Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Vidéos femme russe

Natalia est notre assistante francophone et russophone à Kiev

Très différent du client qu’elle a accompagné cet été, Natalia nous parle de Guy qui a rencontré l’amour en Ukraine. En fin de vidéo, elle nous parle aussi de sa propre vie et de son mari qui a perdu son travail du fait de la crise économique en Ukraine. Ainsi Natalia se retrouve seule à subvenir aux besoins de sa famille en dirigeant une école de Langues à Kiev pour les personnes russophones ukrainiennes qui veulent apprendre à parler Français. Natalia donne 3 principaux conseils lors de cette interview : écrire un petit mot d’appréciation après une rencontre pour montrer son intérêt, ne pas demander de 2èmerencontre à une femme si vous n’avez pas l’intention de l’inviter, ne pas faire de rapprochement physique sur une première rencontre.

Au sujet de son client Guy et de l’accent québécois

Guy a bien préparé ses questions pour découvrir en profondeur la femme qu’il recherche. Il menait la conversation à un bon rythme. Effectivement ce fut difficile pour Natalia de comprendre l’accent québécois, ce pourquoi elle lui demandait parfois de répéter 2 fois de suite la même phrase. En effet la langue française n’est pas sa langue maternelle et elle a appris le français de France. Voir la vidéo de Guy.

Les points à améliorer pour Guy lors des rencontres

Il faut obligatoirement après les rencontres trouver le temps d’écrire un petit mot pour apaiser et rassurer la femme ukrainienne rencontrée. Il est important de faire un petit message du genre :

 Nous avons passé un bon moment ensemble

Ou

Merci d’être venu me rencontrer, j’ai aimé notre rencontre

Il s’agit d’un geste de politesse nécessaire, par email. Il faut donner un espoir de continuation de la relation.

La question suivante : Est-ce que vous voulez me revoir encore une fois ?

Si vous posez la question à chaque fois sans que ce soit ressenti et suivi d’effet alors cela est très désagréable. En effet la femme qui a reçu cette question se demande quand vous allez la revoir et elle attend patiemment votre message ou une demande de rendez-vous. Or si vous n’avez pas l’intention de la revoir, cela manque terriblement de respect et de politesse !

Ne pas faire de contact physique sur une première rencontre. Les femmes vont se sentir mal à l’aise et se mettre à rougir.

Natalia se présente comme une femme ukrainienne qui aime son pays mais qui comprend les femmes de l'Europe de l'Est qui veulent quitter leur pays

Natalia a fait l’université des langues étrangères à Kiev et a fait connaissance avec des associations francophones qui ont permis à Natalia de voyager en France.

Natalia est spécialisée en langues vivantes ou bien Lettres modernes. Elle est professeur dans un centre d’éducation, section bilingue. Natalia est mariée avec un homme ukrainien, ce qui prouve qu’il y a des hommes ukrainiens sérieux même si son mari a perdu son travail du fait de la situation économique difficile en Ukraine. En conséquence c’est Natalia qui gagne l’argent pour la famille.

Même si Natalia a décidé de rester en Ukraine, elle ne porte pas de jugement sur les femmes slaves qui décident de partir vivre à l’étranger.

Vidéo de son client Guy:

langue française

Guy témoigne du sérieux de l'agence de rencontre CQMI

Guy est président d’une compagnie de transport routier dans la région de Québec. C’est clairement un homme d’action qui n’a pas froid aux yeux. C’est l’exemple d’un homme qui prend ses décisions et qui les assume sans broncher. Guy a eu du flair en partant chercher sa future conjointe en Ukraine. Dans son témoignage il nous parle de l’importance des actions concrètes des femmes ukrainiennes pour juger de leur motivation à développer une relation sérieuse. Notamment la belle Elena qui habite dans le sud de l’Ukraine, au bord de la mer noire et qui a fait 2 fois de suite le voyage à Kiev pour rencontrer Guy. Une autre dame, probablement moins motivée, habitant à Kiev, n’a pas été capable de se déplacer pour une deuxième rencontre. Guy nous parle de l’hôtel, la cuisine ukrainienne, l’ambiance dans le groupe, son assistante Natalia, la ville de Kiev, sans oublier la beauté exceptionnelle des femmes slaves. Ce n’est pas surprenant que Guy a décidé de retourner en Ukraine pour retrouver sa belle demoiselle slave à l’occasion des fêtes de Noel et du Nouvel An.

Quand j’ai un but je l’atteins

Guy n’est pas du genre à se laisser décourager. Propriétaire d’une entreprise de transport à Donacona dans la région de Québec, cet homme dynamique s’est inscrit dans l’agence de rencontre CQMI pour réussir et il a réussi !

Google translate pour traduire le russe au français et inversement

Google translate est à notre connaissance avec Skype Translator, les outils les plus puissants pour la traduction lors de vos rencontres en Ukraine. Guy précise que cela fonctionne pour des petites phrases pas trop compliquées.

Les femmes ukrainiennes selon Guy

Pas facile de faire des choix quand il s’agit de rencontrer la femme ukrainienne de sa vie, explique Guy. Il faut réfléchir avec la tête froide et regarder ce que la femme va faire pour vous. Une dame en particulier était prête à venir me voir même en dépit de circonstances difficiles. Pour une femme slave, la famille prime d’abord. Les femmes veulent des enfants dès l’âge de 18 ans jusque 30 ans. Les femmes ukrainiennes ressemblent toutes à des cartes de mode.

L’assistante franco-russe Natalia

Très efficace, Natalia a su sortir Guy d’une problématique pendant son voyage. Vous allez d’ailleurs pouvoir voir son témoignage exceptionnel dans la prochaine vidéo ou dans notre section sur les assistantes CQMI.

La ville de Kiev est très propre et sécuritaire

Kiev est à conseiller pour la nourriture, la beauté des femmes slave, le centre-ville et sa propreté. L’Hôtel est parfait sauf le manque d’un four micro-onde, et d’une cafetière. De plus la ville est sécuritaire. Les 2 seuls chars d’Assaut sont dans le parc de la victoire. On se croirait à Disneyland. On retrouve des petits parcs comme dans les années 70.

En conclusion, Guy a rencontré des filles sérieuses dans l’agence de rencontre CQMI. Le service de l’agence de rencontre est excellent. Merci à Boryslava pour son travail.

Natalia, assistante de Guy lors de son voyage en Ukraine :

langue française

Pourquoi je me suis marié avec une femme ukrainienne

Je me fais souvent poser la question suivante : Antoine, c’est bien gentil ton histoire de rencontrer une femme en Ukraine ou en Russie mais c’est trop beau pour être vrai. Est-ce possible de réaliser ce rêve, l’union entre un homme canadien ou français et une femme russe ? Et moi alors ? Pourquoi aurais-je fait ce choix personnel ? Comme vous, j’ai pesé le pour et le contre pendant des années avant de prendre ma décision. Je suis une personne prudente, sérieuse et réfléchie.  Le mariage est une grosse décision car c’est un engagement pour la vie, alors autant faire le bon choix. J’ai regardé la situation autour de moi, j’ai fait des rencontres et puis après quelques essais, j’ai rencontré la bonne personne, mon épouse aujourd’hui, Borislava. Je vous donne quelques pistes de réflexions sur la manière dont j’ai orienté mes décisions qui m’ont conduit au mariage, cet été à Rivière Rouge. Aujourd’hui je veux partager avec vous les raisons qui ont fait que j’ai décidé de me mettre en couple avec une femme ukrainienne.

Première raison l’argent 

Parfois les hommes me disent :

- Mais cela coute beaucoup trop cher, c’est seulement pour les gens riches !

- Non, 3 fois non ! Pensez-vous que les gens riches aiment jeter leur argent par les fenêtres ? les hommes qui ont de l’argent sont les plus économes de tous. Si les hommes riches choisissent cette avenue, c’est qu’il y a une raison et ce n’est pas la raison à laquelle vous pensez.

Il faut être riche pour utiliser les services de l’agence matrimoniale

Totalement faux ! pourquoi les hommes riches s’intéressent autant aux femmes slaves ? Parce qu’elles sont belles et sexy ? oui certainement mais il y a aussi de belles femmes sexy dans leur pays. C’est parce qu’elles représentent une menace moins grande financièrement. Elles sont moins gourmandes, moins exigeantes, plus dévouées, plus attentionnées. Elles aident l’homme dans son développement professionnel et se dévouent à la famille.

Question : je suis responsable d’elle pendant 7 ans ! Faux ! le seuil a été réduit à 3 ans et la femme est renvoyée dans son pays si elle divorce.

Les hommes riches connaissent ces détails et ils savent ce qui est bon pour leur finance. Un homme riche ne dépense pas pour dépenser, il calcule.

Autre question : elles portent des habits de marque, des montres trop chères, des sacs à main de luxe. Elles ont des gouts de luxe.

Non! Elles sont dans un système de compétition intense pour trouver un homme. Elles veulent se démarquer.

Une femme slave n’a justement pas de gouts de luxe. C’est l’inverse. Les femmes en Ukraine sont habituées à survivre avec des montants d’argent qui à vous sembleraient ridicules. Elles font la cuisine, font la couture, économisent. Il n’y a pas de système de crédit ou d’emprunt, elles sont donc obligées de vivre de manière économique.

Deuxième raison : la Famille

Je me fais dire parfois : - ok je suis convaincu que ces femmes ont un bel esprit de famille, mais Antoine, qu’est-ce qui me dit qu’elle ne va pas changer de mentalité quand elle va arriver ici ?

- Je réponds : et vous à votre âge, avez-vous envie de changer de mentalité ? Pensez-vous que la mentalité d’une personne cela se change comme on change ses pneus d’été par des pneus d’hiver ? Non ! Une femme ukrainienne qui arrive en France ou au Canada va subir un stress important de changement culturel, culinaire, mais tous ces changements vont renforcer ses valeurs fondamentales auxquelles elle est attachée depuis son enfance.

La culture familiale est un support dans lequel vous allez vous développer, en confiance, sans inquiétude, dans une vision de couple. Ce n’est pas dans la nature des femmes slaves de divorcer. En Ukraine les hommes quittent les femmes et non l’inverse.

La notion de famille est une notion enracinée dans la culture de ces femmes. Elles sont nées et ont été élevées dans le respect des traditions.

Selon vous, qui aura le plus de chance de fonder une famille solide ? Une femme élevée dans un système de valeurs solide, dont les parents sont toujours ensembles, ou bien une femme avec des parents divorcés élevée dans un climat ultra-féministe ?

Les enfants avec une femme slave

Vaut-il mieux rencontrer une femme qui prend en charge l’éducation de ses enfants et la responsabilité qui va avec ou il vaut mieux rencontrer une femme qui se base sur le congé parental de l’homme et la garderie pour retourner le plus vite possible au travail ?

Rappelez-vous le témoignage de Philippe et ses questions : Philippe demandait à chacune des femmes rencontrées comment s’était passé son enfance.

Un enfant qui est élevé par une mère qui incarne la famille va être plus calme, plus attentif, et va rendre votre vie plus agréable.

Un enfant dont la mère est russe parlera plusieurs langues et connaitra plusieurs cultures. Ce sont des avantages énormes pour sa réussite scolaire et professionnelle.

Les conseils que je vous donne et Actions à faire:

  1. Souvenez-vous d’une relation qui va bien, quelles sont selon vous les paramètres d’une bonne relation ?
  2. Si vous n’avez jamais eu une relation qui s’est bien passée alors souvenez-vous d’une relation heureuse que vous avez vu dans votre entourage ou dans un film. Quels sont les paramètres qui font que cela fonctionne ?

Troisième raison : La féminité d’une femme slave

Inutile de se le cacher, la féminité est un critère ultra important pour tous les hommes. Une femme belle et sexy, c’est plus intéressant pour un homme que son contraire.

Les femmes slaves se font belles car c’est un devoir pour elles. Elles ont été éduquées de cette manière. Elles se font belles le matin en se levant et peu importe si c’est une occasion spéciale ou pas. Cela s’explique notamment au niveau de la compétition entre les femmes qui a lieu en Ukraine.

Avoir une belle femme dans sa vie c’est tout de même mieux non !

Conclusion :

Il faut agir pour trouver l’amour. Les femmes ukrainiennes ne viendront pas toutes seules vous voir chez vous. Je reçois presque tous les jours des appels de clients qui me demandent si les filles ukrainiennes sont à Montréal

Si vous ne vous déplacez pas vous-même, rien ne se produira dans votre vie. Il vous faut de la motivation. Rappelez-vous dans la dernière vidéo le proverbe invoqué par Elena :

Qui a un désir, trouve 1000 raisons de réaliser son rêve. Celui qui n’a pas de désir, trouve 1,000 excuses pour ne rien faire.  

Alors voici un exercice que vous pouvez faire chez vous à la maison :

Écrire toutes les raisons que vous avez de faire ce voyage avec nous en Ukraine en 2017. Je vous demande de faire cet exercice car je sais que vous avez déjà fait la liste des excuses. Mais avez-vous essayé de porter votre attention sur les raisons de le faire et de passer à l'action, sur l’aspect positif. Vous allez voir que vous aurez des résultats surprenants.

langue française

Écoeurée des hommes ukrainiens, Elena cherche un homme à l'étranger

A 45 ans, Elena explique qu’on la confond souvent avec sa fille Ekaterina de 21 ans qui a les cheveux teints en blond. Elles sont toutes 2 nées la même année du cochon selon le calendrier chinois, elles ont le même physique et les mêmes traits de caractère. La décision de s’inscrire précisément dans une agence de rencontre internationale repose sur un constat d’échec avec les hommes ukrainiens qui sont, selon elle, beaucoup trop gâtés par la quantité de belles femmes en Ukraine. Vous n’avez qu’à regarder autour de vous à Poltava. Elena, sans doute échaudée par des relations décevantes ne supporte plus le mensonge. Elle semble écœurée par les hommes ukrainiens. Trouver l’amour à l’étranger ? Quand on ne veut pas faire quelque chose, on trouve 1000 raisons de ne pas le faire. Quand on veut vraiment, on a le désir, alors on trouve 1000 raisons de rendre les choses possibles.

Profil d'Elena, 45 ans à Poltava

Une complicité charnelle avec sa fille Ekaterina

Elena est la complice de sa fille, dont elle parle avec tellement de respect et d’amour. Elle a été tellement fière de nous montrer ses photos en vacances avec elle. Les voisins se trompent parfois et se mélangent les pinceaux en voyant passer l’une des 2 alors qu’ils pensaient qu’elle était sortie. C’est la raison pour laquelle Ekaterina s’est teint les cheveux en brun.

Elena ne supporte plus le mensonge dans la relation

Dégoutée des relations avec les hommes ukrainiens, elle s’est inscrite dans notre agence matrimoniale pour trouver un homme à l’étranger. Un homme français ou canadien va accepter les enfants d’une femme ukrainienne et les considérer comme ses propres enfants. Les relations sont basées sur le respect et l’honnêteté, je suis tannée du mensonge. Si une femme te plait, dis-le-moi mais ne commence pas à mentir. Elle a aussi entendu dire que les hommes canadiens sont prêts à partager les tâches ménagères, ce qui n’est pas le cas en Ukraine.

Trouver l’amour à l’étranger dépend de sa volonté

Comme dit le proverbe arabe : Qui veut faire quelque chose trouve un moyen pour le faire. Qui ne veut rien faire trouve une excuse ! Tout est entre nos mains. Entre les siennes et entre les vôtres !  Alors inscrivez-vous pour rencontrer cette charmante dame ukrainienne.

Entrevue en russe avec traduction française

Ruslana danseuse de Pole dance cherche un homme de parole

Une danseuse de Pole dance à Poltava nous a charmé lors de notre visite dans cette ville historique ukrainienne, lieu de la bataille entre Pierre 1er de Russie et Charles XII de Suède. Ruslana a 33 ans, une belle fille pleine de vie, qui veut avoir des enfants quand elle aura trouvé le père de ses futurs enfants. Elle évalue un homme par le regard de celui-ci. Souvent déçue dans la vie par les hommes en Ukraine qui parlent beaucoup mais qui ne tiennent pas leurs promesses, elle espère enfin un jour, surement avec notre agence de rencontre à Montréal, trouver l’homme de sa vie. Sa franchise n’est pas sa seule qualité, c’est une grande travailleuse qui a déjà géré seule plusieurs petites entreprises familiales en même temps sans jamais prendre de congés. Ruslana n’a peur de rien !

Profil de Ruslana

Son travail actuel : aider les Ukrainiens à trouver un emploi en Pologne

La Pologne est proche de l’Ukraine et c’est un pays hospitalier qui a ouvert ses portes aux travailleurs ukrainiens pris dans une situation économique lamentable. Ruslana a déjà dirigé plusieurs entreprises familiales de front. C’est une femme honnête et juste qui exige des autres ce qu’elle est capable de faire elle-même.

Ruslana recherche un homme pour être son partenaire au travail comme dans la vie

Elle se demande si les hommes sont partout pareil ou c’est seulement en Ukraine. Jamais un homme ne tient sa parole, explique-t-elle. Déçue en amour, elle est devenue assez méfiante. Elle va avoir souvent des prises de contact assez rigides dans lesquelles elle annonce la couleur. Le regard d’un homme est important. Ses paroles doivent correspondre avec ses actions.

Ruslana aime le Canada, la campagne, la nature

Sa passion est de conduire une voiture, mais seulement des voitures à transmission manuelle, insiste-t-elle. Le Canada est un pays confortable dans lequel certains de ses amis ont immigré. La nature y est belle. Cela tombe bien car c’est une amoureuse de la nature, la forêt, la pêche en rivière. L’idéal serait de vivre à la campagne et de travailler en ville.

Entrevue en langue russe

Femme asiatique mature cherche un homme à l'étranger

Elena est une belle femme asiatique de 49 ans qui cherche un homme sérieux à l’étranger. Visiblement la situation économique de son pays ainsi que la culture ukrainienne, ne correspondent plus à ses attentes. Elena a une mère d’origine japonaise et chinoise tandis que son père est moitié russe et français. Pour elle, apprendre le français est un rêve d’enfance car c’est la langue de l’amour ! Elena est une femme d’Asie qui vit en Ukraine, sportive, elle fait de la course à pied et du yoga. Le Yoga permet de garder la forme physique ainsi que le repos de l’âme et de l’esprit. On sent très nettement ses influences orientales lorsqu’elle parle de son sport favori. Son fils de 21 ans est adulte, indépendant, elle s’est bien occupée de son éducation. Ce qui m’a le plus frappé chez cette femme ukrainienne, c’est le réalisme et le pragmatisme. Elle vous donne l’heure juste !

Profil de cette belle dame asiatique en Ukraine

Une dame orientale sportive

A 48 ans, Elena fait du sport 2 fois par semaine toute l’année sauf en hiver. C’est important pour ses belles jambes et son corps autant que son esprit et son âme.

Libre de ses engagements avec son fils, prête pour partir vivre à l’étranger

Elena a un fils de 21 ans qui vit à Poltava et qui est totalement indépendant. Après avoir passé de nombreuses années pour son éducation, elle se sent libre de tout engagement. Il est temps pour elle de rencontrer son âme sœur.

Immigrer dans un pays étranger ne lui fait pas peur

Si je rencontre un homme que j’aime et qui m’aime et qui me respecte et me supporte, alors le processus d’immigration ne sera pas si complexe.

La langue française est la langue de l’amour pour toutes les femmes russes !

Apprendre cette belle langue est un rêve pour cette femme japonaise enseignante de langues étrangères à Poltava. Elena enseigne autant pour les jeunes enfants que pour les adultes. Selon elle, toutes les femmes slaves savent parfaitement que Paris est la capitale de l'amour !

Il existe des différences culturelles entre les hommes ukrainiens et les hommes étrangers

Pour Elena, c’est une évidence. En effet, la culture, le sol, l’éducation ainsi que les situations économiques sont différentes. Il en résulte que les mentalités sont différentes.

En conclusion, ce n’est pas difficile pour elle de rencontrer un homme ukrainien à Poltava. Ce qui est difficile, c’est de rencontrer un homme bien qui soit à l’étranger pour cette femme mature orientale

Entrevue en anglais avec sous-titres français

Les femmes des pays slaves qui quittent leur pays sont-elles mercantiles ?

Nadia a beaucoup aimé son client Philippe qui a l’âge de Jésus Christ sur la croix, 33 ans. Ce qui a frappé Nadia, c’est à quel point Philippe avait une image précise de sa future épouse. Elle a aussi remarqué la passion de ce jeune homme québécois qui est venu chercher sa future épouse en Ukraine. Il posait des questions précises et attendait également des réponses précises, par rapport à sa vision du couple et de la famille. Dans cette superbe vidéo aux couleurs de l’automne, Nadejda, notre assistante franco-russe expérimentée, revient sur le parcours de son client en Octobre, son impatience, sa fougue et sa belle fraicheur de vivre. Elle donne de précieux conseils, sur Skype, la patience, le choix des cadeaux pour les demoiselles ukrainiennes ou le fait d’annuler les rencontres trop rapidement. En dernière partie, Nadia nous parle d’elle et de son pays qu’elle aime. Rassurez-vous dit-elle, les ours ne se promènent pas dans les rues de Kiev !

Nadia revient sur l’importance des communications à distance par Skype

Philippe a accordé beaucoup plus d’importance aux jeunes filles ukrainiennes qui ont accepté de parler par Skype avant le voyage.

Voir nos conseils pour la communication par Skype:

 
 

L’impatience de trouver sa future épouse quand on fait le voyage en Ukraine

Comme dit le célèbre adage, « la nuit porte conseil ». Nadia conseille fortement de faire toutes les rencontres avant de prendre une décision. Annuler trop tôt peut vous jouer des tours. C’est important de se rappeler que vous n’avez pas d’engagements concrets quand vous faites vos rencontres. Vous n’êtes pas marié ! Vous devez avoir toutes les cartes en main avant de jouer.

Voir le témoignage de Philippe:

Le rôle de l’assistante pour découvrir la ville de Kiev

Avec une grande générosité, Nadia n’a pas hésité à montrer la capitale ukrainienne à ses 2 tourtereaux, Svetlana et Philippe. Cela fait partie des avantages d’utiliser les services d’une assistante lors de votre voyage.

Se libérer pour la deuxième rencontre ?

Attention de ne pas donner de faux espoirs à une femme ukrainienne en lui demandant sa disponibilité pour une seconde rencontre si vous n’avez pas l’intention de la revoir.

La question classique : pourquoi certaines femmes ukrainiennes sont-elles prêtes à quitter leur pays ?

Chaque client s’interroge et chaque fois Nadia répond avec patience. Bien entendu, certaines femmes slaves sont mercantiles et veulent quitter le pays par intérêt, mais c’est le rôle de l’agence de rencontre CQMI et de la coordinatrice de filtrer ces femmes intéressées.  En règle générale les femmes de l’Europe de l’Est qui sont prêtes à quitter leur pays le font pour offrir un meilleur avenir à leurs enfants mais tout en gardant contact avec leurs racines et leurs familles. C’est plus rassurant de planifier sa vie avec un homme qui vit dans un pays stable.

Nadia aime son mari et son pays

Elle s’est mariée très jeune et a eu un enfant à 21 ans. Nadia aime son pays et son mari ukrainien.

Préjugés sur les femmes ukrainiennes qui veulent quitter leur pays

Les femmes slaves sont belles et mercantiles, voici une image qui a la vie dure. Si certaines femmes de mauvaise vie partent travailler à l’étranger pour vendre des services sexuels, ce n’est pas le cas de toutes les femmes slaves.

Depuis l’éclatement de l’union soviétique en 1991, l’Ukraine vit toujours une période transitoire. Empêtré dans la crise, l’Ukraine a déjà été le grenier à blé de l’Europe. Toutefois la situation économique actuelle n’est pas rose pour tous les ukrainiens. La guerre est toutefois assez loin de Kiev. Finalement si vous voulez venir en Ukraine, lisez un peu sur l’Ukraine et sur la richesse de notre histoire, nos femmes sont très instruites. Les ours ne se promènent pas dans les rues de Kiev.

Image des russes et de la russie si vous voulez rire un peu: http://www.fabula.org/actualites/l-image-des-russes-et-de-la-russie-dans-le-roman-francais-de-1900-a-nos-jours_37518.php

langue française

L’homme des cavernes pour séduire une femme russe ?

Nous avons vu dans la première partie que cette série de vidéos a été créée dans le but de vous aider à séduire la femme de vos rêves. En effet la grande majorité des problèmes rencontrés par nos clients sont de l’ordre de la séduction. Les difficultés techniques d’immigration ou de voyage sont beaucoup plus faciles à corriger. Pour plaire à une belle femme il vous faudra un certain nombre de techniques de drague dans votre boîte à outils en plus d’une disposition d’esprit adéquate. La semaine dernière vous avez eu la chance d’écouter Svetlana vous donner des conseils techniques pour draguer une femme slave: poser des questions, faire attention à votre gestuelle, montrer votre intérêt pour la personne qui est en face de vous et non pas la beauté physique. Aujourd’hui, nous allons aborder le thème de la différence garçon-fille et de votre condition de mâle. Vous êtes un homme, un dur un vrai et il est grand temps de prendre la responsabilité de votre masculinité. Même si l’homme des cavernes peut sembler peu attirant aux yeux d’une fille, nous allons voir qu’il en est tout autre dans la réalité.

Retour aux sources : l’homme des cavernes

Philippe en parlait dans son témoignage. On l’a accusé d’être un homme de Cro-Magnon. Dépassé, arriéré, bref, pas un homme de son époque. Alors c’est quoi être un homme de son temps ? Se travestir ? Changer de sexe ? Quand on parle de séduction, on parle de l’attraction d’un homme et d’une femme au niveau basique de l’interaction physique. Tous ceux qui vous diront le contraire ont tort. Croyez seulement les gens qui ont de l’expérience dans ce domaine. Une femme s’intéresse à un mâle, un homme. Au sens Homme majuscule ! Certains pensent que le secret se trouve dans les paroles, les habits, le style, la voiture. Tout cela est faux. Le secret se trouve en vous. Êtes-vous un leader charismatique, un gars qui prend des décisions, un rustre, malappris, malotru, pignouf et sans manières ? C’est parfait, vous êtes sur la bonne voie. Une femme cherche la sécurité physique avant toute chose. Si vous êtes un beau parleur, cela ne lui apporte rien de très concret.   

La perte de l’identité masculine dans les pays occidentaux

Avec la montée du féminisme (nous en avons assez parlé) les gars perdent progressivement leur place de pourvoyeur au profit de ces dames qui cherchent à occuper la place traditionnellement occupée par le père de famille dans le mariage patriarcal. Ainsi les mouvements de libération de la femme se sont faits au détriment des rôles masculins. La femme se libère en empiétant sur le territoire du mâle. Alors que nous reste-t-il ? La place de l’homme est-elle de garder les enfants à la maison ? Les mères de famille n’ont-elles pas tout simplement abandonné leurs responsabilités de mère ?

Notre devoir est de nous affirmer dans notre virilité

Comme j’en parlais dans un article écrit sur le coup de l’émotion, en tant que gars, nous avons un devoir de nous affirmer. Se laisser écraser sous le poids des médias qui dévalorisent le sexe autrefois dit fort, c’est notre responsabilité. Levons-nous et assumons notre rôle de leadership dans la société. Chaque jour, soyons plus vigilants et adoptons une attitude de guerrier lorsque c’est nécessaire. Rappelons que les derniers jeux olympiques de Rio ont vu la consécration des femmes canadiennes et la disparition des sportifs de l’équipe masculine. C’est dommage.

Une femme russe juge (toujours) votre potentiel masculin

Quoi qu’elles vous disent, ne croyez pas les livres ou les spécialistes qui s’improvisent séducteur sans la moindre expérience de terrain, c’est votre énergie hormonale mâle qui donnera des résultats pour plaire à une belle fille. Cela se traduit par une attitude de leadership et décisionnelle.

Des exemples de comportements virils décidés

  1. Plutôt que de vous laisser guider, prenez l’initiative même si vous êtes dans un pays inconnu, elle va être surprise de votre leadership.
  2. Choisissez les restaurants, cela va lui enlever le stress de s’occuper de vous, elle va se détendre.
  3. Indiquez clairement ce que vous voulez. Cela implique de savoir ce que vous voulez à chaque instant de votre rencontre. Apprenez à vous poser la question suivante : là, maintenant qu’est-ce que je veux ?
  4. Soyez décisif et incisif : l’hésitation tue l’attirance. Rien de pire que l’homme qui hésite et ne sait pas ce qu’il veut. Toutes sortes de scénarios sur votre fragilité commencent à se développer dans son inconscient.
  5. Soyez direct et affichez clairement et rapidement vos intentions. Si elle vous plait alors dites-le lui et expliquer pourquoi. De préférence, évitez de lui dire uniquement des compliments sur sa beauté. Vous pouvez faire mieux que cela. Démontrez-lui clairement qu’elle vous plait.
  6. 6 erreurs à éviter avec une femme russe
langue française
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating: