4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, QC, H2J2L1
Google Maps

Centre Québécois des Mariages internationaux 4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, Qc, H2J2L1
Google Maps

Skype, le piège ? Skype, le piège ? Agence de rencontre CQMI

Skype, le piège de la communication à distance ?

7 juillet 2016 Par dans Blogue CQMI

De nombreux hommes se font piéger avec la croyance selon laquelle il serait possible de démarrer une relation sérieuse avec le logiciel Skype sans jamais avoir fait de rencontre réelle à Kiev en Ukraine. Une relation sérieuse amoureuse ne peut pas démarrer autrement que par une vraie rencontre en chair et en os. Si certains d’entre vous pensent pouvoir avoir la certitude que tout est réglé et défini avant leur voyage romantique en Ukraine, ils se trompent lourdement. C’est certainement tentant de s’inscrire dans une agence de rencontre internationale, choisir un profil de femme russe ou ukrainienne, faire quelques discussions par Skype et obtenir la garantie que vous avez trouvé la femme de votre vie avant votre voyage en Ukraine. Dans la vraie vie, hélas, cela ne se passe pas comme ça…

Le client de l’agence de rencontre internationale qui a peur de se faire arnaquer et qui se transforme en enquêteur

Nous avons eu cette semaine un client qui nous a expliqué avoir rompu la relation par Skype avec une adhérente en Ukraine après avoir fait une enquête à distance sur la personne. Sans jamais avoir rencontré cette femme ukrainienne, le client se transforme en enquêteur à distance. En analysant les photos, l’environnement autour de la dame, ce qu’elle dit ou écrit, le client prend une décision après plusieurs mois de correspondance.

Après 2 mois de discussions régulières par Skype, le client de l’agence matrimoniale décide de mettre fin à la communication sur un point de désaccord.

Au départ tout va bien, la jeune fille de Kiev en Ukraine accepte la communication, quelques échanges de lettres puis vient le premier rendez-vous avec Skype. Après un début très prometteur, au bout de 2 mois d’échanges réguliers, ils décident de mettre fin à la communication sur un point de désaccord mineur.

Ces deux exemples démontrent l’absurdité de la relation à distance par Skype, parce qu’en fait le rêve ultime est de pouvoir choisir sa partenaire sans jamais la rencontrer en vrai.

En s’inscrivant dans l’agence de rencontre internationale à Montréal, le client homme aimerait obtenir une garantie de résultat avant même de devoir organiser son voyage en Ukraine.

 Dans un monde idéal, en s’inscrivant dans l’agence matrimoniale CQMI, je voudrais pouvoir suivre un processus de rencontre simple et efficace sans prendre le moindre risque :

  1. Inscription dans l’agence de rencontre et création du profil avec les photos
  2. Choix du forfait et paiement des frais de l’agence
  3. Choix d’un ou plusieurs profils de femmes russes ou ukrainiennes
  4. Communication par lettres et par Skype avec une ou plusieurs femmes slaves
  5. Choix définitif de notre future conjointe à distance
  6. Organisation du voyage pour aller rencontrer sa future épouse qui est déjà choisie

Le piège de Skype illustré en exemple

Nous avons eu l’année dernière un client qui communiquait 2 fois par jour avec son adhérente préférée en Ukraine sur une période de 2 mois avant le voyage romantique en Ukraine. Lors de la première rencontre à Kiev, ils se sont aperçus en moins de 5 minutes qu’ils n’étaient pas compatibles. Que de temps perdus ! Que d’efforts et d’énergie pour en arriver là. Skype en dépit de toutes ses qualités techniques ne permet pas de faire passer le composant essentiel à toute relation d’amour : les phéromones. L’hormone de l’amour ! 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Lu 1692 fois Dernière modification le jeudi, 07 juillet 2016 15:38
Centre Québécois des Mariages Internationaux
 
Centre Québécois des Mariages Internationaux
5 étoiles

Notez


Rating:

[email protected]