Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

CÉDRIC et MARIA : UN DÉPART CANON ?

langue française

Au départ Cédric a trouvé l’agence matrimoniale CQMI un peu par hasard parmi les vidéos de You Tube et puis il s’est intéressé à une série de vidéo et notamment la vidéo sur les arnaques. Ses amis ont été surpris de constater que sans ne s’être jamais inscrit dans un site de rencontre, il allait passer directement sur une agence de mariage, avec toutes les conséquences que cela implique. Tous les témoignages des assistantes ont rassuré Cédric pour passer à l’inscription. Après avoir remarqué qu’en dehors des voyages groupe, il n’y a pas de salut, Cédric a décidé de s’inscrire pour le voyage de groupe en Mars 2018. Il a regardé les dates et s’est inscrit. Cédric est instituteur depuis 2 ans après avoir travaillé pendant 15 ans dans la Finance.

Il raconte le déroulement chronologique des événements :

Inscription au CQMI :

il voulait attendre que sa situation financière soit meilleure et finalement le 31 décembre 2017 il s’est lancé dans le processus. Avec une expérience dans le domaine de la Finance, Cédric savait que l’apparence est importante.

Début des communications :

Au départ Cédric a rencontré une fille qui était en couple sur Facebook en essayant de cacher son statut matrimonial aux adhérents du CQMI. Boryslava a rapidement réagit en enlevant la fille du site. Il a également eu une expérience étrange avec une jeune fille ukrainienne qui travaille en Pologne. Comme d’autres hommes avant lui ont commenté, cela devient difficile à gérer quand on a plusieurs communications.

Le profil de Maria à Moscou

Au départ, Cédric a constaté que Maria était probablement trop belle pour lui! Il a été fasciné par la beauté de cette femme russe. Mais c’est alors que Boryslava a recommandé ce profil à Cédric. Comme je l’indiquais dans la Vidéo, Cédric a accepté cette proposition pour faire plaisir à Boryslava. J’ai vu ce profil mais c’est trop pour moi, pensait-il. Boryslava a remarqué que Cédric et Maria travaillaient dans le même domaine et l’éducation des enfants. Maria était spécialisée dans la méthode d’enseignement Montessori. Mais Maria a choisi Cédric tout de suite, elle a immédiatement senti que Cédric était le bon candidat pour elle.

La communication à distance avec Skype

Cédric trouvait que la communication par Skype est très invasive au départ quand il faut communiquer avec les femmes de l’Europe de l’Est. Au bout de 3-4 jours ils ont organisé rapidement une rencontre Skype. Ils se sont focalisés sur leurs points communs. Cédric a remarqué que les femmes russes sont très cultivées. Tandis que passer une soirée avec des américains c’est ennuyeux. La première rencontre Skype a eu lieu un jeudi soir.

Il lui a même proposé de faire une rencontre Skype avec ses amis lors d’une soirée Poker au cours de laquelle 2 de ses amies filles ont clairement vu que Cédric était amoureux. Maria a découvert son cercle d’amis et il l’a présentée sur Skype.

Premier voyage à Moscou

On s’est vu et la semaine d’après on parlait déjà de venir en France, explique Cédric. Le premier week-end a été très compliqué. Après avoir acheté le billet, il avait oublié d’acheter le VISA. La veille du départ c’était un jour férié en Russie. Il a payé 340 € pour faire un visa pour la Russie en urgence. Cédric avait réservé un hôtel très confortable avec le Transcontinental en plein centre-ville de Moscou. Cédric n’a pas voulu que Maria vienne le chercher à l’aéroport à 2h30 du matin car cela pourrait être trop dangereux pour elle. Cédric n’a pas eu peur d’aller à Moscou tout seul. Il a également rencontré une jeune femme dans l’avion qui parlait français et avec laquelle ils ont partagé les frais de la course pour prendre un taxi pour se rendre au centre de Moscou. Cela a permis de réduire les frais de la course à 5,000 roubles. Cédric a passé une nuit à l’hôtel et ils se sont vus la première fois le samedi.

La première rencontre avec Maria sur la Place Rouge

La première rencontre s’est faite par une température très froide. Il a été surpris de voir un Auchan. Cédric est également reparti avec une des valises de Maria. Comment peut-on expliquer un tel coup de foudre ? Cédric pense que c’est parce que les 2 personnes étaient prêtes. Cédric pense à vivre une relation sérieuse depuis 4 ans. Il pense qu’il était arrivé à maturité. Maria a 36 ans et elle sent elle-aussi qu’elle est prête et veut avoir un enfant. Les 2 protagonistes sont arrivés à maturité. Les moments de silence avaient un impact important car ils n’étaient pas lourds.

Une première dispute ?

Maria n’a pas apprécié que Cédric lui propose généreusement de rester à Moscou pour faire sa formation Montessori alors que Maria pensait sincèrement qu’elle allait venir en France vivre avec lui pour fonder une famille et avoir des enfants. Maria est originaire de Krasnodar pas très loin de la mer noire et de l’Ukraine. Elle est à 3 heures d’avion de Moscou.

L’importance de la première rencontre et de la technologie

Cédric est reconnaissant de la technologie qui a permis de faire la rencontre à distance. L’internet qui est apparu récemment et cela a permis de développer des relations à distance dans des agences matrimoniales internationales comme le CQMI.

Préparation de l’Arrivée de Maria en France

Maria a déjà collecté les documents pour sa demande de VISA touristique d’un an pour venir en France. Attention car elle devra faire des allers-retours tous les 3 mois. Ils ont une certaine progressivité dans la relation. Comme Maria était Garde d’enfant, cela n’impacte pas forcément son travail pour le futur. Si elle rentre en Russie, elle pourra retrouver son travail. Ils n’ont pas cherché à aller vite.

Cédric pense que nous avons été victime de notre succès. Cédric ne pense pas qu’il se soit emballé. Il n’y a pas de raison pour reculer dans ce contexte

Les femmes de l’Europe de l’Est et les conditions de vie

Cédric sent une réelle différence entre une femme russe et une femme française. Son travail de maturation personnelle a également beaucoup aidé dans le fait de tomber amoureux. Ils ont beaucoup de plaisir ensemble, ils s’amusent tout le temps. Parfois ils se moquent l’un de l’autre. Le travail d’introspection que Cédric a fait permet de donner de la confiance à Maria. En arrivant à Moscou, Cédric a fait une dégustation de fromage pour Maria. Il lui a expliqué d’où vient le Brie et le Livarot. Il lui a montré sur la carte de France à quel endroit se trouvent les villes de France dans laquelle est fabriquée le fromage. Il a également montré à maria quel est l’étiquette française.

Cédric se méfie également de son jugement occidental. Pour faire son VISA touristique, Cédric a compris à quel point les femmes russes n’ont pas d’économie de côté.

Maintenant Cédric a compris les spécificités de l’espace Schengen.

Une nuit d’hôtel à Moscou représente un mois de loyer pour elle. 14.000 roubles par nuit.

L’intégration des enfants allophones à l’école française

Dans sa classe Cédric a 2 enfants qui ne parlent pas français. Un enfant qui vient du Bengladesh notamment. Il existe un cursus spécialisé avec des cours adaptés pour l’apprentissage de la langue française. C’est un parcours spécialisé qui existe à l’éducation nationale en France. Ils font des jeux de société comme le Monopoly pour intégrer ces enfants à la langue française. Les mathématiques forment un bloc de formation commune. Un des élèves allophones est le meilleur de la classe en maths. C’Est un service disponible dans toutes les écoles primaires de France qui est gratuit.

Maria et Cédric sont très heureux que leur vie a changé grâce à l’agence CQMI.

Conclusion du roman de Phileas Fogg dans le tour du monde de Jules Verne en 80 jours.

Ainsi donc Phileas Fogg avait gagné son pari. Il avait accompli en quatre-vingts jours ce voyage autour du monde ! Il avait employé pour ce faire tous les moyens de transport, paquebots, railways, voitures, yachts, bâtiments de commerce, traîneaux, éléphant. L’excentrique gentleman avait déployé dans cette affaire ses merveilleuses qualités de sang-froid et d’exactitude. Mais après ? Qu’avait-il gagné à ce déplacement ? Qu’avait-il rapporté de ce voyage ? Rien, dira-t-on ? Rien, soit, si ce n’est une charmante femme, qui – quelque invraisemblable que cela puisse paraître – le rendit le plus heureux des hommes ! 
En vérité, ne ferait-on pas, pour moins que cela, le Tour du Monde ?

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS