avais déjà mentionné la belle métaphore de la directrice du centre culturel russe à Montréal.

Elle comparait le processus d'immigration avec celui de la plantation d'un arbre. 

Plus l'arbre est jeune, plus il est facile de le replanter.

Plus il est grand et âgé, plus la transplantation devient risquée et périlleuse.

Vous avez compris ce que cela signifie : les enfants vont s'intégrer en quelques mois alors que ce sera bien plus difficile pour sa mère. 

Par contre, une mère ukrainienne ne brisera jamais le lien avec son enfant et encore moins son confort. 

Une fois que son enfant aura pris racine dans le pays d'accueil, les dés seront jetés.

Elle restera aux côtés de son enfant.

Vous n'avez aucun doute à avoir sur le sujet. 

Même en cas de séparation, elle restera dans le même pays que vous 

Mais elle ne retournera pas en Ukraine.

 

***

 

3/ Les femmes ukrainiennes sans enfant et sans famille

 

Si vous accueillez une femme ukrainienne qui vient chez vous sans famille et sans enfant, la question est beaucoup plus délicate.

Rien ne garantit qu'elle s'intégrera et qu'elle restera. 

Cela va dépendre de plusieurs facteurs tout aussi importants les uns que les autres:

 

- À quelle vitesse apprendra-t-elle la langue ?

- Trouvera-t-elle un emploi qui lui plaise rapidement ? 

- Se fera-t-elle des amis dans votre région ?

 

Bref, si vous accueillez une femme ukrainienne sans enfant, vous aurez bien plus de pression sur les épaules.

Car, au final, cela dépendra surtout de vous et des moyens que vous pourrez mettre à sa disposition pour son intégration dans votre pays.

Bien des hommes pensent se simplifier la tâche en rencontrant une femme sans enfant alors que c'est souvent le contraire.

 

 

***

 

4/ Combien de temps durera la guerre ?

 

C'est la grande question du moment.

Tous les experts débattent sur le sujet.

Personne ne sait vraiment, mais on n'a vraiment pas l'impression de voir venir une fin rapide au conflit. 

À mon humble avis, c'est parti pour durer...des années... 

Or voilà : 

Les Russes bombardent toutes les régions d'Ukraine avec des bombes qui n'explosent pas toutes. 

Les Ukrainiens ont miné le sol un peu partout. 

Pensez-vous qu'une femme ukrainienne, même une farouche patriote, voudra retourner dans son pays en prenant le risque que son enfant marche sur une mine dans un champ lors de ses vacances d'été.

Probablement pas.

Vous imaginez les enfants sur la plage à Odessa qui déterrent une mine en faisant un château de sable.. 

Scénario d'horreur. 

En fait, la guerre ne fait que commencer. 

On se dirige tout droit vers une forme d'Afghanistanisation de l'Ukraine. 

Même si on admettait que la Russie prenne le dessus après des mois de conflit, on assisterait alors à une révolte de la population contre l'occupant avec tout ce que cela suppose comme morts violentes.

Attentats, fusillades, explosions, et autres réjouissances.

Voilà pourquoi je pense, sans trop me tromper que les femmes ukrainiennes qui quittent leur pays ne sont pas prêtes d'y remettre les pieds.

Et beaucoup le savent.

Vous pouvez le lire dans leur regard quand on les voit marcher vers la Pologne. 

Les yeux rougis par les larmes.

Ce qui nous amène en droite ligne à la conclusion de ce texte:

 

 

***

 

5/ Les femmes ukrainiennes sont réellement en situation précaire.

 

La situation de toutes ces femmes et enfants en provenance d'Ukraine est finalement devenue terriblement dangereuse.

Elles deviennent potentiellement des proies faciles pour des hommes peu scrupuleux. 

Pour vous donner une idée de ce que je vous écris, en réponse à notre projet d'aider une femme ukrainienne en détresse, voici ce qu'un homme a écrit à une femme de notre agence :

 

- Je comprends que tu es en difficulté et je t'invite à venir à la maison mais je dois bien te prévenir que je n'ai qu'un seul lit donc on devra dormir tous les 2 dans le même lit.

 

Je vous assure que c'est véridique. 

Voilà un homme qui cherche à utiliser la situation à son avantage sans avoir le moindre respect pour le malheur de ces femmes.

Toutes ces femmes sont dans une situation TRÈS précaire. 

Et c'est aussi la raison pour laquelle je me désole de voir certains hommes m'écrire qui se plaignent qu'ils ne trouvent toujours pas de femmes à leur gout. 

Comme si leur problème pour trouver une femme était plus important que le problème de ces milliers de femmes et d'enfants qui se sont retrouvés sans rien, du jour au lendemain.

Imaginez ne serait-ce qu'une seconde cette femme et son enfant qui ont TOUT perdu en quelques secondes : leur maison, leurs affaires, leur école et leur travail, leur famille, leur pays, leur voiture. 

En une minute, elles ont TOUT perdu.

Que feriez-vous à leur place ?

 

Ce matin, juste avant de vous envoyer cette lettre, voici le message que nous recevons d'Irina qui vient de Marioupol :

 

Bonjour, je suis de Mariupol. Je suis venue ici à Berlin. Pour une raison quelconque, je voulais rester ici car il y a beaucoup d'Ukrainiens ici, mais malheureusement, il n'y a plus de place à Berlin. Je n'en trouve pas moi-même.  Les gens ne sont pas très réactifs, ou je ne rencontre personne qui pourrait m'aider à trouver un logement. Maintenant, ils peuvent m'envoyer dans un endroit qui accepte encore des gens, mais quand je demande où, personne ne sait rien. J'ai peur d'aller vers l'inconnu. Je suis seule. Si votre agence peut m' aider, je vous en serais très reconnaissante.  Malheureusement, je n'ai nulle part où aller.  Ma ville de Mariupol a été rayée de la surface de la terre. Je ne sais pas quoi faire. Parfois, j'ai envie de me jeter d'un pont, mais je suis lâche, même pour ça...

 

Si vous voulez aider Irina, je vous donne son email gratuitement sans inscription.

 

***

 

Alors j'espère que si vous lisez cette lettre avec émotion vous serez capable de faire preuve d'empathie et de respect, même si vous êtes célibataire à la recherche d'une femme ukrainienne.

Ne profitez pas de la situation. 

Restez humain. 

 

 

Je vous souhaite un bon week-end en santé !

 

Antoine.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 739 fois Dernière modification le dimanche, 03 avril 2022 17:27

mail [email protected]
viber icon +1 514 794-5053

Termes et Conditions   © Agence CQMI