Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

15 conseils pour voyager moins cher en Russie et à Moscou Moscou by night

15 conseils pour voyager moins cher en Russie et à Moscou

22 décembre 2018

Depuis l'ouverture de nouvelles possibilités en Russie pour l'Agence matrimoniale CQMI, Antoine Monnier a annoncé l'inscription sur le site CQMI d'au moins trois nouveaux profils de femmes russes par jour, et ces femmes sont originaires de toute la Russie, de la capitale Moscou, en passant par les autres grandes villes de Russie que sont Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg, Rostov ou Novossibirsk, de la lointaine Sibérie, de l'étonnante Carélie ou des régions plus chaudes du Caucase. Elles seront bientôt des centaines sur la liste des adhérentes CQMI à rechercher leur mari et il faut bien sûr que nous pensions nous-mêmes à des refontes, à de nouveaux services, à de nouvelles propositions. Parmi elles, l'Agence CQMI propose déjà notre correspondant CQMI à Moscou, Hervé, comme coach à l'amour. Mais il pourra très bientôt être proposé comme pur guide touristique CQMI et enfin comme assistant/interprète CQMI pour les hommes venant à la rencontre de femmes russes.

A l'heure où nous vous parlons, nous proposons seulement des voyages solos pour les adhérents CQMI qui voudraient rencontrer des femmes russes. Mais nous voulons être proches de notre clientèle si cette dernière le désire. Il y a en effet les aventureux qui se lanceront tout seul dans cette aventure et immersion. C'est possible, c'est risqué, mais d'autres l'ont fait. C'est en pensant à ces hommes qu'aujourd'hui nous allons donner des conseils pour voyager moins cher en Russie, pour venir à Moscou et pour organiser vos rencontres, ou votre rencontre avec une femme russe. Il n'y a pas pire en effet que de se laisser dépouiller par des agences de voyage, ou encore de vous faire conseiller par des tour-operators dont la seule raison d'être est de… vous prendre de l'argent. Vous aurez avantage dans tous les cas à vous tourner vers des petites structures de guides, ou encore à utiliser internet au maximum pour découvrir les bons plans. Des économies vous pouvez en faire de très nombreuses et la Russie et Moscou ne sont pas si onéreuses, loin s'en faut.

1- Faire son visa soi-même.

Première des économies à faire, c'est celle de faire son visa tout seul… comme un grand. Ceci ne sera possible et rentable que si vous avez près de chez vous, dans un rayon dirons-nous de 100 kilomètres, l'une des villes suivantes : Paris, Strasbourg, Marseille, Genève et Bruxelles. Ces villes possèdent un consulat ou une ambassade de Russie en France (Belgique ou Suisse), et ont des centres de Visa. Tous les centres sont répertoriés dans ce site officiel du gouvernement russe et vous donneront les informations pour réaliser votre visa vous-mêmes. Vous demanderez un visa tourisme, il vous faudra compter environ 60-70 euros, avec les frais consulaires. Il est impératif de vous rendre sur place, après avoir pris rendez-vous, avec tous les papiers nécessaires, une première fois pour remettre votre dossier, une deuxième fois pour retirer votre passeport et le visa. Les agences vous demanderont entre 120 et 250 euros selon leur niveau d’appétence d'argent et si vous vous rendez dans leurs bureaux ou non. Plus vous serez éloignés d'un centre de visa russe, ou d'une agence de visas, plus cela vous coûtera cher, soit en transport, soit en recommandés postaux (voir étape suivante, le Voucher). 

people 2593251 640

2- Obtenir son Voucher (invitation) gratuitement.

Pour venir en Russie vous avez besoin d'un visa, mais pour le demander, vous avez besoin d'une invitation officielle de Russie : le Voucher. Attention ne demandez surtout pas à une femme russe, que vous devriez rencontrer en Russie de vous faire une invitation. Ce serait pour elle payant, une démarche compliquée à remplir au service de l'immigration et beaucoup de sueurs et de problèmes en perspectives. Vous devez trouver un hôtel en Russie qui vous fournira cette invitation par courriel dans votre adresse électronique. C'est donc une chose à réaliser dans les toutes premières étapes de préparation de votre voyage. Les hôtels vous répondront très facilement (langue anglaise presque obligatoire), et vous devrez bien sûr réserver votre chambre dans ce dernier, mais cette invitation sera gratuite. Vous pouvez aussi vous astreindre à payer cette invitation, via divers fournisseurs sur internet, actuellement entre 13 et 75 euros environ le Voucher. Certains touristes recherchent des hôtels qui fournissent des invitations sans demander des arrhes pour confirmation d'une réservation… puis munis du Voucher font leur demande de visas et viennent ici sans aucun problème… dans un autre hôtel !

3- Évitez l'arnaque des assurances doubles, triples, quadruples !

Si vous payez votre billet d'avion avec votre carte bancaire (Visa, Mastercard et bien d'autres), vous avez déjà une assurance voyage attachée à votre carte bleue qui vous protège. Pour tout voyage en Russie, il vous sera demandée une assurance couvrant votre rapatriement et garantissant une forte somme d'argent pour couvrir vos frais médicaux et autres. En payant avec votre carte bleue, vous avez donc déjà cette assurance qui vous sera réclamée pour faire votre visa au Consulat russe. Pour la demander, prévoir 15 jours, découvrir dans le prospectus d'explications le numéro de téléphone en question, ou demander à votre banque ce numéro. VOUS DEVEZ déjà avoir acheté les billets d'avions avec votre carte bleue pour faire la demande du justificatif d'assurance (et donc avoir les dates, et donc puisque que ce document est demandé pour le visa, faire cette démarche en premier !). Attention donc, aux voyagistes, aux tour-operators, aux agences de visas, aux sites internet qui voudront absolument vous vendre cette assurance… que vous avez déjà. Vérifiez aussi auprès de votre assureur que vos différents contrats ne vous protègent pas également (ce qui est aussi le cas parfois selon vos contrats). En payant une assurance temporaire de voyage, il vous sera pris aux environs de 25/50 euros… souvent inutilement (c'est une arnaque rendue possible par un trou juridique et l'absence de règles pour protéger les consommateurs des produits d'assurances).

4- Achetez vos billets d'avion aux meilleurs prix pour ne pas vous faire plumer !

C'est ici que vous pouvez faire une des plus grosses économies durant votre voyage, votre billet d'avion. N'achetez jamais ceux-ci via une agence de tourisme (qui vous ponctionnera au passage), mais sur internet en fouillant et en vous y prenant longtemps à l'avance (idéalement au moins entre 3 à 6 mois à l'avance). Sur internet utilisez des comparateurs de prix, ils sont très nombreux, pour vous rendre compte des prix réels aux dates où vous allez voyager : parmi eux vous aurez Opodo, GoVoyage, EasyVoyage, VolDirect, Alibabuy, Edream, Kayak ou des comparateurs en langue anglaise si vous maîtrisez cette langue comme Flight Search Direct, il y a beaucoup de comparateurs (la liste n'est pas exhaustive). AYEZ toujours à l'esprit que si vous achetez des billets pas chers sur un site, une prochaine fois ils seront certainement moins chers ailleurs… Ne gardez pas une fidélité aux comparateurs de prix de vols et d'hôtels… cela change très vite. Ne vous arrêtez jamais au premier site, pour avoir une idée des prix possibles et creusez profondément dans internet (cette démarche sera longue, plusieurs heures). Un prix normal, Paris ou Lyon ou Genève pour Moscou, en pleine saison, c'est 400 euros aller et retour, en classe économique avec un bagage de 23 kgs.

5- Faites des escales pour avoir des billets pas chers.

 Pour les billets d'avions, plus les contraintes seront grandes, à savoir une ou plusieurs escales pour arriver à votre but, plus le billet sera peu cher. Le petit jeu des compagnies d'aviation est ici de jouer au tétris pour boucher les trous dans les avions… En choisissant des vols bien sûr seulement en économique, et parfois sans bagage (seulement un bagage à main de maximum 12 kgs), en acceptant de faire des escales, voire d'arriver en pleine nuit à destination, vous ferez des économies… que vous paierez par de la fatigue et un certain stress. En partant d'Europe, de France, ou de Suisse des vols intéressants existent passant par Bruxelles (aéroport très confortable), par l'Allemagne et divers aéroports (Düsseldorf, Munich, Francfort en particulier, il est possible à Munich de prendre des douches pour une somme d'une quinzaine d'euros dans un très grand confort), par la Suisse et beaucoup d'autres pays encore (Espagne, Italie, Grèce etc.). La problématique sera l'attente entre vos vols. En général, 45 minutes à 1 heures vous seront suffisants pour vous rendre à la prochaine porte d'embarquement (et vos bagages suivent automatiquement), mais parfois vous devrez attendre, 2, 5, 12 heures… ne sous-estimez pas l'inconfort que vous connaîtrez, foule dense, peu de siège, peu de conforts, une certaine cherté des services notamment pour vous nourrir et désaltérer. En arrivant très tard dans la nuit à Moscou, vers 2 heures du matin par exemple, vous devrez attendre tôt le matin pour que les trains fonctionnent, et donc subir une nouvelle attente (jusqu'à 5 h 30), ou prendre un taxi forcément beaucoup plus cher (et pouvant vous faire perdre le bénéfice du billet pas cher). Parmi les escales longues possibles, Oslo (Norvège), Istanbul (Turquie), Minsk (Biélorussie, avec impossibilité de sortir de l'aéroport, votre billet à valeur de visa de transit seulement).

6- Voyagez hors saison touristique pour avoir les meilleurs prix.

Tout sera moins cher à des périodes données de l'année pour Moscou et la Russie qui sont : les mois d'octobre et de novembre, les 15 premiers jours de décembre, les tous derniers jours de janvier (évitez absolument la première quinzaine de janvier, les vacances russes tombent toujours entre le 31 décembre et le 14 janvier), le mois de février et mars. Dès avril, la saison touristique commence et tout sera plus cher, billets d'avion et hôtels, surtout à partir de mai et jusqu'en septembre inclus. Cependant en basse saison prévoir d'être très chaudement habillés pour affronter des températures à Moscou vers – 10° C, - 20 ° C (certaines et rares années plus froides, jusqu'à – 35, -38° C). Si vous partez en avril, c'est le mois des fontes de neige, prévoyez d'affronter la fameuse Raspoutitsa, la période de la boue (vérifiez donc en organisant votre voyage que vous avez les vêtements adéquats, car leur achat vous coûtera cher en Occident, peut-être si vraiment vous n'avez pas de moyens, faites-vous prêter une tenue par des gens qui pratiquent les sports d'hiver ? En basse saison, vous pouvez espérer parfois accrocher des billets d'avion à des prix incroyables, personnellement, mon billet le moins cher jamais payé, fut en février 2014, pour un prix aller et retour de 130 euros (un ami en février 2009, 90 euros !).

7- Dégotter son hôtel à Moscou ou en Russie pour pas cher.

L'une des dernières étapes sera de découvrir un lieu où vivre à Moscou ou en Russie, lorsque vous viendrez faire vos rencontres avec des femmes russes via l'Agence CQMI. Dans tous les cas, recherchez les bonnes affaires via des sites comme Booking.com, qui comprend de nombreuses fonctions comme mettre un prix maximum et peu vous permettre de voir aussi les notations de nombreux anciens clients. Vous pouvez aussi entrer comme paramètres les standings des hôtels, et vous pouvez aussi découvrir les auberges de jeunesse, le moyen le moins cher de résider à Moscou (aucun repas, compris, chambres communes selon votre sexe, sanitaires et cuisine en commun etc.), vous pourrez descendre à moins de 8/10 euros la nuit, mais dans des conditions assez précaires (prévoir ceinture spéciale pour avoir vos documents et argent sous votre maillot de corps en permanence, ne pas avoir d'objets de valeurs, de bijoux etc.). En vous y prenant plusieurs mois à l'avance (au moins 6 moins), vous découvrirez des hôtels très bien pour 20/25 euros la nuit.

Tout ce qu'il faut savoir avant de partir à Moscou

les 5 meilleurs hotels à saint-Pétersbourg 

8- Loger chez des amis moscovites, chez la femme que vous venez rencontrer.

C'est évidemment une solution intéressante puisque vous n'aurez rien à payer pour vous loger, ce qui est souvent un gros budget. MAIS, seulement si vous résidez moins d'une semaine, car au-delà vous devez faire un enregistrement de votre personne via les services d'immigration russes (cette démarche est faite automatiquement si vous avez un hôtel et ne coûte rien). De très nombreux touristes n'ont jamais fait leur enregistrement même en restant plus longtemps, mais vous risquez au moindre contrôle une forte amende, et une interdiction de territoire de plusieurs années en Russie (les douanes russes des aéroports ne prennent pas garde à cela). Il va de soit aussi, que loger chez l'une ou la femme que vous venez rencontrer à Moscou, ou en Russie, est un grand risque. Vous ne vous connaissez pas, vous pouvez n'avoir finalement aucun atome crochu ou affinités et vous trouver dans des situations délicates (surtout si vous êtes dans un endroit reculé, isolé, à la campagne et en dehors de Moscou).

9- Demandez à la femme, ou aux femmes que vous venez rencontrer, de vous rejoindre à Moscou.

 Avec 12 millions d'habitants intra-muros, 15 millions avec la banlieue immédiate, la ville de Moscou est vraiment le point névralgique de la Russie. Rares, très rares sont les Russes qui n'ont pas de famille à Moscou, des connaissances, des amis, d'anciens collègues. Vous auriez avantage donc, à la fois pour votre sécurité et faire des économies, à faire venir (à votre charge ou à la sienne, si elle accepte, la ou les femmes que vous voulez rencontrer). Les transports russes sont multiples et variés, comme le train peu cher même sur des longues distances, de plus les femmes russes y sont habituées au confort rustique de voyage. Enfin vous économiserez votre temps, de la fatigue et de l'argent, faire des voyages compliqués, avec des avions, des trains et des bus, ce qui pour les occidentaux est réservé à des russophones ou des aventuriers vraiment aguerris.

10- Offrez-vous une heure ou deux de coaching avec le conseiller CQMI spécialiste de la Russie, ou un Assistant CQMI.

Avec Hervé, vous pourrez préparer votre voyage plus sereinement, il pourra vous donner des bonnes adresses, vous recommander des hôtels, vous indiquer des restaurants pas trop chers, des lieux de visites gratuits et idéaux selon les saisons. Vous pourrez ainsi faire d'autres économies en ne vous faisant pas entraîner dans des lieux où vous serez obligés de dépenser des sommes folles en restauration, découvrir comment avoir la carte de métro la moins chère, les petits trucs d'un Français moscovite et russophone depuis 10 ans, et résidant donc depuis tout ce temps en Russie. Vous pourriez gagner aussi beaucoup de temps et d'énergie en l'employant comme Assistant/Interprète CQMI durant quelques heures de votre ou vos rencontres. Ce temps gagné pourrait être vraiment très précieux par la suite, car lors de vos rencontres, Hervé jaugera immédiatement le genre de femmes que vous aurez en face de vous (ce qui lui permettra de vous faire un debriefing par la suite).

11- Évitez si possible l'aéroport de Paris et d'avoir un parking à payer dans un aéroport.

Vous pouvez choisir un aéroport petit mais plus proche de chez vous, l'idéal, si vous le pouvez étant d'éviter de partir de Paris (tout est toujours plus cher !). Demandez à vos proches de vous déposer à l'aéroport le jour J, et de vous reprendre au retour, vous économiserez une importante somme de transport, et surtout le parking à payer pour votre voiture (Soit parfois une centaine d'euros !). Si vous n'avez pas d'amis… tous les aéroports sont pourvus de gare qui déversent des passagers pour l'aéroport, le prix d'un billet de train pour vous rendre à l'aéroport pourrait être moins cher que votre parking, l'essence et les péages dépensés !

airport 1105980 640 

12- Ne faites pas de change en Europe… et dans les aéroports !

Vous voulez de l'argent russe, ne faites jamais de change en Europe et surtout pas avec la Banque de France par exemple… vous vous ferez voler une commission non négligeable. Ne faites pas de change également en arrivant à Moscou dans les aéroports. Prévoyez d'avoir pris des euros suffisamment pour votre séjour. Vous les changerez plus tard dans le centre-ville aux meilleurs cours et vous n'en trouverez pas de meilleur (même pas en Suisse !). Pour se faire, renseignez vous aussi avant de partir du cours du jour ! Dans le centre-ville, privilégiez les changeurs qui se trouvent dans une banque et contrôlez les cours d'achat et de vente.

13- N'utilisez jamais ou peu souvent votre carte bancaire en Russie.

A chaque utilisation de votre carte bancaire en Russie, vous serez ponctionnés d'une commission non négligeable de plusieurs euros (les banques russes et les banques occidentales se servent ainsi grassement sur les touristes). C'est la raison pour laquelle vous devez arriver avec une somme d'argent en euro, que vous changerez en roubles dès que possible au meilleur prix.

14- A l'arrivée, ne prenez pas un taxi mais les aeroexpress moscovites.

Il y a trois aéroports à Moscou, Vnoukovo, Domodedovo et Sheremiétevo, vous arriverez probablement par l'un des deux derniers, et tous sont desservis de toute façon par un train aeroexpress. Un billet unique pour se rendre dans une gare du centre de Moscou (Paveletskaya pour Domodedovo, Belorouskaya pour Sheremetiévo, ou Kievskaya pour Vnoukovo) vous coûtera environ 500 roubles (soit 7 euros), contre le double minimum pour un taxi. Ces trains partent toutes les 35 minutes environ, de 5 h 30 à 00 h 30). Il vous faudra ensuite poursuivre en métro et trouver votre chemin vous-mêmes jusqu'à votre hôtel. Vous aurez pris soin donc de vérifier tout cela avec l'adresse de votre hôtel, et Google Map, afin de découvrir la station de métro la plus proche (et votre cheminement).

metro 3269551 640 

15- Sur place ne vous déplacez qu'en Métro.

Vous gagnerez de l'argent en utilisant seulement le métro moscovite durant tous vos déplacements, c'est très sûr, pratique, idéal, rapide et peu cher (entre 0,5 et 0,75 centimes d'euro le trajet). En général de toute façon, vous n'aurez que peu de déplacements hors du centre ville, et la Russie est un pays où les transports en commun sont très bien organisés (mieux qu'en Europe !).

Il existe beaucoup d'autres petits trucs pour réduire la voilure de votre voyage et ses frais, mais vous voilà déjà très bien armés pour appréhender mieux la Russie, nous répondrons aux questions de nos adhérents ou visiteurs qui voudraient que nous approfondissions un sujet ou un autre sur la Russie, merci d'envoyer vos questions à Antoine et au CQMI !

Articles connexes :

 

12 étapes pour marier une femme russe

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 161 fois