fbpx
 

Blog actualités de l'agence CQMI

Nos Dernier Articles (Un article tous les dimanches)
Quelques exemples d'égoïsme à l'occidental en temps de guerre Lâcheté à l'occidental

Quelques exemples d'égoïsme à l'occidental en temps de guerre

23 mars 2022

Cher Ami,

 

La guerre en Ukraine est une occasion unique de voir apparaitre au grand jour des extrêmes comportementaux chez les hommes de notre agence.

Dans cette lettre je mets la loupe sur un trait de caractère intéressant : le centrage sur soi. 

Dans mon précédent message, je vous parlais de la générosité des hommes belges et français de notre agence matrimoniale.

Et c'est vrai ! (lisez le texte de Gilles en conclusion pour preuve)

Ma femme en a parfois pleuré, devant le comportement héroïque de certains hommes qui sont allés risquer leur vie pour chercher en voiture leur femme ukrainienne et ses enfants.

Mais hélas, cela n'est pas la norme. 

On observe à l'opposé des comportements qui soulignent un égoïsme viscéral à l'occidental qui fait froid dans le dos. 

Et c'est justement sur ce type de réaction que Poutine espère gagner sa guerre contre l'occident. 

Essayons de décortiquer ensemble de quoi il s'agit.

 

***

 

1/ Différences de générosité entre pays

 

Moi qui suis français, je suis aujourd'hui fier d'en être un.

La France a montré une générosité hors norme.

Idem pour la Belgique.

Nos clients belges et français ont agi sans hésitation. 

On peut dire avec fierté que grâce à notre programme d'aide d'urgence pour les femmes ukrainiennes, plus d'une dizaine de femmes de notre agence sont déjà en sécurité en France et en Belgique. 

 

Au passage, voici ce que nous a écrit une de nos adhérentes hier : 

Chers Antoine et Boryslava, Cet acte d'aide a dépassé toutes les attentes !

C'est vraiment une approche originale et un grand amour et une grande attention !

J'appellerais votre activité un autre des programmes d'assistance à l'échelle mondiale pour sauver les gens des territoires de guerre !

Avec un grand respect pour VOUS et vos activités !

Elena

 

***

 

À l'inverse, côté de la Suisse, silence radio.

Nous avons pourtant pas mal de clients en Suisse.

J'ai même eu droit à des communications avec certains clients suisses qui m'ont laissé sans voix.

La neutralité est souvent la face polie d'un égoïsme endémique.

Et que dire du Canada ?

Voilà déjà 1 mois que le conflit fait rage en Ukraine et pourtant le Canada n'a encore accueilli AUCUN réfugié ukrainien. 

Un gros ZÉRO ! Bilan net.

Exception faite des enfants ou des conjoints de citoyens canadiens...(ce sont des personnes qui ont un droit de vote, faut faire attention.) 

 

Alors que la Pologne a déjà accepté plus de 3 millions d'Ukrainiens sur son sol. 

Le Président polonais a d'ailleurs apostrophé notre premier ministre canadien lors de sa visite en Pologne:

- C'est étrange lui a-t-il dit, personne ici ne comprend comment faire pour immigrer au Canada. 

Je me pose souvent la question : comment se fait-il que le Canada ait une si bonne image à l'international? 

Un marketing national bien ficelé ? 

On sait pourtant aujourd'hui que des milliers (des millions ?) d'Ukrainiens sont déjà condamnés à une mort certaine...

Poutine qui piétine sur le terrain va très certainement employer des armes chimiques ou nucléaires pour faire avancer son projet d'annexion. 

C'est la prochaine étape logique auquel s'attend le monde occidental.

 

***

 

2/ Le centrage sur soi avec deux exemples terrifiants.

 

Premier exemple:

 

Voici le message que je reçois ce matin, le 22 mars 2022, dans ma messagerie : 

- Question : est ce que mes origines indiennes peuvent etre un probleme pour faire des rencontres avec vos adhérentes ukrainiennes?

 

À ce stade, je vous demande simplement de faire un petit effort d'imagination.

Commencez par imaginer cet homme qui habite à Paris, qui travaille dans un poste de direction, bien comme il faut. 

La personne a un salaire confortable, il aimerait rencontrer une belle femme ukrainienne pour améliorer sa qualité de vie.

Il a peut-être entendu parler de la guerre en Ukraine.

Maintenant, imaginez la jeune femme ukrainienne qu'il aimerait rencontrer à Kiev et qui dort habillée dans son lit car elle doit courir chaque nuit dans l'abri antiaérien de son immeuble.

La jeune femme ne dort plus ou presque depuis plusieurs semaines, elle ne sait pas où sont ses parents, son frère est engagé dans l'armée ukrainienne, il est quelque part au front à Irpin.

Elle a les cernes noirs marqué sous les yeux et ses yeux sont devenus rouges à force de pleurer tous les jours. 

Vous voyez un peu le décalage entre les 2 protagonistes de la situation?

L'un qui habite à Paris et qui se regarde dans la glace le matin en pensant que la couleur de sa peau est un vrai challenge pour rencontrer une femme slave.

Je pense même qu'il éprouve une certaine forme d'apitoiement pour lui-même. (alors que je vous avais expliqué que la couleur de la peau n'a aucun impact sur la réaction des femmes ukrainiennes)

Il pense au plus profond de lui-même qu'il a été profondément désavantagé par la vie.

Nous devrions tous éprouver de l'empathie pour ce pauvre monsieur, n'est-ce pas ? 

De l'autre côté, à Kiev, la femme qu'il convoite et qui risque sa vie chaque minute et qui ne pense pas à sa propre survie mais à ses parents et son frère qui est au front... 

Elle ne sait même pas si ses parents sont encore en vie.

Vous voyez un peu le contraste saisissant de la situation ?

Voici un très bel exemple de centrage sur soi, à l'occidental.

Mais pour mieux comprendre, je vous propose un autre exemple tout aussi édifiant.

 

***

 

Deuxième exemple:

 

Un homme m'écrit hier le 21 mars 2022, appelons-le Baptiste :

 

- Je veux bien m'inscrire dans votre agence qui a l'air sérieuse. J'ai pris RDV chez un photographe professionnel la semaine prochaine pour les photos de mon profil. Je tâcherai de sourire pour augmenter mes chances ! :-)

 

Maintenant, je vous demande de faire un deuxième effort d'imagination. 

Imaginez Baptiste lors de sa séance de photo qui rigole aux blagues du photographe pour multiplier ses chances de succès avec une belle femme ukrainienne. 

Il est content de sa séance photo.

Le sourire est bien large, on y voit une belle joie de vivre et ses belles dents blanches :-) 

Maintenant, transportez-vous à Kharkiv, presque rasée par les bombes, et imaginez la belle Oksana qu'il aimerait rencontrer et pour qui il a fait ces photos. 

Oksana a vu son oncle prendre un éclat d'obus la semaine dernière. Il ne peut plus marcher, il a perdu beaucoup de sang et comme l'hopital est fermé, on ne croit pas qu'il va survivre.

Elle et sa fille n'ont plus d'eau et d'électricité dans leur appartement. La nuit, il fait - 6 degrés dans la chambre de sa fille.

Depuis 3 jours, elles ne mangent que du pain et de l'eau. Elles ont essayé de fuir par les corridors humanitaires mais les Russes tirent sur les civils qui tentent de fuir vers le Sud.

 

Excusez mon langage mais qu'est-ce qu'elle en a foutre des beaux sourires de Baptiste ???

 

Vous voyez un peu le contraste ? 

Un autre exemple de centrage sur soi.

 

***

 

3/ En séduction, cela ne pardonne pas.

 

Si vous lisez cette lettre et que le sujet de la séduction vous intéresse, sachez que ce trait de personnalité ne pardonne pas en mode séduction. 

Si vous avez l'incapacité à comprendre la position de la femme que vous voulez séduire, vous serez seul toute votre vie. 

C'est un fait, indiscutable.

Et c'est une caractéristique de beaucoup d'hommes.

Bien plus que tout ce que vous pouvez imaginer.

Les hommes qui ne comprennent pas cette règle de base pourront s'inscrire sur tous les sites de rencontre qui existent sur la planète et le résultat sera toujours le même :

Ils seront toujours malheureux en amour.

Si, en temps de guerre, vous ne comprenez pas que ces femmes ont surtout besoin de votre aide, votre démarche n'a aucun intérêt.

Ces femmes ont besoin de votre aide, sous quelque forme que ce soit (soutien moral, financier, hébergement, nourriture, etc..)

La couleur de votre peau, le sourire sur vos photos, le pays où vous habitez, elles n'en ont rien à foutre !!!

 

Tenez-le pour un fait.

 

***

 

4/ Sur la nature de l'homme

 

Pour conclure j'aimerais mettre en rapport 2 exemples de réaction masculine par rapport à ce drame humain qui se vit en Ukraine. 

Tout d'abord, il y a Charles qui m'écrit ce matin :

 

- Antoine, je comprends que vous permettez aux hommes de rentrer en contact avec les femmes ukrainiennes de votre site, même pendant la guerre. Toutefois je préfère m'abstenir, je ne voudrais pas qu'une femme profite de la situation et de ma faiblesse pour quitter son pays et venir chez moi.

 

Stupeur...

Mais c'est totalement vrai, je vous promets. 

Je mets en rapport la remarque de Charles avec la lettre de Gilles que je viens juste de recevoir :

 

Bonjour Antoine 

J’ai été obligé de refuser  IRINA car je suis en contact avec plusieurs familles de réfugiés Ukrainiens. 

Je t’avais informé que j’avais accueilli à la maison Natalya d'Odessa avec ses deux filles ( nous avons obtenu hier un droit de séjour de 6 mois renouvelable et aujourd’hui une allocation de demandeur d’ asile de 400€ par mois). 

J’attends aussi Ekaterina ( Actuellement à Cracovie car son fils de 7 ans est hospitalisé) avec ses deux garçons et la grand mère. 

J’aurai au total 7 personnes et cela me prend beaucoup de temps et ne me permet pas d’être disponible pour d’autres contacts supplémentaires.

Je suis aussi en contact régulier avec Nadia installée à Vernet en Suisse, avec Viktorya installée à Alicante en Espagne, Véra toujours en Ukraine, Yulia restée à Kiev…

Je ne peux pas faire plus tant que la guerre ne sera pas finie et que mon urgence n’est plus aux rencontres mais à la solidarité humaine. 

D’ailleurs moralement, je conçois mal comment une femme en détresse peut choisir aujourd’hui librement un partenaire dont elle dépend matériellement à 100%

J’épouserai plus tard une femme libre de ses choix, une femme qui aura retrouvé son indépendance matérielle, financière mais dans tous les cas je ne veux pas profiter d’une situation de faiblesse dans laquelle se trouve aujourd’hui les adhérentes. 

je constate avec Natalya à la maison , elle n’a pas la force de prendre des décisions, elle me dit "je suis perdue, j’ai tout perdu", "je ne sais pas quoi faire, où aller, quoi décider » 

Ces femmes et ses enfants ont besoin de reconnaissance, d’aide, d’amitié et de compassion. 

Bien cordialement

Gilles

 

 

À votre avis, qui est dans le vrai ?

 

Etes-vous plutôt un Gilles ou plutôt un Charles ?

 

Réponse de Gérard en Suisse

 

Bonjour cher Antoine

Je me permets de revenir sur votre avant dernière lettre qui m’a interpellé concernant la neutralité de la Suisse mon pays, je dois vous informer qu’un énorme élan de solidarité du peuple et de mon gouvernant s’est développer au cours des événements, premièrement la Suisse a bloqué les avoir des oligarques russes le peuple se  propose son hospitalité dans leur maison  un status de réfugiés a été mis en place selon les mêmes règles que la communauté européenne la Suisse petit pays participe pleinement à l’aide humanitaire peux être plus discrètement que la France avec ces grands orateurs et sa campagne aux présidentielles ! Pour rappel c’est dans mon pays que la croix rouge internationale est née et que la Suisse participe à toutes négociations entre peuples déchiré par la guerre. Quand à moi je vais bien ou plutôt nous allons bien car Viktoriia m’a rejoint 3 jours avant la guerre et celà je le dois a votre agence. Alors merci et s’il vous plait ne juger pas les Suisses comme des banquiers assoiffé de pognons, salutations,  Gérard

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 896 fois Dernière modification le lundi, 28 mars 2022 12:13

mail [email protected]
viber icon +1 514 794-5053

Termes et Conditions   © Agence CQMI