fbpx
 

Blog actualités de l'agence CQMI

Nos Dernier Articles (Un article tous les dimanches)
Conor sur Tsar Experience Conor sur Tsar Experience

Bataille sur YouTube au sujet des Femmes Ukrainiennes

7 janvier 2023

Cher Ami,

 

J'ai suivi avec intérêt la bataille que se sont livrés Joe Rickards (MatchGaranty) et Conor Clyne (Tsar Experience) par vidéos interposées.

Conor est un consultant anglais et russophone qui fait des reportages dans les pays de l'Europe de l'est. 

Il se promène avec sa caméra et donne toute sorte de conseils pour des hommes occidentaux qui veulent s'intégrer à l'est. 

Évidemment, la question de la rencontre amoureuse est omniprésente dans ses vidéos et il passe son temps à casser du sucre sur le dos des agences matrimoniales. 

Ainsi, dernièrement, il annonce que le business des agences matrimoniales en Ukraine est mort et enterré à tout jamais. 

À cause de la guerre... 

Évidemment, Joe Rickards a sauté sur l'occasion pour lui répondre, assez méchamment.

On analyse...

 

*** 

 

1/ Les femmes ukrainiennes ne cherchent pas l'amour avec un étranger.

 

Conor est persuadé que les femmes ukrainiennes qui s'inscrivent dans les agences matrimoniales le font uniquement pour améliorer leurs conditions de vie en partant vivre à l'ouest. 

Joe lui répond qu'il forme un couple solide et amoureux avec sa femme Anna. 

De plus, il demande à ses auditeurs ce que peuvent valoir les conseils d'un Sex-Tourist qui se promène d'un pays à l'autre pour rencontrer des jeunes femmes slaves célibataires.

Conor fait-il de la projection ?

Le ton est donné :-)

 

***

 

2/ Une pandémie de femmes divorcées avec enfants

 

Conor estime que les femmes ukrainiennes qui s'inscrivent dans les agences matrimoniales sont principalement des femmes divorcées avec des enfants à charge.

Il dit que l'Ukraine est victime d'une véritable pandémie de femmes seules avec enfants. 

La femme de Joe, Anna, appréciera avec justesse l'emploi du terme : pandémie. 

Comme si le fait d'avoir des enfants était une maladie...

Joe se désole et demande encore une fois à ses auditeurs ce qu'on peut attendre d'autre d'un Sex-Tourist anglophone qui habite à Odessa. 

La tension monte d'un cran...

 

***

 

3/ Les femmes ukrainiennes célibataires ne sont plus en Ukraine.

 

Conor, toujours aussi vindicatif et piqué par les attaques de Joe, explique à ses auditeurs que toutes les femmes célibataires ont déjà quitté l'Ukraine.

À Odessa, où il passe le plus clair de son temps, il dit qu'il ne croise plus que des hommes ou des femmes âgées.

 

Les femmes ukrainiennes se sont exilées et sont maintenant disséminées en Europe.

- Les hommes en âge de se battre n'ont pas le droit de quitter le sol ukrainien.

 

Joe répond que sur 10 Millions d'exilés ukrainiens, déjà 5 Millions sont revenus vivre en Ukraine. 

Conor lui répond qu'une femme qui commence à s'intégrer dans un pays européen a très peu de chance de revenir dans son pays natal. 

Anna lui répond que les femmes ukrainiennes sont très patriotiques, elles aiment leur pays et veulent y retourner. 

Conor en rigole...

Il lui demande si elle retournera dans un pays en guerre avec ses deux enfants en bas âge...

Cynique.

 

***

 

4/ Plus besoin d'utiliser les services d'une agence matrimoniale.

 

Conor donne encore un coup de marteau sur la tête de Joe, qui commence vraiment à s'énerver.

Il demande à ses auditeurs :

 

Pourquoi iriez-vous vous inscrire dans une agence matrimoniale alors que les femmes ukrainiennes se trouvent déjà chez vous, dans votre pays ou même dans votre ville.

 

À écouter Conor on pourrait croire que les femmes ukrainiennes sont déjà en train de cogner à votre porte.

Joe lui répond que même les femmes ukrainiennes qui sont maintenant à l'étranger préfèrent utiliser les services de leur agence pour avoir un contrôle sur les hommes qui s'inscrivent.

Anna explique patiemment à Connor que les femmes ukrainiennes qui se retrouvent seules en Europe se retrouvent la proie d'hommes mal intentionnés. 

Effectivement, je suis d'accord. C'était le sujet de ma dernière lettre.

De fait, elles préfèrent passer par un service qui filtre et contrôle l'identité des hommes.

Je confirme à 100%.

 

***

 

5/ La démographie remise en question par Conor.

 

Un des arguments de vente de Joe est celui de la démographie. 

En Ukraine on trouve 2 femmes célibataires pour un homme.

Avec la guerre qui décime les jeunes hommes ukrainiens, Joe pense que le ratio homme/femme va encore s'accentuer. 

Ce à quoi Conor répond que c'est complètement faux et qu'il y a autant d'hommes que de femmes en Ukraine.

En fait, Conor pense même qu'il y a maintenant beaucoup plus d'hommes que de femmes, car les femmes seules sont parties en Europe.

 

- En fait, quand je me promène à Odessa, de jour comme de nuit, je ne croise plus que des hommes, explique le consultant de Tsar Experience.

 

Joe lui répond que lorsque la guerre sera terminée les femmes reviendront chez elles.

Conor n'y croit pas :

 

Retourner vivre dans un pays en ruine alors qu'elle est intégrée et a refait sa vie dans un pays européen ?

 

***

 

6/ Les agences matrimoniales en Estonie

 

Afin de définitivement enterrer les agences matrimoniales en Ukraine, Conor veut donner le coup de grâce avec un argument massue.

 

Prenez le cas de l'Estonie, dit-il.

Avant le passage de l'Estonie à l'Europe, en 2004, ce pays regorgeait d'agences matrimoniales avec des femmes estoniennes pour les hommes occidentaux. 

Une fois que le pays s'est retrouvé en Europe, toutes ces agences ont commencé à disparaitre.

 

Il marque une pause, regarde la caméra et s'adresse à Joe :

 

Joe, comment expliques-tu ce phénomène, toi qui explique que tes adhérentes cherchent le grand amour ?

 

***

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Donnez-moi votre avis !

 

 

Je vous souhaite un bon week-end en santé !

 

Antoine.

 

Commentaires de Gilles

 

Bonjour Antoine

 

La guerre n'est pas sans conséquences sur le comportement des femmes Ukrainiennes. 

 

Avant la guerre, lorsque je me suis inscrit à l’agence CQMI, je me suis aperçu que toutes mes correspondantes avaient un ou deux enfants ( Normal pour cette tranche d’âge de plus de 40 ans), elles avaient un ou deux emplois ou en changeaient souvent, travaillaient beaucoup dans un environnement professionnel peu réglementé par rapport à la France. 

Je me suis aperçu aussi que les ex mari ne participaient pas souvent financièrement à l’éducation des enfants. 

Bref, même avec un ou deux emplois stable leur fin de mois étaient souvent difficiles.

 

Certaines de ces femmes m’ont avoué vouloir améliorer leurs conditions de vie en partant en occident et en cherchant à se marier mais elles n’étaient dans une situation d’urgence qui leur demandaient de sacrifier leur vie de femme pour cela. 

D’ailleurs, certaines adhérentes étaient inscrites depuis plusieurs années en attendant de trouver l’homme idéal.

 

D’une situation d’attente, la guerre a projeté ces femmes dans une situation de crise, perte d’emploi, revenus en baisse, peur pour leur vie et celle de leurs enfants. Elles ont donc quitté l’Ukraine pour survivre et non plus pour suivre leur futur mari. Certaines ont baissé leurs critères de choix pour trouver un homme qui serait à la fois leur mari et leur soutien financier.

 

Pour certaines de ces femmes Ukrainiennes qui avaient de bonnes situations professionnelles et un statut social, l’atterrissage en occident est très difficile moralement car elles ne peuvent exercer dans des professions intellectuelles rapidement si elle ne maîtrise pas la langue er doivent donc accepter des emplois manuels comme le font beaucoup d’immigrés ou vivre assistées par les états.

 

Je pense qu’aucun des deux protagonistes n’a raison ou tord.

 

Est ce que le business des agence matrimoniales en Ukraine est mort?

Oui pour les agences qui vendaient que du rêve aux hommes

Non pour celle qui ont toujours travaillé sérieusement car les femmes célibataires Ukrainiennes sont toujours à la recherche d’un mari pour l’instant, leur vision du couple n’est pas encore celui des femmes occidentales.

La source des adhérentes étaient géographiquement concentrée dans leur pays d’origine maintenant les femmes se retrouvent disséminées en Europe pour la majorité et celles qui sont restés au pays ne sont pas dans une situation favorable pour des rencontres amoureuses.

L’organisation des rencontres de femmes Ukrainienne avec les agences ne peut plus être identiques maintenant qu’avant la guerre, lorsque les hommes se déplaçaient à Kiev en voyage. 

Mais il serait peut être envisageable d’organiser des rencontres dans les capitales Européennes avec des traducteurs.

Par contre les agences n’ont plus le monopole des rencontres, en effet nous retrouvons aujourd’hui des femmes Ukrainiennes sur des sites de rencontre ou des réseaux sociaux occidentaux. Leur part de marché diminuera d’autant plus que ces femmes maitriseront la langue, la culture et les codes de leur pays d’accueil.

 

Est ce qu’une femme Ukrainienne veut améliorer ses conditions de vie

Oui comme les femmes Européennes. Il semble normal qu’une femme qui est en plus à charge d’enfants et y pourvoit seule, cherche un homme qui leur permettra de vivre dignement. L’adage est le même en Ukraine ou en Europe «  L’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue » Il y aurait toujours des exceptions à cette règle mais dans la majorité des cas la femme cherche de préférence un homme d’un statut social et financier supérieur au sien. 

Comme elle cherchait à l’âge préhistorique, le meilleur chasseur pour se nourrir elle et ses enfants.

 

Est ce que toutes les agences spécialisées avec les femmes Ukrainiennes vont fermer par ce qu’une partie des femmes sont maintenant en Europe?

Non! Il existe bien des agences françaises qui ne travaillent qu’avec des femmes Françaises et de même dans chaque pays. 

 

 

Quelles étaient les raisons de s’inscrire dans une agence matrimoniale Ukrainienne avant la guerre?

1) Les agences regroupent les femmes qui recherchent un homme. Elles font gagner du temps par rapport à celui qui serait parti en voyage dans le pays à la recherche de l’âme soeur. ( Cela est toujours vrai aujourd’hui et  impossible de voyager)

2) Les agences permettent de mieux franchir les obstacles de la langue et de la culture à l’origine de certaines incompréhensions. ( Cela est toujours vrai mais dans une moindre mesure puisque les femmes venues en Europe apprennent la langue et la culture locale.

3) Les agences ( pas toutes) sont censées faire du tri parmi leur adhérentes. Cela est toujours vrai, une adhérente indélicate sera évincée de l’agence dès que ses intentions seront connues. Le risque de faire la mauvaise pioche est donc diminué sans être négligeable tout de même.

4) Les agences sont des professionnels qui par leur expérience sont force de conseils pour ne pas répéter toujours les même erreurs ( Cela sera toujours une vérité surtout face  à des hommes qui ont perdu le sens des réalités, pensant que tout leur est possible par ce qu’ils ont de l’argent)

5) Les agences rassurent les adhérentes. Un homme qui passe par une agence a souvent un projet plus sérieux que celui qui drague sur les réseau sociaux. Un homme qui paye une agence s’engage dans une démarche plus sérieuse.

 

Rassure toi Antoine les agences ne sont pas mortes comme le dit Connor. Et si un jour je devais repasser par une agence je ferai à nouveau appel au CQMI.

 

Gilles

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 288 fois Dernière modification le dimanche, 08 janvier 2023 18:22

mail [email protected]
viber icon +1 514 794-5053

Termes et Conditions   © Agence CQMI