4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, QC, H2J2L1
Google Maps

Centre Québécois des Mariages internationaux 4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, Qc, H2J2L1
Google Maps

femme russe sans enfant femme russe sans enfant Agence de rencontre CQMI

Une femme russe sans enfant

13 novembre 2015 Par dans Blogue CQMI

Pour une jeune femme en Russie, c'est évident : il faut avoir un enfant avant 30 ans. Scientifiquement, il est démontré qu'être une mère jeune est préférable pour des raisons physiologiques. Toutefois, l'origine de cette habitude, en Russie et dans les autres pays de l’Europe de l’Est, n'est pas seulement physiologique, mais plutôt de l'ordre des normes sociales qui sont parfois assez strictes. Certaines jeunes femmes russes, obsédées par l'idée d'avoir un enfant avant 30 ans, sont déterminées à réaliser coûte que coûte leur «devoir maternel». Parfois au prix d'une relation avec un homme peu fréquentable et peu sérieux!

  • Les femmes russes préfèrent être des mères jeunes.

Devenir la mère à 20-22 ans est encore habituel dans les pays de l’Europe de l’Est. Encore récemment, une femme russe qui attendait 25 ans ou plus pour avoir des enfants était automatiquement classée dans la catégorie des «vieilles mères». Cette étiquette sociale est restée, même si le nouvel «âge limite» de femmes russes pour avoir des enfants est passé à 28-30 ans. En général, la plupart des femmes slaves ont leurs premiers enfants à 23-28 ans. Plus les femmes russes sont âgées, plus il est difficile pour elles de trouver des hommes dignes qui voudraient se marier.  Selon le dernier recensement, en Russie il y a environ 10 Millions de femmes de plus que d’hommes dans leur pays! Donc, il existe un réel déficit d'hommes à épouser. Certaines femmes russes sont destinées à rester seules toute leur vie. C’est ainsi beaucoup d’entre elles ont décidé d’avoir l’enfant sans père. Pour les femmes russes faire naître un enfant "pour soi" c’est un acte de déception. Elles se décident à cela quand leur âge atteint 30 ans et elles ne sont pas encore mariées.

  • Cherchez une femme russe sans enfants au CQMI.

Comment pensez-vous, une famille sans enfant, est-elle une «vraie» famille? Nous recevrons souvent au CQMI des demandes d’hommes célibataires avec ou sans enfants qui cherchent une femme russe sans enfants et qui ne veut pas en avoir dans l’avenir. Avoir ou non des enfants est une décision très personnelle. Malheureusement, le choix de ne pas en avoir semble difficile à assumer publiquement. Une décision souvent jugée par la société comme étant égoïste, anormale ou bizarre… Pourtant, avoir des enfants demeure un choix!

Dans la base de données de notre agence de rencontre, nous avons une catégorie de femmes slaves qui n’ont pas d’enfants et qui probablement ne voudront pas en avoir. Ce sont des charmantes femmes russes de 40 ans et plus. Les causes pour lesquelles ces belles femmes n'ont pas d'enfants sont différentes. Cela peut tenir à l'infécondité, à la situation matérielle difficile  ou à l'absence de partenaire de vie.

Au sujet de nos adhérentes russes qui ont la quarantaine, certaines ont vécu seules de nombreuses années. Souvent elles ont des enfants adultes ou sont sans enfants. Leur rêve est d'être aimées et de devenir des femmes dévouées. Elles ont un grand désir de partager de l'amour et de la tendresse. Ces magnifiques femmes russes ne recherchent pas l'argent généralement. La plupart d’entre elles en ont et elles cherchent l’âme-sœur et non pas le pays ou le support financier.

Regardez notre reportage sur les femmes russes et slaves qui vivent à Montréal pour appronfondir le sujet

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Lu 2469 fois Dernière modification le mardi, 29 mars 2016 15:37
Centre Québécois des Mariages Internationaux
 
Centre Québécois des Mariages Internationaux
5 étoiles

Notez


Rating:

[email protected]