Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

l'homme est un guerrier l'homme est un guerrier Clint

Hommes des pays occidentaux, levons-nous!

9 avril 2016 Par dans Blogue CQMI

Depuis que les femmes des pays occidentaux ont rangé les hommes dans le placard, que reste—t-il réellement de nos valeurs masculines dans les sociétés modernes occidentales ? Rappelez-vous il n’y a pas si longtemps quand on pouvait voir au moins à la TV les images viriles de Clint Eastwood dans les westerns ou bien encore Kirk Douglas dans Spartacus. Que sommes-nous devenus ? Pourquoi les garçons d’aujourd’hui vivent seuls et dans la peur du sexe féminin. Quelques éléments de réflexion…

 

Au fond, un mec c’est quoi ?

L’homme au sens archétypal incarne les valeurs masculines, la masculinité. Tous les gars de tous les pays savent en essence ce que c’est que d’être un homme. Et lorsqu’on se sent réellement de sexe masculin, alors on se sent bien, vous pouvez me croire ! L’archétype du mâle est la solidité, la force, le roc (comme aiment le dire les femmes en Russie). C’est un guerrier qui chasse et revient avec la viande de l’animal féroce qu’il a su tuer au péril de sa vie. L’homme est fort, il protège sa famille et ses enfants. Il utilise son intelligence au service des siens et se sent ainsi valorisé dans la société qu’il construit en harmonie avec les femmes. Chacun sa place et la place du père de famille est aussi importante que celle de la femme et des enfants. Alors que s’est-il passé ? A quel moment l’homme a-t-il perdu sa place ?

Le soulèvement des filles et la mise au rencard des gars

Dans une société stable et prospère comme celle dans laquelle nous vivons, les femmes ont vite compris que les valeurs masculines de la force, du combat et de la guerre, ne sont pas réellement très utiles. La diplomatie a bien meilleur gout, et elle est bien plus efficace. Les garçons peuvent bien s’amuser à jouer à la guerre mais tout cela n’a pas grande utilité. L’intelligence féminine a pris tout son essor pour petit à petit remplacer le rôle autoritaire du patriarche par une figure plus féminine et plus douce mais qui n’en est pas moins implacable : la justice. La justice c’est le jugement de la société, celle qui peut à tout moment vous enfermer et vous soumettre. Pas besoin de mâles, il suffit d’un juge dans une robe noire et votre sort est décidé. Dans nos belles sociétés modernes, les filles, au nom d’un féminisme sans réelle définition (qui peut dire honnêtement que les mecs ne sont pas pour l’égalité des sexes devant la loi) ont décidé de reprendre le contrôle. Et qui peut bien leur en vouloir ? N’est-il pas plus simple de diriger plutôt que d’être diriger ?

Quelle place pour les gars dans la société moderne ?

L’homme n’est pas bête, il a bien compris que la force physique n’a plus grande utilité que pour aider son beau-frère à déplacer la motoneige, ou construire le chalet de campagne. Alors il s’en excuse, il se sent inutile, les bras ballants. L’homme cherche à se rendre utile et il ne comprend pas ce qui lui arrive. Pendant ce temps, les femmes exultent, enfoncent encore un peu plus le clou. Les universités se vident de leur contingence masculine au profit des femmes, les lois sont modifiées pour soumettre l’homme à la peur. Les médias diffusent en permanence des informations destinées à dévisser l’homme de son piédestal ancestral. Les hommes s’isolent dans leurs retraites de campagne, s’éloignent des villes et vivent seuls dans la peur du sexe féminin. La femme toute puissante est devenue terriblement puissante avec le glaive de la justice à ses côtés. L’homme ne veut plus se marier, ne veut plus d’enfants, il attend, il a peur, il se cache. Tous ses repères se sont évaporés dans la société moderne qui n’a plus besoin de son courage, de sa force et de son autorité. Les femmes le disent elles-mêmes dans les médias :

Pourquoi devrais-je m’encombrer d’un homme à mes côtés si je suis auto-suffisante ?

Quel avenir pour une société qui dévalorise les valeurs masculines ?

Dans une société moderne bien organisée, tout est automatique. On mange, on dort, on prend le bus, le métro ou la voiture. On amène sa voiture au garage, on appelle le plombier, on se fait livrer de la pizza. Bref tout va bien… Quand la société se dérègle, catastrophe, les femmes sont désorientées, bien plus que les hommes. Avez-vous déjà vu une femme qui a perdu son téléphone cellulaire ? Le monde s’arrête. La société qui dévalorise et exclut les valeurs masculines s’expose à de graves dangers. Le terrorisme nous rappelle à l’ordre, la violence gratuite qui détruit tout sur son passage n’obéit pas au glaive de la belle justice toute-puissante.

Nous, les guerriers réveillons-nous !

Pourquoi avoir peur de l’autre sexe ? Pourquoi s’isoler ? Pourquoi ne pas engager le dialogue et assumer qui nous sommes ? Nous sommes utiles pour la société au même titre que les femmes le sont. Nous avons le devoir de nous exprimer dans notre langage masculin, et nous devons arrêter d’avoir peur. L’homme prend des risques, il est courageux, batailleur, il aime la compétition, il aime se comparer. Il est parfois autoritaire et vindicatif. En tous les cas, sa place n’est pas dans le placard! Et les femmes dans les pays de l'Europe de l'est nous le rappellent.

Voir nos vidéos des adhérentes qui parlent des valeurs masculines

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Lu 1727 fois Dernière modification le mercredi, 16 novembre 2016 16:55
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating: