fbpx

QUIZZ gratuit : Ais-je une Chance avec une Femme Russe ?

Les femmes russes et ukrainiennes dans la région de Bordeaux sont certainement plus nombreuses que vous ne pourriez le penser. Si vous êtes un familier du centre-ville vous en rencontrez probablement chaque jour sans y faire attention. Elles sont toujours bien habillées, polies, et très belles, c’est donc difficile de les rater. Mais au fait comment se passe l’intégration en France des femmes de Russie, d’Ukraine, de Moldavie ou de Biélorussie ? Une chose est certaine, si elles arrivent seules en France, elles ne tarderont pas à se mettre en couple avec un homme français. L’exemple d'Eric, ingénieur à Toulouse ci-dessous en vidéo qui parle de ses rencontres avec des femmes russes est un très bon exemple. Dans la première vidéo, nous vous présentons 3 femmes slaves, de Russie et Biélorussie qui parle des différences entre les cultures de leurs pays respectifs et la culture francophone. Très intéressant !

 

Femmes russes immigrées : Natalia de Moscou, Halina de Minsk en Biélorussie et Olga de Vladivostok en Russie 

Ce qui est le plus étonnant c’est de constater que même en vivant dans un milieu ultra féministe en France, ces 3 belles jeunes femmes russophones ont conservé des valeurs familiales solides. Le travail ne doit en aucun cas représenter la valeur principale d’une femme slave. Rien n’est comparable avec le bonheur de la vie de famille et de voir ses enfants grandir, pense Olga. Combien de fois nous avons reçu des appels au CQMI de la part d’hommes français de Bordeaux qui souhaitent rencontrer une femme russe, ukrainienne, enfin slave, qui habite déjà à Bordeaux. Le but étant bien sûr de s’éviter un voyage dans les pays slaves et de devoir contribuer à un processus de parrainage, qui leur semble trop long et risqué. Pourtant, aller à la rencontre de sa future épouse dans son pays slave, n’est-ce pas une preuve éclatante de votre intérêt pour le pays dont elle est issue ? Certes les femmes d’origine russe sont de très belles femmes élégantes qui savent s’habiller élégamment en toute circonstance mais ce n’est pas la seule de leurs nombreuses qualités. Avez-vous remarqué leur calme, leur douceur et leur respect pour l’homme. Ne pensez-vous pas que votre vie serait plus heureuse aux côtés d’une femme slave qui vous met en valeur et qui s’occupe de vous ?

 

Où trouver des femmes russes à Bordeaux ? 

La diaspora russe à Bordeaux


Quelle jeune fille russe ne rêve pas de faire un bon mariage et de partir à l'étranger pour échapper aux problèmes de la longue période de transition en Russie ? La jolie Larissa de la ville sibérienne de Leninsk-Kuznetsky a eu plus de chance que les autres. Le destin lui a fait cadeau d'un garçon décharné au nom plutôt sombre - Alexei Smertin.

Quelle jeune fille russe ne rêve pas d'un bon mariage et de partir à l'étranger, loin des problèmes de la longue période de transition russe ? La jolie Larissa de la ville sibérienne de Leninsk-Kuznetsky a été la plus chanceuse de toutes. Le destin lui a fait cadeau d'un garçon décharné portant un nom très sombre - Alexei Smertin.

- Je me sens comme un mur de pierre derrière Lesha, - admet Larisa Smertina. - Nous vivons ensemble depuis 8 ans déjà. Pendant cette période, notre relation est devenue si forte que nous ne pouvons imaginer la vie l'un sans l'autre. En même temps, je suis tellement loin du football qu'il m'est impossible de l'imaginer. Paradoxe !

- Beaucoup de ceux qui partent à l'étranger se plaignent que ce n'est pas facile pour eux. Ils disent que leur patrie leur manque, que le mal du pays les ronge. Mais en attendant, ils ne sont pas particulièrement pressés de revenir...

- Lesha a passé les deux premiers mois en France sans sa famille. Il a étudié le français de manière intensive. Au moment où je suis arrivé, il avait déjà l'air d'un monsieur à cent pour cent. J'ai eu du mal au début, ma patrie me manquait. Après Moscou, Bordeaux semblait être une trop petite ville.

 

Notre ami Eric, un professeur de langue russe, nous a beaucoup aidés au début. Il a d'ailleurs épousé une habitante de Barnaul il y a 15 ans. Nous avons donc même commencé à former une diaspora russe. Maintenant, nous nous sentons déjà tout à fait chez nous ici. La nostalgie demeure, mais elle se rappelle à nous de moins en moins souvent.

- Alexey a un emploi du temps très chargé, nous devons jouer pour le club et l'équipe nationale. Ne souffrez-vous pas de la solitude ?

- Qu'est-ce que tu veux dire ? Habituellement, Oleksiy quitte la maison à neuf heures du matin pour la séance d'entraînement de l'équipe, et l'après-midi, il est déjà de retour, plongé dans les soucis familiaux. La veille du match, la direction de l'équipe rassemble les joueurs à la base et les renvoie chez eux immédiatement après le match. Quand mon mari jouait pour le Lokomotiv, je ne le voyais que le soir. Et pas toujours.

- Vous avez assez de temps libre. Comment le dépensez-vous ?

- Il y a un magnifique parc près de notre maison où nous aimons faire du vélo. Lorsque le temps le permet, nous emmenons notre fils Vladik, âgé de 4 ans, et nous nous rendons sur la côte atlantique. C'est seulement une heure de route. On y prend le soleil, on y nage. En bref, nous profitons de la vie.

Alexey n'aime pas les entreprises bruyantes, préférant passer du temps avec sa famille. Selon ses propres termes, il est peu exigeant et omnivore en matière de nourriture. Larisa n'a donc pas de maux de tête à se demander quoi donner à son mari fatigué après une séance d'entraînement.

 

Vous hésitez encore à acheter votre billet d’avion pour Kiev en Ukraine ou Saint-Pétersbourg en Russie pour aller rencontrer les plus belles femmes russes au monde ? C’est parce que vous avez sans doute mal écouté le reportage vidéo sur nos 3 belles jeunes femmes de l'Est. Olga vous explique que les hommes français s’entretiennent mieux que les hommes russes. Elles ont remarqué que vous vous habillez mieux avec plus de gout et de style que les hommes en Russie et en Biélorussie. Les hommes français font plus de sport et font attention à leur poids pour ne pas avoir de kilos en trop. Saviez-vous par exemple que l’espérance de vie des hommes en Russie est de presque 20 années inférieure à celle des hommes en France ? Vous avez donc une chance unique de faire la différence avec votre bonne forme physique et votre belle apparence. Les femmes slaves en général vont chercher un homme qui sera fiable et définitivement prêt à fonder une famille dans un modèle avec des rôles traditionnels dans lesquels l’homme a un rôle de chef de famille capable de subvenir aux besoins de sa famille.

Éric  vous parle de son expérience avec les femmes russes

Faites comme Eric et inscrivez-vous dans une agence matrimoniale sérieuse pour rencontrer une femme russe dans la région de Bordeaux.

Pour Rencontrer une femme russe à Bordeaux :

Agence Matrimoniale CQMI

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Skype : Antosha71
Facebook et Instagram : @Agencecqmi
YouTube : https://www.youtube.com/cqmica
Live tous les Dimanches à 20 heures !